Partagez|

Gros tas de muscle [PV Sonny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Gros tas de muscle [PV Sonny] Dim 20 Déc - 12:35

Sont dos heurta quelque chose de dur. Ce n'était plus son matelas moelleux de d'habitude, non, c'était comme si quelqu'un ou quelque chose venait de la jeter contre le sol. Elle voulu ouvrir les yeux mais n'y parvint pas. Encore une de ces paralysies du sommeil...? Ca lui faisait toujours ça. Elle naviguait entre rêve et réalité et ne pouvait qu'écouter les bruits de son nouvel environnement. L'endroit était parfaitement calme. Elle avait cette impression désagréable que quelque chose appuyait contre sa poitrine, un monstre, qui cherchant sans doute à l'étouffer. Elle inspira un grand coup et se re-saisit avant de céder à la panique. C'était habituel, son corps n'était juste pas totalement réveillé. Elle dut faire un effort considérable pour bouger ses doigts, sa main, puis enfin tout son bras. Elle le tendit le plus loin possible et tâta les alentours. Le jeune femme était bel et  bien sur du sol. Mais pas le sien, celui de chez elle était en parquet. Elle ouvrit les yeux pour ne voir qu'un plafond blanc.

Après un second effort surhumain elle souleva le poids qu'était son autre bras, puis réussit à se redresser. Eva cligna des yeux à plusieurs reprise, encore confuse et fatiguée. Elle tourna la tête à droite, il y avait... ce qui lui semblait être une immense télé avec une boîte noire et rectangulaire poser non loin. Seuls des militaires aurait pu avoir des objets si avancés technologiquement, mais, en tournant la tête, elle n’aperçut qu'un salon standard, alors... où diable était-elle ?

La malade se leva, tout en constatant qu'elle était encore dans sa chemise d’hôpital. Ah, ça lui revenait. Ce matin...;ou peut-être il y a quelques jours elle ne savait plus très bien; ses douleurs avait été beaucoup plus vive que d'habitude et elle avait dû être immédiatement conduite aux urgences. On lui avait mis un masque sur la tête avec un petit "Tout vas bien se passer" emplit de pitié, puis plus rien.  Elle se frotta les yeux. Et fit quelque pas dans le salon. Elle marchait avec une aisance incroyable, elle n'avait pas connu ça depuis bien longtemps ! Elle sauta, bougea les bras dans tout les sens, heureuse de constater que son corps était redevenu ce qu'il avait autrefois été. Par quel miracle...? Était-elle guérit ? Morte peut-être ? Elle explosa de rire en envisageant cette deuxième possibilité. La miraculée s'approcha de la table et observa avec attention une petite tablette bleu turquoise. Elle la pris et l'inspecta sans vraiment trop comprendre de quoi il s'agissait. Bah, elle n'aurait qu'à questionner son propriétaire.

Elle se dirigea vers une autre porte et mis un violent coup de pieds dedans. Personne. Juste un nombre assez impression et plutôt anormal d'oreiller, un bureau et un miroir. Elle s'approcha de se dernier et s'observa. Pas de cernes, toujours cette ignore maigreur mais... comment dire... elle avait réellement l'air en meilleur forme. Elle se sourit à elle même avant de se re-diriger vers le salon. Elle se jeta sur le canapé encore une fois non mécontente de voir que sa santé avait l'air de s'être amélioré. Elle sursauta en entendant la télé s'être allumé seule. Elle se décalant en sentant qu'elle c'était assise sur quelque chose. Un autre objet rectangulaire, il y avait des nombres sur celui-ci. Elle s'en saisit et s'émerveilla de voir qu'on pouvait changer de chaîne avec ce truc. Elle se mis à l'aise et décida simplement de regarder la télé...

Parce que c'est toujours ce qu'il faut faire quand on se retrouver téléporter chez un inconnu... pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny S. Jefferson
Sunny Delight
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 77
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : À observer mes prochaines victimes
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Gros tas de muscle [PV Sonny] Dim 20 Déc - 13:27

Sonny avait passé la journée dans sa salle de musculation. Il voulait enlever toute l'énergie qu'il avait eue et se donner encore plus de bonne humeur. La veille, il avait trouvé une magnifique demoiselle qui avait accepté de passer la nuit avec elle ? En y repensant, il avait un grand sourire. C'était vraiment… Sauvage cette partie de jambe de l'air.

Après avoir senti ses muscles brûler de l'intérieur et avoir sué comme personne, il se rhabilla sans prendre une douche et parti de la salle. Il préférait sa douche à lui, c'était beaucoup plus confortable et au moins il savait qu'elle était propre ! Un marcha tranquillement, regardant au passage, de belle proie dont il prit l'adresse d'une et alla chez lui.

Il prit sa tablette et enregistra l'adresse avant de l'éteindre, il alla vers le frigo et l'ouvrit puis prit une bouteille d'eau et en bu quelques gorgées. Il ferma la porte et laissa la bouteille sur la table. Il déposa son sac de sport dans un coin du salon, se dirigeant vers sa chambre. Il prit des vêtements propres et alla sous la douche. L'eau chaude lui fit un bien fou.

Il entendit un bruit sourd, comme une porte ouverte brusquement. Il fronça les sourcils, il avait pourtant fermé la porte à clé en rentrant. Il se dit que c'était le vent, mais le bruit de la télé lui fit comprendre que non.

