Partagez|

It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor] Jeu 24 Déc - 20:01

My, my ! Shall we get out of this maze alive ? I think it is going to be bloody hard, maybe dangerous and somewhat ; deadly.

ft. Riley O'Connor
Les nuages semblaient flotter paresseusement dans le ciel, cachant de temps à autre les rayons d'un soleil ni trop chaud, ni trop froid. La brise était légère, juste assez pour être agréable et les oiseaux chantaient. C'était une très belle journée, il n'y avait pas vraiment de raison pour rester chez soi. D'ailleurs, Cerys marchait dans les rues au hasard, visitant le plus d'endroits possible pendant qu'elle le pouvait et en profitant pour en découvrir le plus possible sur les technologies étranges des gens du futur. Elle adorait surtout voir à quel point les trains avaient changé depuis son époque !

Et donc, en cette très belle journée, l'occultiste avait eu la brillante idée de visiter ce lieu dont elle avait entendu parlé : le labyrinthe d'Éos. Elle avait entendu dire que des choses étranges pouvaient parfois s'y produire et sincèrement, elle était très excitée à l'idée d'en être témoin. C'était son but premier ! Alors c'est absolument sans aucun hésitation que la jeune femme replaça son chapeau sur sa tête, ajusta sa veste en s’engouffra à l'intérieur de l'immense labyrinthe. Elle tourna par réflexe à droite, puis commença à tourner dans les couloirs de la façon la plus désordonnée possible, sans jamais croiser de cul-de-sac. Et pour qu'une telle chose se produise, c'était sûrement que ce labyrinthe était définitivement gigantesque.


Cerys s'arrêta un moment. Elle avait le choix entre tourner à gauche, à droite ou bien continuer tout droit. Elle se demanda même s'il était intéressant de rebrousser chemin et de tenter de modifier complètement son chemin... Alors qu'elle tardait à faire son choix, elle vit quelque chose bouger du coin de l’œil. Son regard se porta immédiatement à l'autre bout du couloir à sa gauche et elle vit une ombre passer rapidement. Son choix était fait ! La jeune femme se mit à sprinter en direction de cette ombre question de ne pas la perdre de vue. En deux temps trois mouvements, elle tourna le coin avec la vitesse d'un train roulant à toute vapeur eeet elle n'eut pas le temps de freiner, elle fit un face-à-face bien violent contre une personne. Elle n'eut que le temps de voir du rouge avant de s'écraser par terre avec la pauvre victime du crash.

En s'étalant de tout son long sur le sol, le premier réflexe de l'occultiste fut de au moins se placer sur le dos avant de poser sa main sur ses yeux, qu'elle ferma le temps de laisser le choc passer. Honnêtement, elle s'était attendu à tout sauf à croiser une autre personne dans un labyrinthe aussi grand... à croire qu'il fallait être prudent partout ! Encore un peu sonnée, Cerys se redressa pour s'asseoir (non sans mal, le sol lui semblait confortable pendant quelques instants) et posa finalement le regard sur l'inconnu qu'elle avait heurté aussi fort. La première chose qu'elle remarqua après la couleur flamboyante de ses cheveux fut le fait qu'elle n'était semblable en aucun point à la silhouette qu'elle pourchassait quelques secondes plus tôt... D'ailleurs, il n'y avait aucun autre signe de vie autour d'elles.

La britannique finit par se remettre sur ses deux pieds tout en adressant la parole à l'inconnue.

- Sweet Lord ! Je vous demande pardon pour ce fâcheux incident... Laissez-moi vous aider.

Sur ces mots, Cerys aida l'inconnue à se relever avant d'épousseter un peu ses vêtements et de reculer d'un ou deux pas tout en replaçant son chapeau sur sa tête. Elle fixa la... ma foi, très belle femme de la tête au pieds avant d'exécuter une petite courbette.

- Mon nom est Cerys Ailsa Tamsin, ravie de vous rencontrer... malgré les circonstances, hihi !
Let the fun start !

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Riley O'Connor
Ma dracène
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 234
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part... En train de manger...
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor] Mer 30 Déc - 16:15

Je me tenais devant le labyrinthe d'Eos, hésitant à y entrer ou non. J'avais entendu quelques rumeur comme quoi il était vraiment difficile d'en sortir. En même temps, c'était un peu le but d'un labyrinthe, non ? C'était la première fois que j'en voyais un grandeur nature. Les murs étaient si hauts, sans compter le fait que les prises manquaient, qu'il était impossible de grimper par dessus. On ne pouvait compter que sur la logique ou sur la chance pour en sortir. Cette idée me plaisait bien. C'était l'occasion idéale pour tester mes capacités, non ?

Je m'enfonçai dans le labyrinthe, prête à commencer le jeu. Je ne pensai pas une fois à rebrousser chemin, plutôt concentrée à m'enfoncer dans ce véritable dédale sans faire attention au chemin que je prenais. Au bout d'un moment, je ne savais même plus par où j'étais entrée. Un sourire naquit sur mes lèvres et je commençai alors à observer plus attentivement ce qui m'entourait. Tous les murs et les chemins me semblaient identiques et la lumière du soleil était un peu bloquée par ces derniers de sorte que le labyrinthe était très sombre.

