Partagez|

z.e.w. ▼ Le seul Narcisse coupable est celui qui trouve les autres laids.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Zacharias E.-Worczinski
Petit mort-vivant
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 48
Date d'inscription : 20/12/2015
Age : 18
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: z.e.w. ▼ Le seul Narcisse coupable est celui qui trouve les autres laids. Dim 20 Déc - 15:21

Zacharias Ebstein-Worczinski
ft. Enma Kozato - Katekyo Hitman Reborn

nom(s) ; Ebstein-Worczinski.
prénom(s) ; Zacharias, Maciej, Konrad.
surnom(s) ; Zach', le plus souvent. Il en a forcément rencontré d'autres plus ridicules mais il préfère laisser son cerveau les occulter.
âge ; 14 ans.
sexe ; masculin.
orientation sexuelle ; homosexuel.
nationalité ; allemand et américain. Il a également un parent polonais, mais n'a pas la nationalité.
groupe désiré ; Build. Il crée énormément, bien que la majorité de ses productions soient de l'ordre des idées et des stratégies.

situation conjugale ; variable. Il fréquente des garçons, mais jamais sérieusement.
situation familiale ; stable, avec un frère jumeau hétérozygote (Samuel Ebstein-Worczinski), et deux parents mariés (Jakob Ebstein, né en Allemagne en 1965, et Czesław Worczinski, né en Pologne en 1972).

date de naissance ; le 27 janvier 2001, à Boston, aux Etats-Unis.
date du décès ; le 28 décembre 2015, dans le Queensland, en Australie.
cause de la mort ; arrêt cardio-respiratoire (dû à une piqûre de méduse-boîte).
péché principal ; l'orgueil.
péché secondaire ; la luxure.
ancienne profession ; aucune, il était encore étudiant.

force ; 14/100
vitesse ; 93/100
endurance ; 39/100

avis sur la situation ; pas besoin d'un dessin pour que Zacharias comprenne qu'il est mort, et il ne sait pas encore ce qu'il doit en penser. Il n'a plus d'attaches, et plus rien à perdre... alors sa seule préoccupation est de savoir comment tirer un maximum de profit de sa situation.
Caractère

Pour mieux comprendre Zacharias, il est nécessaire de mentionner son esprit prodigieux. Il a un véritable don pour les mathématiques, parle trois langues couramment, est passionné par l'économie et la politique, et possède une coordination et une rapidité exceptionnelles qui pallient à son manque de force physique. Il lui a été mesuré un Q.I. de 186. Ses parents en sont d'ailleurs très fiers, alors qu'il préfère le garder pour lui ; ce qui ne l'empêche pas de penser que la plupart des gens sont idiots, hormis ses amis proches qu'il choisit soigneusement, et de faire parfois preuve d'arrogance.

Mais cela ne signifie pas qu'il soit immensément intelligent partout. En réalité, il oscille constamment entre maturité et profonde gaminerie. Sur le plan scolaire, il excelle dans les matières qui l'intéressent, et refuse catégoriquement de fournir le moindre effort dans ce qui l'ennuie. Sur le plan social, il peut soit bien comprendre une situation et agir avec une grande lucidité, soit juger quelque chose très vexant et faire la tête à quelqu'un des mois durant... Il est très rancunier, et dans certains domaines de réflexion (tels que les relations humaines justement), il aura énormément de mal à mettre ses sentiments de côté, contrairement à d'autres (comme tout ce qui est plus scientifique). Aux yeux de quelqu'un qui le connaît mal, il peut paraître contradictoire et imprévisible, ce qui s'améliore avec l'évolution de la relation.