Il se dépêcha de finir sa douche, se rinçant rapidement. Il sortit de la douche, mit une simple serviette autour de sa taille. Il ouvrit la porte qui était fermée à clé et regarda à droite. La chambre de sa sœur était ouverte. Il entra, regarda. Rien. Personne. Il referma la porte et se dirigea vers le salon où il vit une demoiselle assise sur le canapé en train de regarder la télé. Il avait eu espoir que c'était sa sœur… Il se reprit et passa une main dans ses cheveux trempés.

-Tranquille ? Tu veux un plateau télé tant que t'y es ? Qui es-tu et comment tu as fait pour rentrer ici ?

Il avait encore son corps qui luisait de gouttes d'eau, pieds nus et son regard planté sur l'inconnue. Il était à la fois furieux, mais à la fois ravit d'avoir une si belle demoiselle ici.

_________________
Come in my arms, taste the most intense pleasures ♥️

https://www.youtube.com/watch?v=RF0HhrwIwp0
Revenir en haut Aller en bas
http://ushisekken.deviantart.com/
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Gros tas de muscle [PV Sonny] Lun 21 Déc - 6:51

Des pas précipités se firent entendre. C'était certainement le propriétaire qui s'affolait de savoir qu'un voleur avait réussis à traverser une porte fermée à clef, tenter de défoncer une porte de chambre et... de simplement venir pour faire ce pourquoi un voleur est appelé "un voleur". Elle attendait patiemment sur le canapé, pas plus affolée que ça par la situation. Certes, elle était dans un endroit qu'il lui était complètement inconnu, avec une personne qui allait certainement être furieuse de voir qu'elle avait atterrit par la simple volonté du Saint Esprit mais...  Un espèce de gros tas de muscle aux cheveux blonds entra dans la pièce en déclarant avec autorité :

"-Tranquille ? Tu veux un plateau télé tant que t'y es ? Qui es-tu et comment tu as fait pour rentrer ici ?"

Hm ? Pff. Ce genre de voix faussement tyrannique ne la faisait même pas frémir. Elle avait connu mieux que ça disons. Elle avait détaché ses yeux de l'écran quelques secondes pour voir cet homme arrivé. Il était trempé, il était sûrement sorti immédiatement de sa douche en l'entendant. Soucieux de sa pudeur, il avait pris soin d'attacher une serviette autours de sa taille. C'était bien la dernière chose au-quelle Valerianne aurait pensé si un brigand s'était infiltré chez elle. Enfin, chacun son sens des priorités. Elle reporta son attention sur la télévision et répondit d'un ton totalement désintéressé :


"-Hmmoui. Des chips aux vinaigres seraient parfaits."
Elle leva les sourcils, soulignant ainsi son je m'en foutisme vis à vis  du résident.

Son ventre criait famine par ailleurs, elle ne refuserait vraiment pas un plateau télé... Mais sa formidable habilitée intellectuelle lui avait permis de déduire que... c'était du sarcasme, décevant. Et très peu subtil. Si elle avait été un peu plus maligne, elle aurait piqué dans le réfrigérateur au lieu de s'avachir sur le premier canapé venu. Tout ceci l'avait désorientés, elle n'avait pas à s'en vouloir, en temps normal la première chose à laquelle elle aurait pensé aurait la nourriture bien évidement.

Se souvenant de la tablette turquoise ramassée plutôt, elle s'en saisit et l'agita devant lui :

"-Qu'est-ce que c'est que ça ? C'est à toi ? Et puis, c'est à moi de te poser la question : Pourquoi est-ce que je suis ici ? Est-ce que tu serais une sorte de kidnappeur qui essaye de jouer un jeux de rôle ou bien...?"

Elle ajouta sur un ton un peu plus moqueur :
"-Eh, quand on ne tient pas une serviette, elle glisse, donc fait un peu attention."

Elle se tourna complètement, sans pour autant daigner se lever, attendant simplement que son interlocuteur lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny S. Jefferson
Sunny Delight
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 77
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : À observer mes prochaines victimes
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Gros tas de muscle [PV Sonny] Mar 22 Déc - 2:22

Au fond de lui, il se disait qu'il n'avait pas à être en colère contre elle. Après plusieurs réflexions, il se disait qu'elle venait d'arriver au Purgatoire donc qu'elle ne savait pas où elle était. Il sentit sa veine du front faire des pulsations inhabituelles. Elle commençait à l'énerver celle-là. Elle était chez lui et elle se croyait la princesse. Tss, son péché devait être l'orgueil à coup sûr. Le problème est que les gens comme ça l'énervaient au plus haut point… Il essaya de ne pas trop s'énerver dans un premier temps, essayant de garder le contrôle sur ses émotions. Avant de répondre.

-Eh bien, tu vas dehors et tu te les achètes toute seule.

Il entendit des gargouillements venir de son ventre. Et alors ? On est mort après tout, elle ne mourra pas de faim s'il ne lui donne rien. De toute manière, il ne voulait rien lui donner, donc ça l'arrangeait. Quand il la vit agité la tablette comme si ce n'était qu'un jouet en plastique, il lui arracha des mains et la posa sur la table en écoutant ce qu'elle disait.

-C'est à moi, oui ! Et c'est une tablette électronique alors évite de l'agiter dans tous les sens, c'est fragile !