Tout à coup, je vis une ombre bouger non loin de moi. Me demandant qui ça pouvait bien être, je la suivis en courant. L'ombre était si rapide que je faillis la perdre à de nombreuses reprises dans ces temps-là, je devais courir pour la rattraper. Au détour d'un couloir, alors que j'étais sur le point de l'atteindre, je fus propulsée au sol brusquement.

- Aïe...

En regardant ce qui avait bien pu me faire tomber, je remarquai une femme à la peau et aux cheveux extrêmement pâles. Presque comme un fantôme. Elle se releva d'un bond et s'excusa avant de m'aider à me relever. Je remarquai aussitôt son accent un peu étrange. Il ressemblait à l'accent britannique, mais n'était pas tout à fait pareil. Avec le temps, j'avais appris que les gens du purgatoire pouvaient venir de n'importe quelle époque. Elle ne devait clairement pas venir de la mienne. Je lui répondis un léger :

- Non, c'est aussi ma faute. Je regardais pas vraiment où j'allais.

Je fus quelque peu surprise en la voyant se présenter, mais je ne fis aucun commentaire sur son comportement qui devait être tout à fait normal à son époque. Je me contentai de lui faire un grand sourire en me présentant à mon tour.

- Moi c'est Riley. Toi aussi, tu es venue dans ce labyrinthe par curiosité ?

J'observai un peu les alentours. Je cherchais un signe qui me montrerait où aller, mais je ne vis rien. Je me remis à marcher tout en parlant à Cerys de ce que j'avais entendu sur ce labyrinthe. Je lui dis qu'il était compliqué d'en sortir et qu'il y avait déjà beaucoup de gens qui n'en étaient jamais ressortis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor] Jeu 31 Déc - 1:03

Sometimes, it's better not to see...

ft. Riley O'Connor
Avant de répondre à sa question, Cerys arrêta la jeune femme en le prenant doucement par l'épaule avant de lui faire un grand sourire et de pointer une autre direction... et de s'y diriger. Si elle se dirigeait par là, elle risquait de s'enfoncer trop profondément dans le labyrinthe et elle serait la preuve tangible que personne ne pouvait sortir de cet endroit. C'est néanmoins avec un ton très léger qu'elle reprit la conversation :

- Je ne dirais pas par curiosité... À vrai dire, je suis occultiste et je suis venue pour étudier les phénomènes dont tout le monde parle. De plus, j'avoue espérer que ce labyrinthe sera un challenge, pour une fois !

Le ton de sa voix ne mentait pas : Cerys était vraiment très excitée. Elle avait beau ne pas tenir en place, elle faisait tout de même attention à ne jamais perdre Riley de vue. Elle s'attendait à ce que celle-ci regarde les alentours à sa place : elle le saurait immédiatement si quelque chose d'étrange se produisait en se fiant à son expression faciale. En même temps, elle continuait son trajet en choisissant stratégiquement les endroits où elle tournait, tout en conservant une carte mentale de l'endroit. On ne sait jamais...

Plus elles avançaient dans le labyrinthe et plus celui-ci devenait sombre, étroit et lugubre. Bientôt, il ne fut plus possible d'entendre le chant des oiseaux ou des insectes : même le vent ne semblait pas atteindre l'endroit. C'était ce que l'on pouvait appeler un véritable silence de mort. Les seuls sons possibles d'entendre étaient les bruits de pas et la respiration des deux jeunes femmes. Pour l'instant, elles n'avaient fait face à absolument aucun cul-de-sac, ce qui signifiait que la stratégie de Cerys semblait fonctionner. Néanmoins, celle-ci restait méfiante et prenait soin de ne pas sous-estimer la difficulté de ce labyrinthe. À un moment, elle s'arrêta et ferma les yeux en faisant signe à Riley de ne plus faire aucun bruit. Elle retint même sa respiration et fit également signe à sa partenaire d'aventure d'en faire de même. Elles avaient toutes les deux cessé de respirer...

Alors pourquoi y avait-il toujours ce son de respiration ?

L'expression de Cerys se fit un peu effrayante, alors que son sourire devenait espiègle. Elle fixa Riley et murmura très faiblement "nous sommes suivies". Il y avait quelque chose, ce quelque chose se cachait quelque part... et Cerys voulait le trouver à tout prix.
Let the fun start !

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Riley O'Connor
Ma dracène
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 234
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part... En train de manger...
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor] Jeu 7 Jan - 0:57

Cerys sembla excitée à l'idée de parcourir le labyrinthe. Elle prit rapidement les devants et nous guida à travers les couloirs sans hésitation. Elle m'appris qu'elle était occultiste. J'en fus étonnée, mais pas effrayée comme beaucoup de gens le seraient. J'avais déjà entendu parlé de quelques pratiques occultes, mais je devais avouer que je n'étais pas assez renseignée sur ce sujet pour pouvoir faire un bon jugement critique. Je ne fis donc pas de remarque à ce sujet et la laissai mener la marche. De toute façon, peu importe à quel point j'y pensais, je ne trouvais aucune solution logique à ce labyrinthe.