En parlant de relations humaines... Zacharias manque cruellement d'empathie. Cela peut passer inaperçu au début, ou se confondre avec une certaine insouciance, mais il n'a en réalité aucun intérêt dans la compréhension des sentiments des autres. Cette caractéristique ne s'efface qu'avec ses amis proches et ses parents, comme s'il considérait ceux-ci comme des exceptions privilégiées parmi la meute d'idiots qu'est le monde qui l'entoure. D'ailleurs, ce manque va de pair avec son égoïsme : dans sa tête, il passera toujours avant les autres, et n'a pas l'altruisme spontané que possèdent certaines personnes. Lorsqu'on lui fait la remarque, il invoque l'instinct de survie régissant tout être vivant, le poussant à s'occuper de lui-même avant les autres.

Physique

(Pour ceux que ça intéresse, voilà l'apparence exacte de Zacharias à douze ans : www. Il n'a quasiment pas changé depuis, juste grandi un peu.)

taille ; 1m58. Petit pour son âge, donc.
poids ; 42 kg.
corpulence ; mince et sec, fait de formes courbes, il paraît petit et peu musclé pour son âge. Il s'avère assez "dense" au toucher, ses muscles étant bien présents mais peu développés en terme de volume ; ce qui explique la valeur de son poids.
teint de la peau ; un rose très pâle, avec des taches de rousseur visibles sur les joues, le nez, et le haut du torse. Il a quelques grains de beauté disséminés un peu partout, mais toujours très petits (3mm de diamètre au grand maximum).

couleur des yeux ; un bleu prononcé et perçant, c'est la première chose que l'on remarque en le voyant.
taille des yeux ; assez grands. Il les ferme à moitié lorsqu'il veut afficher son mépris à quelqu'un.

couleur des cheveux ; un roux souvent assez discret, tirant vers le châtain.
coupe de cheveux ; presque au bol, mais légèrement dégradés par son coiffeur.


expression faciale ; méprisante et ayant l'air de faire la tête pour quiconque le croise dans la rue, plus espiègle avec des connaissances qu'il apprécie.
visage ; rond comme celui d'un enfant. Il n'a pas un seul poil de barbe, à son plus grand dam.
sourcils ; assez fins, de la même couleur que ses cheveux, couvrant la taille de ses yeux.

particularités ; une cicatrice oblique sur le flanc ; une autre sur l'épaule, suturée, plus épaisse et plus courte ; et depuis sa mort, des cicatrices longues et courbes en forme de tentacules ornent son mollet gauche.
style de vêtements ; très fashion. Il adore tout particulièrement les chemises et tout ce qui est un peu classe, mais au quotidien, il est habillé à la dernière mode de sa classe d'âge. Ses placards sont pleins à craquer.
tatouages ; aucun à son arrivée au Purgatoire.

épaules ; assez petites et arrondies.
mains ; proportionnelles à sa taille (... donc petites), aux doigts d'une taille et d'une largeur standards. Comme il est gaucher, il a une petite bosse de l'écriture sur le majeur de la main gauche.
jambes ; fines et sèches, mais robustes, comme le reste de sa corpulence.
démarche ; franche et assurée, souvent rapide.

sa voix ; peu grave (surtout quand il l'élève), et quelque peu "cassée".

première impression quand on le/la voit ; avouons-le, Zacharias est mignon. C'est quelque chose qui ne peut pas passer inaperçu, indépendamment de l'aspect sexuel. Hormis cela, rien qu'en le regardant, l'on peut deviner malgré sa carrure peu impressionnante qu'il est intelligent, assuré, et ne se laissera pas faire.  


Histoire

Zacharias n'a pas subi les coups d'un père abusif, il n'a pas été abandonné par ses parents à l'âge de deux ans, il n'a jamais souffert de la faim. Non, Zacharias a eu une belle histoire confortable.

Celle-ci a vu le jour un peu avant les années 2000, dans une université d'économie cotée de Berlin. Un premier regard fut établi entre un professeur, Jakob Ebstein, et un élève issu d'une famille d'immigrés Polonais ayant fait fortune, Czesław Worczinski. Ils surent tout de suite qu'ils se plaisaient mutuellement. Le premier contact fut timide et secret, mais de fil en aiguille, ils finirent par s'ouvrir l'un à l'autre ; et à la fin des études de Czesław, ils étaient ensemble, durablement.
Leurs belles années passées, ils voulurent fonder une famille. Seulement voilà, quel mode de procréation devaient-ils choisir ? Après de longues discussion et une grande réflexion, ils optèrent pour la mère porteuse, et s'envolèrent pour les Etats-Unis.