Du coup, il se rappelait qu'il l'avait éteinte, il vérifia qu'elle l'était toujours et il fut soulagé. Toute sa vie privée était dedans après tout… Il l'alluma et décida de mettre un code rapidement avant de l'éteindre. Il aurait dû faire il y a bien longtemps. Il regarda la rousse avant de reprendre.

-Déjà, tu te calmes. Actuellement, tu es morte, te voici au Purgatoire. Toutes les âmes du Purgatoire appariaient un peu n'importe où. Et pour mon plus grand malheur, tu es apparu chez moi. Un jeu de rôle ? Si tu as tellement envie, on peut essayer même si je dois bien avouer que je ne suis pas très chaud avec une gamine comme toi.

Il fit un sourire moqueur en riant un peu. Comme s'il avait envie de faire un jeu de rôle version kidnappeur. C'était la meilleure ! En temps normal si une magnifique demoiselle lui demandait, peut-être. Mais là… Quand elle ajouta la dernière phrase, il se mit à rire. Mon dieu, c'était tellement pathétique ce genre de réplique. Il avait assez bien serré sa serviette pour quelle tienne sur ses hanches. Il n'était pas idiot !

-Oh ? Parce que tu aimerais voir ce qu'il y a en dessous ? Après tout, on pourrait bien y croire vu ce que tu m'as dit avant.

Il riait et faisait allusion au kidnapping. Ça l'amusait tellement de dire cela et de faire tout ce qu'il faisait. En fin de compte, ça lui plaisait de parler avec elle, même si là, il se décida à la faire partir. Il s'approcha de la télé, s'accroupit et débrancha la télé et se redressa. Il la regardait sévèrement avant de parler.

-Dehors maintenant.

_________________
Come in my arms, taste the most intense pleasures ♥️

https://www.youtube.com/watch?v=RF0HhrwIwp0
Revenir en haut Aller en bas
http://ushisekken.deviantart.com/
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Gros tas de muscle [PV Sonny] Mar 22 Déc - 13:51

"-Eh bien, tu vas dehors et tu te les achètes toute seule."

AH ! Et ben voyons. Avec quel argent ? Laissez, une pauvre jeune fille, sans défense en plus, mourir de faim, bouh. Elle avait dit ça, sans réellement attendre de réponse et se doutait pertinemment que s'il y en avait eu une, ce qui était le cas, elle aurait été négative, mais en réalité, ça ne la froissait pas plus que ça. Elle s'amusait de voir qu'elle était mal reçu, comme partout où elle allait à vrai dire. Il devait y avoir une explication logique à ce genre de comportements mais... bah, peu importe, elle n'avait que faire des gens qui ne l'appréciaient pas pour ce qu'elle faisait. On l'aimait, ou on la détestait, et elle ne changerait certainement pas d'attitude.

Il s'était jeté sur elle pour lui ôter l'étrange objet des mains tout en grommelant qu'il s'agissait là d'une "tablette électronique" et que c'était fragile. Fragile au point de se briser quand on l'agite ? Et puis ça ne l'avançait pas. du. tout. Est-ce qu'il donnait si peu d'informations à ce propos parce qu'elle était censée savoir à quoi ce machin servait ? Elle ne connaissait pas. Elle se crut un instant comme... propulsée dans le futur, au milieu d'appareils électroniques dont elle ignorait tout comme si... elle était vielle, et qu'on ne prenait même plus la peine de lui expliquer quoi que ce soit. Elle fronça les sourcils avec un air faussement énervée. Air qui, en une fraction de seconde, s'était métamorphosé en un énorme sourire : "Tu te calmes" ? Il croyait parler à qui au juste ? Une enfant surexcitée ? Elle reprit un air un peu plus sérieux et intéressée à l'entente de ses dires :

"-Actuellement, tu es morte, te voici au Purgatoire. Toutes les âmes du Purgatoire appariaient un peu n'importe où. Et pour mon plus grand malheur, tu es apparu chez moi.

C'était, et de loin, l'explication la plus... improbable, mais la plus plausible. Ca expliquerait parfaitement pourquoi sa maladie aurait disparue et pourquoi le monde qu'elle connaissait avait disparu. Et surtout, cela expliquait.... la présence des étranges..."machins" ? Elle n'avait pas été propulsé dans le futur, mais certainement qu'ici, Futur, présent, passé n'avait plus aucune signification. Avoir un peu plus d'information la rassura. Voilà, elle était morte. Ayant laissé tout ceux qu'elle aimait, ceux à qui ses caprices et son orgueil avait causé du soucis derrière. Et elle était ici pour repentir ses pêchés. Allait-elle le faire Elle s'étira tout en baillant bouche grande ouverte, comme sorti d'un long rêve et murmura pour elle même :
"-L'orgueil hein, l'orgueil."

L'autre avait continué, répondant du tac au tac :
"-Un jeu de rôle ? Si tu as tellement envie, on peut essayer même si je dois bien avouer que je ne suis pas très chaud avec une gamine comme toi.

Une... une gamine ?! Qu'est-ce qu'on entendait pas de nos jours. Elle l'écoutait toujours, un petit sourire méprisant au visage. Il enchaînant, insinuait qu'elle voulait voir sa virilité. Oh... non. Non franchement, elle n'en avait rien à foutre. Il s'accroupit ensuite - toujours en serviette et, il est vrai qu'elle ne pouvait pas vraiment se plaindre de la vie de ces abdos parfaitement dessiné - près de la télé, et réussis à l'éteindre par... oh, elle n'en savait rien, ce mec faisait de la magie noire c'est tout. Il avait réussit à l'éteindre point. Et l'avait donc ensuite, trèèès gentillement invité à se casser de chez lui. Le même rictus de tout à l'heure scotché à la face, elle répondit :
"-Ga...gamine ?! Mais... j'ai vingts trois ans. Mais, j'ai bien compris que tu avais peur de t'aventurer dans ce domaine là avec moi. Pas de soucis, à l'avenir, je ne ferais plus de sous entendu pouvant heurté la sensibilité du gros mec musclé ayant l'air parfaitement innocent et m'ayant demandé si je voulais voir ce qui se cachait en dessous de sa serviette que tu es."

Elle se leva en sautillant, faisant mine de sortir :
"-C'est dommage hein, moi ça ne m'aurait pas tellement dérangé... MAIS, ajouta-t-elle en se rapprochant de lui, le doigts sur ses lèvres comme pour garder un secret; n'en parlons plus, tant pis !"

Elle se re-dirigea finalement vers la table, toujours toute heureuse, en inspectant l'objet avec plus de précision. Elle demanda d'un air plus sérieux, poussé par sa grande curiosité habituelle :

"-Mais... c'est... un miroir qui fait de la lumière....?" D'accord, elle avait peut-être dit une connerie, après tout elle n'en savait rien mais... je ne sais pas, c'était intriguant non ?

Atterrir ici, découvrir toutes ces nouvelles choses en... quelques minutes seulement. C'était trop d'informations, elle ne digérait d'ailleurs pas tout à fait encore la partie stipulant que oui, elle était bien morte, et peut-être, qu'elle ne voudrait pas la digérer qui sait. Elle avait atterrit ici, mais aurait pu atterrir n'importe où ailleurs, dehors, dans le froid. Elle était plutôt chanceuse. Elle s'attendait cependant à ce que l'homme la vire d'un coup de pieds aux fesses. Les gens sont toujours tout paniqués quand il y a des imprévus...

Elle prit la tablette dans ses mains et la retourna dans tous les sens. Il y avait un bouton marqué "POWER" sur le côté, sur lequel elle appuya et s'émerveilla. Elle ne comprenait pas tout mais... ça avait l'air cool.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny S. Jefferson
Sunny Delight
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 77
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : À observer mes prochaines victimes
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Gros tas de muscle [PV Sonny] Mer 23 Déc - 3:43

Il l'avait entendu dire ‘'l'orgueil'', alors il avait eu raison ? Son péché principal était l'orgueil. Sonny était devenu observateur dit donc ! Il se sentit tout fier de lui, comme si c'était un exploit !

Il souriait quand il vit son sourire méprisant. Oh, ça ne lui plaisait pas qu'il l'appelle gamine ? Pourtant, elle ressemblait vraiment à une adolescente. Il se mit à rire à l'entendre dire son ‘'insulte'' pour elle. Elle avait vingt-trois ans ? Vraiment ? Eh bien… Il fut surpris de l'apprendre. Il gardait son sourire, mais celui-ci se transforma en son sourire habituel, le sourire moqueur.

-Ne joue pas à ce jeu-là, avec moi. Tu risques de le regretter rapidement et amèrement.

Oh oui, Sonny ne se gênerait pas pour lui sauter dessus et lui montrer qu'elle avait eu tort de dire cela et qu'elle devait ranger son orgueil de côté quand elle était avec lui. Il la regarda sautillante allant vers la porte d'entrer. Elle croyait vraiment qu'il était con à ce point ? Comme si elle allait sortir en sautillant, toute contente. Tss, vraiment ça l'énervait plus qu'autre chose. Elle se foutait de sa gueule, et cela, il détestait. Il se remit à rire quand elle lui disait que ça ne l'aurait pas tellement dérangé, mais qu'il ne fallait plus en parler. Et pourquoi il ne devrait plus en parler hein ? Mais il décida de ne rien ajouter.

Il la regarda aller vers la table en regardant la tablette. Elle devait venir du passé et non pas dans l'époque où lui était. Halala, il allait surement devoir lui expliquer tous les appareilles électroniques de la maison. Il se mit à rire de nouveau quand elle demanda si c'était un miroir qui faisait de la lumière.

-C'est une tablette électronique, pas un miroir qui fait de la lumière. Donne-moi ça, je vais te montrer.

Il lui prit la tablette des mains après qu'elle est appuyée sur le bouton power. La tablette s'alluma tranquillement. Il mit le code demandé et lui montra l'interface de la tablette. Il n'y avait rien de spéciale là-dessus, il y avait sa boite mail, internet, des jeux par-ci par-là et des petits bloques notes partout avec des adresses ou des numéros de téléphone.

-Donc tu peux aller sur internet, jouer à des jeux vidéo, parler aux gens…

Il évita d'aller sur internet sachant quel site il avait visité avant en sachant qu'il avait oublié de fermer la fenêtre donc si elle ouvrait internet, c'était fini. Il cliquait sur un jeu banal où le but était d'élever un petit dragon virtuel.

-Tu dois lui donner à manger en cliquant là, puis tu dois jouer avec lui en cliquant là et tu peux rencontrer d'autres dragons en cliquant là.