Zacharias et Samuel Ebstein-Worczinski naquirent le 27 janvier 2001, en parfaite santé, dans un hôpital privé de Boston.
La famille resta aux USA pendant quatre ans, le temps que les petits grandissent. A la maison, ils parlaient polonais et allemand, et dans la vie de tous les jours, ils apprirent l'anglais. La présence de trois idiomes en même temps posa problème pour Samuel, un peu en difficulté, mais pas le moins du monde pour Zacharias, déjà précoce.
Une fois ces petits soucis réglés, ils repartirent en Allemagne où ils s'installèrent dans une maison assez moderne à la campagne, en banlieue de Potsdam et reliée à la ville par une ligne de tramway. Leur vie telle qu'elle allait être pour les dix prochaines années se mit en place. Samuel s'engagea dans l'équipe de foot locale, Zacharias dans celle de natation ainsi que dans un club de judo réputé (où il obtint d'ailleurs sa ceinture noire dès l'âge de quatorze ans). Ils étaient le prototype parfait de la famille aisée et heureuse, au point que lorsque les jumeaux eurent onze ans, une revue interviewa la famille pour la rédaction d'un article sur la vie des familles homoparentales.

Suite à cette interview, Zacharias et Samuel furent contactés par une femme qu'ils ne connaissaient pas, qui prétendait être leur mère. Il s'agissait bien d'elle en se fiant à son nom, selon Jakob et Czesław.
Elle réclamait une reprise de contact avec ses enfants. Elle arguait avoir eu besoin d'argent à l'époque et ne pas avoir réfléchi à la valeur qu'avaient réellement ses fils pour elle, et maintenant vouloir les connaître. Ils lui avaient tellement manqué.
Si Samuel en fut troublé, Zacharias en fut profondément révolté. Pour lui, cette femme dont il s'était fait une idée floue avait toujours été une âme charitable, ayant offert son ventre à une future famille qui en avait besoin - même moyennant une certaine somme d'argent. A la suite de cette demande, il la voyait désormais comme un être détestable, qui s'était délestée de la responsabilité de les élever et voulait maintenant les récupérer comme si elle avait toujours été importante pour eux. C'est ce qu'il essaya d'expliquer à ses papas. Il fut convenu qu'ils changeraient de numéros de téléphones et d'adresses mails pour que cette étrangère ne puisse plus jamais les contacter.

Cet évènement, s'il n'aggrava pas la vision du monde déjà pessimiste de Zacharias, le conforta en revanche dans ses idées. Il lui donna davantage confiance en son avis sur le monde, selon lequel la plupart des êtres humains étaient non pas forcément repoussants, mais méprisables et indignes d'intérêt. Et il le poussa ainsi à passer aux actes.

ANNEXE ; Un péché d'orgueil :
 