Il lui montra où il fallait cliquer et il redonna la tablette entre les mains de la demoiselle. Puis plusieurs questions lui étaient venues en tête et il ne se gêna pas pour les poser.

-Tu t'appelles comment ? Et de quelle époque viens-tu ?

Il regarda ce qu'elle faisait sur la tablette en même temps, espérant qu'elle ne clique pas sur le bouton internet.

_________________
Come in my arms, taste the most intense pleasures ♥️

https://www.youtube.com/watch?v=RF0HhrwIwp0
Revenir en haut Aller en bas
http://ushisekken.deviantart.com/
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Gros tas de muscle [PV Sonny] Jeu 24 Déc - 11:13

Elle en riait encore "Ne joue pas à ce jeux là avec moi !" qu'il disait ! "Tu risques de la regretter.". Du bluff eh ! Ou bien, pensait-il réellement que ces paroles l'impressionnaient ? Bravo, il atteignait des sommets dans le domaine de la naïveté. On lui avait souvent fait ce genre de remarque, toujours fidèle à elle même, elle se contentait d'un smile vaguement hautain avant de tourner les talons. Il était comme tous les mâles, ça grogne, au pire des cas ça mordille, mais ça ne fait jamais bien mal. Si ça l'amusait, se mettre des œillères, se complaire dans son prétendu statut de dominant, soit. Il l'avait regardé sans bronché, ayant certainement renoncé à l'idée de la faire partir, ou bien avait-il d'autres projets en tête, allez savoir. Il s'approcha, lui répétant bêtement qu'il s'agissait d'une tablette électronique; oui, jusqu'à preuve du contraire elle n'était pas encore sourde; avant de lui prendre des mains et lui en montrer le fonctionnement.

La tablette fit toutes sortes de lumières et afficha différentes écritures, elle devina par déduction qu'ils devaient s'agir des marques de l'appareil. Un code était demandé. De plus en plus sécurisé ce genre de gadgets électroniques ! Haha, qu'est-ce qu'on pourrait vouloir cacher de si important là dedans ? Elle ne comprenait pas vraiment ce qui s'affichait à l'écran... pleins de...carrés avec des dessins dedans c'étaient... assez complexe. Elle ne se découragea cependant pas à comprendre. Et puis, que ce gus focalise son attention là dessus n'était pas une mauvaise chose, de cette manière, elle n'aura pas à se les peler dehors immédiatement.


"-Donc tu peux aller sur internet, jouer à des jeux vidéo, parler aux gens…"
"-Si je peux parler aux gens en vrai, quelle intérêt de le faire sur un objet électronique ?" avait-elle demandé innocemment tout en attrapant la tablette qu'il lui tendait

C'est vrai... elle ne comprenait pas vraiment l'utilité... "On peut parler aux gens dont nous sommes séparés par la distance" aurait-on pu rétorquer. Oh ? Vraiment ? Si, une personne lui manquait au point qu'elle ressente le besoin de lui parler alors qu'elle est à l'autre bout du monde, elle n'utiliserait certainement pas cet engin. Non, elle irait la rejoindre. Et si elle n'en trouvait pas la détermination... cela signifiait qu'elle n'y tenait pas tant que ça, et il n'y avait donc plus aucun intérêt à s'en encombrer.


Le mec chelou en serviette lui expliqua comment jouer à un jeu où il fallait élever un animal... qui n'existait pas et... très franchement, ça aussi ça lui échappait. Elle essaya cependant de le nourrir, jouer avec, et s'amusa de voir que le jeu lui répondait en faisant du bruit, comme si elle interagissait réellement avec le dragon. Pas mal, pas mal... elle devait le reconnaître. Elle était là, ressemblant certainement à une enfant, à s'amuser candidement. Elle fronça les sourcils, à présent concentré à donné tout le bonheur qu'elle pouvait à cette bête qui n'existait même pas. Si ce truc avait existé à son époque... elle en aurait été bien contente.

Ses parents, et quand bien même la majorité de la jeune fille ayant été atteinte, refusaient catégoriquement qu'elle ait une animal de compagnie : "Les germes, les poils... tu pourrais être encore plus malade." Ah, père et mère... toujours hypocrites, à hurler pour bien, et considérant leur propre fille comme un monstre. Ils ne le disaient jamais, mais elle avait toujours senti qu'ils pensaient que c'était déjà la fin pour elle. Et paradoxalement, au lieu de la câliner et offrir tout ce qu'ils auraient pu lui offrir pour ses dernières années, ils l'évitaient. C'était du passé, tant pis ! Elle se surpris à murmurer qu'elle aurait bien aimé avoir un vrai animal, avant d'entendre la voix de l'autre :

"-Tu t'appelles comment ? Et de quelle époque viens-tu ?
"-Eva, et je suis née en 1965 et si tout ce que tu m'as dit est vrai, j-"

Elle avait arrêté sa phrase nette. Elle n'avait pas tout à fait compris où est-ce qu'elle venait d'appuyer mais, des pages pour le moins...osées; oui, c'était le mot; étaient apparues comme par la seule volonté de la tablette. Avec un rire cristallin, elle s'éloigna du type pour qu'il ne puisse pas lui arracher la tablette d'un coup. Non, pas tout de suite, ça devenait drôle ! Il avait l'air d'être du genre à s'énerver à la moindre contrariété, devrait-elle se jouer de lui ? Elle reprit la parole avec un ton plus sournois :

"-Ooolalalala, à ce que je vois tu t'amuses bien avec ça hmmm ? Espèce de... gros porc." Elle hocha la tête, comme pour se féliciter à soi même d'avoir trouver une insulte si adaptée. Néanmoins et contrairement à ce qu'on aurait pu croire, sa voix était dénuée de tout mépris ou dégoût. A vrai dire, elle n'avait jamais trouvé quelques choses de reboutant ou honteux là dedans.
Je suppose que tu étais tout timide et embarrassé à l'idée que je découvre tout ça. Et ça expliquerait entre autre pourquoi tu t'es donné la peine de mettre un code ! Pff haha, est-ce que je devrais te rendre ton truc ou bien...?"