Les deux années suivantes se passèrent sans détail notable.
A l'occasion des vacances d'hiver de 2015, le couple Ebstein-Worczinski offrit à ses garçons un séjour en famille près de Gold Coast, en Australie, afin de profiter du soleil local et y fêter Noël. Les jumeaux s'étaient bien vite constitué une bande de copains. Zacharias avait même trouvé un garçon tout à fait à son goût… avec qui il fit le grand saut, sans en parler à personne - même pas à son jumeau. Seulement voilà, ce garçon était "un gamin", selon l'avis de Zach', et ils ne pouvaient s'empêcher de se disputer régulièrement. En cet après-midi du 28 décembre, cela fut le cas, et Zacharias était de très méchante humeur en retournant près de son frère. Il se jeta à l'eau pour se changer les idées, sans avoir prêté attention au panneau jaune criard accroché à quelques mètres d'eux.
Après une durée indéterminée passée à alterner entre crawl et papillon, il remarqua qu'il s'était bien éloigné de la plage, et que Samuel nageait à grande vitesse vers lui comme s'il s'inquiétait. Mieux valait se rapprocher. Alors, lorsqu'il voulut faire demi-tour, quelque chose enserra son mollet gauche.
Il ne sut pas exactement ce dont il s'agissait, car la sensation gluante fut remplacée en une fraction de seconde par une douleur vive, brûlante, et si puissante qu'elle en était indescriptible. Tandis que la méduse-boîte le tenait, la douleur se diffusait dans tout son corps, et la seule chose qui le fit s'arrêter de hurler fut l'eau qui s'introduisait peu à peu dans sa bouche, ses narines et ses oreilles. Mais il n'en absorba pas par sa respiration, car celle-ci s'était arrêtée. Son cœur aussi avait cessé de battre, profondément contracté. La douleur dans sa poitrine était totalement différente, elle était sourde, et se diffusait dans ses bras et son cou.
Il ne vit pas passer sa vie devant ses yeux. Il ne pensa pas à toutes les choses qu'il n'aurait pas pu faire dans la vie, comme redresser l'économie de la Pologne, lire le Kâma-Sûtra avec son petit ami actuel, ou obtenir sa ceinture demi-rouge de judo. Il avait bien trop mal pour cela. Tout ce à quoi il pensait à cet instant, sous l'eau, ses yeux exorbités rivés vers le ciel bleu azur, c'était qu'il avait mal, tellement mal, et qu'il voulait que ça s'arrête…
Et puis il cessa enfin de voir.

Lorsque Samuel arriva pour le ramener sur la berge, il était déjà trop tard. Son corps fut rapatrié avec sa famille, et fut enterré au cimetière communal le 31 décembre 2015.

Un peu de vous

ton âge ; 16 ans et toutes mes dents.
ton puf ; Abstracted End, ou juste Time.

Comment as-tu découvert le forum? Par Riley, qui m'a gentiment gardé le vava. ovo Comme il a l'air vachement actif et qu'il n'y a pas trop de membres, je me suis laissée tenter.
tes premières impressions / choses à améliorer ; je n'aurai pas beaucoup de critiques négatives à formuler, vu qu'un peu tout m'a séduite. :') Notamment le fait que le contexte ne soit pas tropultraméga complexe, et laisse une bonne place au développement du caractère des perso's et de leurs relations.
code du règlement ; Mangé par Riley



Dernière édition par Zacharias Ebstein-W. le Lun 28 Déc - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Riley O'Connor
Ma dracène
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 234
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part... En train de manger...
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: z.e.w. ▼ Le seul Narcisse coupable est celui qui trouve les autres laids. Lun 21 Déc - 13:19

Fiche administrative

Félicitation, vous avez terminé votre fiche de présentation !
Nous vous invitons à lire les annexes pour vous renseigner sur l'architecture ainsi que le dernier jugement. Si vous êtes intéressé à faire votre fiche de lien, vous pouvez cliquer ici ou si vous avez un lieu/un appartement à proposer, vous pouvez cliquer ici.

Maintenant, passons aux choses sérieuses. Lors de votre premier RP, à votre arrivée au purgatoire, les dieux vous donneront un objet que vous pourrez garder ou non.

Voici votre objet : Une feuille de plastique remplie de petits autocollants de licornes.

Faites-en bon usage.
Bon rp !

_________________
Revenir en haut Aller en bas

z.e.w. ▼ Le seul Narcisse coupable est celui qui trouve les autres laids.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Allaiter d'un seul sein
» il y a des enfants ici qui veulent pas dormir toutes seul?
» "Je ne veux pas faire dodo tout seul, je vomis"
» vivre seul à deux
» Enlever la lecture seul document Word

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wages of Sin :: Introduction :: Votre personnage :: Présentations :: Présentations validées-