Elle avait dit cette dernière phrase tout en faisant quelques pas en arrière. Bien sûr qu'il allait récupérer l'objet en moins de deux, cette fille...ou plutôt ce cure dent, ne faisait pas le poids contre ce gros tas de muscle.

"-Pour répondre complètement à tes questions, continua-t-elle toujours en reculant, je suis morte en 1989, de la tuberculose. Enfin, peut-être qu'un mioche de ton époque à la chance d'ignorer jusqu'au nom de cette maladie. D'ailleurs, j'espère même pour toi que tous les mauvaises mœurs de mon temps ont disparu."

"-Enfin bon." finit-elle en cachant la tablette derrière son dos. Et toi ? Comment tu t'appelles ? Et... de quelle sorte d'époque tu viens ? Oh et, comment est-ce que tu es mort ? Un grand gars comme toi."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny S. Jefferson
Sunny Delight
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 77
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : À observer mes prochaines victimes
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Gros tas de muscle [PV Sonny] Ven 25 Déc - 6:47

Il lui posa une colle. Pourquoi cette question ?... Les temps étaient durs… Il était très rare que des personnes se déplacent à l'autre bout du monde pour voir un ami, c'était beaucoup trop cher ! Même avec la volonté du monde, c'était impossible de les voir. Il fallait économiser énormément, surtout dans les années où vivait Sonny. Il resta sans rien dire pendant un instant avant de répondre.

-Eh bien… À mon époque, les voyages étaient beaucoup trop chers. C'était environ 2000 dollars pour aller simplement de New-York à Manchester. Alors, imagine de New-York en France ou en Australie. C'était impossible et je pense que ça l'est toujours…

Il soupirait. Bon dieu… C'était toujours les plus aisés qui avaient tous les privilèges, toujours. Et cela a été la même chose pendant toute l'évolution de l'espèce humaine. ‘'C'est le plus fort qui gagne !'' Tss ! Quelle phrase de merde. C'est plutôt ‘'C'est le plus riche qui gagne'' ! Franchement, après plusieurs réflexions, il se dit qu'il aurait dû violé et tuer tous les riches et prendre leurs argents pour les donner aux pauvres et leur permettre de quitter la ville où il a vécu.

Il la regardait jouer avec l'animal virtuel. Il devait se l'avouer, elle était toute mignonne à jouer comme ça. Au moins, cela avait l'air de lui plaire. Dommage qu'il n'eut une tablette tard dans sa vie. Il l'avait eu à ses dix-huit ans, un cadeau de quelqu'un, il ne se rappelle plus de qui d'ailleurs… M'enfin, elle lui avait beaucoup servi ! Bien sûr, elle lui lâcha entre les mains à ses vingt-quatre ans, il en racheta une assez chère et mourra à vingt-cinq ans. Qu'elle dommage ! Mais il l'avait retrouvé dans cet appartement, alors du coup ça ne le dérangeait pas trop d'avoir payé 1000 dollars. Comment avait-il fait pour avoir tout cet argent ? En tuant, il volait l'argent des portes monnaies de ses victimes.

Son prénom était joli. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas entendu ce prénom. 1965 ?! Il comprenait mieux pourquoi elle ne connaissait pas tout ça. Il la vit cliqué sur le bouton permettant d'accéder à internet. ‘'Et merde !'' Pensa-t-il. Et oui, Sonny avait le droit de se faire des plaisirs solitaires ! Il n'est pas obligé d'aller à la chasse aux minettes tous les jours ! La rousse se marrait, il essaya de lui arracher des mains, mais elle s'éloigna. Il commençait à s'énerver, mais d'un côté, il s'en foutait un peu. Il était un homme avec le péché de la luxure, tout était compréhensible et puis il n'avait pas à se justifier.

Son ton sournois l'énerva, mais l'insulte de ‘'gros porc'' le fit sourire plus qu'autre chose. Combien de fois il avait entendu ça pendant son procès avant d'être exécuté ? Environ mille fois. Et eux, ils étaient purs ? La blague ! Ils étaient aussi sales que lui, aussi noir que lui, aussi pourri que lui. Il faisait les saintes nitouches, mais tout le monde savait qu'ils trompaient leurs femmes et leurs maris pendant leurs absences, qu'ils crachaient aux visages des pauvres en se roulant dans leurs avarices. C'est eux qui auraient dû venir ici. Non, ils sont trop sales pour venir ici, ils iront directement en enfer. Quel dommage… Il se serait fait un plaisir de les torturer pendant des heures, des jours, des mois avant que tous aillent en enfer ! Eva ne pouvait pas comprendre, peut-être qu'à son époque, ils étaient tous, ou presque, pur. Mais chez lui, c'était bien différent. Tous des hypocrites et des salopards de service.

Il l'écoutait sans dire un mot. Embarrassé ou timide ? Non. Simplement et légèrement embarrassé. Elle allait finir par l'énerver si elle ne lui rendait pas sa tablette. C'était fragile et tactile. Il suffisait qu'elle appuie sans faire exprès sur une vidéo et cela allait devenir très drôle. Il soupira en la voyant faire quelques pas en arrière. Il ne répondit pas, la regarda simplement d'un regard blasé. Morte de la tuberculose ? Il en avait entendu parler, mais vaguement. Il haussa un peu les épaules en disant qu'elle espérait que les mœurs de son temps aient disparu. Pas vraiment. Il avança vers elle, pendant qu'elle reculait.

-J'en ai entendu parler vaguement. Tu sais, à mon époque, la tuberculose avait disparu, mais des maladies bien pires étaient apparu. Pour les mœurs, elles ne sont pas les mêmes qu'à ton époque, mais ne sont pas mieux non plus…

Il la regarda cacher la tablette derrière son dos. Il allait vraiment devoir la forcer à lui rendre la tablette ? Il soupira un peu. Il l'écoutait lui poser les mêmes questions. Il arrivait de plus en plus près devant elle et la plaqua sur le mur qui se trouvait juste derrière elle.

-Sonny, je viens de 2088 et je suis mort exécuté en 2113. Si tu veux savoir pourquoi, on m'appelait ‘'The new Jack the Ripper'', je pense que tu as quand même appris qui était Jack l'éventreur, donc tu peux facilement deviner les accusations qu'on me faisait.

Il lui souriait et se colla un peu plus près d'elle pour l'intimider quand il entendit des cris provenir de la tablette. Il l'avait dit… Il l'avait dit… Il ne réagissait pas et regarda la demoiselle d'un regard moqueur.

-Tu me donnes cette tablette maintenant ? Sauf si tu as envie d'écouter ou de regarder ça.

_________________
Come in my arms, taste the most intense pleasures ♥️

https://www.youtube.com/watch?v=RF0HhrwIwp0
Revenir en haut Aller en bas
http://ushisekken.deviantart.com/
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Gros tas de muscle [PV Sonny] Sam 2 Jan - 8:49

Plus elle reculait, plus il s'approchait, et plus elle se rendait compte qu'il était immense par rapport à elle. Il est vrai que du haut de son petit mètre soixante, elle ne faisait pas bien peur. A peine capable de soulever une petite cuillère ou d'effrayer un pigeon. Heureusement pour elle, elle n'avait jamais compté sur son physique pour survivre, et encore moins pour intimider les gens. Non, faire ça était synonyme d'une certaine faiblesse d'esprit. En étant malin, on n'avait nulle besoin de tous ses artifices, de jouer les petits caïds de cours de récré. Pas besoin d'être comme cet homme donc. Ah ! Elle ne devait pas le juger trop rapidement, quoi que ce petit air arrogant ne lui déplaisait peut-être pas tant que ça. Au contraire. Mais l'heure n'était pas à ce genre de pensé.

Récapitulons : Sonny, violeur né en 2088, exécuté (très probablement à cause de ses nombreux crimes), faisant deux fois sa taille et son poids, la plaquait contre le mur alors qu'une vidéo porno était en train de tourner. Eva n'était-elle pas en ce moment même la pire poissarde du monde ? Il ne lui faisait cependant pas réellement peur. Quelque chose lui disait que tout irait bien et que peu importe ce qu'elle ferait les conséquences ne seraient pas grave. Cette petite voix dans sa tête... elle avait souvent entendu, elle était la cause de son assurance. Et même si tout cela était bien niais et ridicule, elle faisait confiance à son instinct.

Elle avait sentit, bien malgré elle, le rouge lui monter aux joues lorsque la vidéo s'était mise en route. Elle détestait rougir... ça lui donnait un air horriblement enfantin. De toutes façons elle n'avait pas le choix, si elle voulait gagner du temps et rester un peu ici elle était obligé de lui donner. Elle lui remit en mains, en affirma, les sourcils froncés et quelque chose de taquin dans la voix :

"-La vrai question est : Est-ce que toi ça t'aurais plus d'écouter ça avec moi ?"

Elle ne chercha pas à s'éloigner de l'homme. Il pouvait bien être à vingts mètre ou vingts millimètres d'elle, ça lui était égal. Ce n'est pas comme ça qu'il arrivait à la maîtriser en tout cas. Et s'il le croyait... eh bien elle serait là pour lui rappeler que ce n'était absolument pas le cas. Elle enchaîna, reconstituant un semblant de conversation normal après ce petit incident :
"-Oh ! Et pars ailleurs, je n'aime pas vraiment le terme "Impossible", je suis même plus adepte du dicton "Si on veut, on peut". Qu'on arrive à un but en se salissant les mains ou par un chemin tranquille... on peut tout de même. Si on qualifie ça "d'impossible", c'est qu'on a déjà renoncé. Mais, ce n'est que mon avis."

Peut-être qu'il ne voyait pas les choses comme ça et que réellement, la situation de son époque ne lui aurait pas permis de parler à des gens éloignés de lui. 2088... c'était... environs cent trente ans dans le futur... Un flot de question taraudait maintenant dans son esprit. Comme était le monde ? Sonny avait l'air de dire que les choses n'étaient pas toutes roses. Evidemment, les choses ne le seraient jamais. Et à mieux y penser, les humains trouvant toujours quelques choses pour se plaindre, il serait impossible qu'ils soient complètement satisfaits du monde dans lequel y vivaient même si celui-ci était mieux que le sien.

Elle regarda son interlocuteur dans les yeux, toujours aussi avide de questions :


"-Alors comme ça, monsieur est un violeur ? Mais c'est pas bien, tu le sais ça ? Serait-ce donc pour ça que tu me colles ? Pfff. Elle ricanait, un petit air moqueur au visage. Et donc, je suppose, que si tu avais un pêché à expier ça serait la luxure, je me trompe ?"

C'était une question rhétorique, bien sûr que non, elle ne se trompait pas. Elle attendait la réponse de l'autre se demandant si elle même ferait quelque chose pour diminuer son orgueil. Pour commencer, il faudrait qu'elle reconnaisse complètement qu'elle était orgueilleuse. Car de son point de vu ce n'était absolument pas le cas. Mais, pourquoi ferait-il tant d'effort pour changer, alors qu'elle pourrait simplement profiter de la vie comme elle n'avait jamais pu le faire auparavant ? C'est certainement ce qu'elle allait faire, un certain tant du moins. L'idée d'avoir pu blesser quelqu'un avec son dédain était intolérable.

"-Et, qu'est-ce que tu comptes faire ? Continuer à t'enfoncer dans la perversion ? Ou changer pour avoir accès à ce paradis ridicule que tout le monde nous promet ?"

Son ventre bougonna de plus belle. Rah, si seulement elle pouvait se mettre quelque chose sous la dent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny S. Jefferson
Sunny Delight
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 77
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : À observer mes prochaines victimes
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Gros tas de muscle [PV Sonny] Mer 13 Jan - 4:31

Il prit volontiers la tablette en arrêtant la vidéo. Il avait vu la demoiselle rougir, ce qui lui avait donné un côté mignon tout plein. Quand il entendit sa question, il eut un sourire taquin.

-Pourquoi pas ?

Il lui souriait et éteignit la tablette, comme ça, plus de problèmes. Il déposa la tablette derrière la demoiselle, se collant un peu plus à elle pendant quelques secondes avant de se remettre comme avant. Elle ne partait pas ? Ça lui plaisait qu'ils soient tout deux collés ainsi ? Si ça lui plaisait, Sonny n'allait pas bouger alors. Il soupira l'entendant recommencer avec son ‘'impossible''. Ça commençait à le saouler plus qu'autre chose.

-Si tu veux, si tu veux.

Ce fut la seule réponse pour conclure se débat. Mais on voyait bien dans son regard qu'il en avait marre d'où cette réponse peu argumentée. Il repensa à quand il était encore en vie… Ce monde pourri… Franchement, il aurait voulu vivre dans le monde d'Eva, il aurait peut-être été mieux que le sien même s'il fallait ajouter que la tuberculose était le plus grand fléau de cette époque.

Il la regardait dans les yeux, comme elle faisait, l'écoutant tranquillement. Son air moqueur au visage le fit sourire. Hm, elle était une bonne divinatrice.

-Hm, me coller à toi parce que je suis un violeur ? Non, tu ne me donnes pas vraiment envie en fait. Et oui, mon pêché est la luxure. Et toi, je dirais l'orgueil, je me trompe ?

Même s'il savait que c'était une question rhétorique, il voulut lui répondre. Et sa dernière question était aussi théorique, il l'avait très bien deviné aussi. Il souriait énormément en entendant sa question. Avait-il vraiment l'air de faire quelque chose pour se repentir ? Bien sûr que non !

-Non, je vais continuer à jouer ici avec toutes les magnifiques femmes du Purgatoire avec le consentement ou non. Et toi ?

Il entendit son ventre gargouiller, rhalala… Il lui faisait vraiment pitié. Il se décolla d'elle et la fit s'asseoir sur une chaise pour avoir le plan de travail sans une femme à côté. Il rangea la tablette.

-Ne bouge pas, je vais me changer et on va manger.

Il était déjà sec, il aura simplement à s'habiller. Il alla dans la chambre, mit simplement un boxer et un bas de pyjama avant de revenir et commencer à faire à manger.

-Si tu n'aimes pas, tant pis. Tu n'auras qu'à partir d'ici.

Quoi ? Même s'il aimait bien discuter avec elle, si ça ne lui plaisait pas, elle avait cas partir. Il avait bien envie d'aller chercher la demoiselle qu'il avait croisée sur le chemin du retour pour s'amuser un peu.

_________________
Come in my arms, taste the most intense pleasures ♥️

https://www.youtube.com/watch?v=RF0HhrwIwp0
Revenir en haut Aller en bas
http://ushisekken.deviantart.com/
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Gros tas de muscle [PV Sonny]

Revenir en haut Aller en bas

Gros tas de muscle [PV Sonny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» gros coffre à jouets et module jardin Little Tikes à vendre
» gros souci de constipation : je stresse
» le plus gros employeur de presque toutes les villes ?
» le muscle
» Saumon sur lit de gros sel de Guerande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wages of Sin :: Zone hors-jeu :: RP non terminés-