La jeune femme circulait rapidement dans les couloirs et j'essayais tant bien que mal de marcher à sa hauteur tout en observant les lieux. Parfois, je captais un mouvement du coin de l'oeil, mais quand je regardais à nouveau, il n'y avait rien. C'était plutôt étrange, mais je me disais que mon cerveau devait me jouer des tours. Je voyais le même décor depuis un peu trop longtemps et puis il faisait toujours un peu plus sombre à chaque minute qui passait. L'épuisement de m'aidait pas vraiment. Ça faisait des heures qu'on marchait. Mes membres ne me faisaient pas mal, mais ma respiration était trop forte à mon goût.

Après un certain temps, Cerys se tourna vers moi que me fit signe de faire le moins de bruit possible. Pendant quelques secondes, je me dis que ma respiration devait l’énerver pour qu'elle veule que j'arrête de faire du bruit. Bon, je sais que je respire fort, mais à ce point là ? Je retins une petite protestation et arrêtai de respirer pendant quelques secondes pour voir si elle serait satisfaite. Le bruit de respiration ne s'arrêta pas.

Un frisson parcourut mon échine lorsque je constatai ce fait. Cerys me chuchota ce que je redoutais le plus. Quelqu'un nous suivait. Ou plutôt quelque chose. La respiration était brusque, incontrôlée, presque... Animale. Tous les muscles de mon corps étaient tendus. Si ce n'avait été que de moi, je serais déjà partie en courant, mais la jeune femme ne semblait pas vouloir fuir. Je rassemblai mon courage et regardai tout autour de nous, le coeur battant la chamade.

L'intersection dans laquelle nous nous trouvions était beaucoup trop sombre pour qu'on puisse distinguer quoi que ce soit à plus de deux ou trois mètres de nous. On ne voyait rien, on se sentait rien, on ne pouvait qu'entendre nos trois respirations. Celle de Cerys et la mienne étaient lentes et discrètes tandis que celle de la créature était de plus en plus forte. Elle semblait se rapprocher et j'avais vraiment peur de sentir un souffle sur ma nuque. Tout à coup, le silence tomba. La troisième respiration avait disparut. Pourtant, nous l'avions seulement entendue approcher et non s'éloigner. Je tournai la tête dans tous les sens puisque cela ne pouvait signifier qu'une chose. Je vis alors une ombre bondir sur Cerys sans même que je n'aie le temps de réagir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor] Sam 16 Jan - 21:25

Cerys mettait toute sa concentration sur un seul et unique sens : son ouïe. Elle écoutait bien attentivement les mouvements de la bête, en essayant de bien la comprendre. Bestiale, agressive (agonisante ?), située à sa droite... quant à la distance, elle ne pouvait pas la déterminer sans savoir la taille de la créature qui s'approchait. La bête inspira, puis... plus rien. Cerys ouvrit immédiatement les yeux, ses muscles tendus... esquiva l'attaque du monstre de justesse en répliquant immédiatement en plantant une aiguille quelque part sur son flanc.

Cerys ne put s'empêcher de sourire en voyant qu'elle était toujours capable de calculer les mouvements de ses adversaires... L'inspiration du monstre avait laissé entendre qu'il prenait son élan : c'était un simple réflexe respiratoire qui l'avait trahis. N'empêche que si l'occultiste n'avait pas su prévoir l'attaque, elle serait déjà morte ! Le bond de la créature avait été d'une vitesse et d'une violence inouïe, c'est pourquoi Cerys n'attendit pas une seconde de plus.

Le monstre en fit de même, ce n'était maintenant plus qu'une question de rapidité : le tout se joua en une question de secondes. Cerys visa, puis fonça avant de planter une aiguille pile au milieu du front, puis bien au centre de la nuque de la bête avant que celle-ci n'ait le temps d'avoir des spasmes. Elle s'écroula sur le sol, complètement immobilisée et Cerys put finalement... expirer. Elle avait soudainement mal au crâne à cause de toute cette adrénaline ! Et parlant d'adrénaline, celle-ci se mit à retomber et l'albinos sentit une douleur brûlante sur son flanc. Par réflexe, elle posa la main dessus et baissa les yeux avant de voir du sang couler.

Bien sûr, la partie n'était pas parfaite... Mais ce n'était pas bien grave, elle avait de quoi se soigner dans son sac. Pour l'instant, tout ce qu'elle voulait, c'était EXAMINER CETTE CRÉATURE SOUS TOUS SES ANGLES POUR ESSAYER DE LA COMPRENDRE ET DONC, DE POUVOIR MIEUX LA CONTRER S'IL Y EN AVAIT D'AUTRES ! Quoi ? Fuir ? Hahahaha, c'était hors de question ! L'occultiste ignora complètement sa blessure et son mal de crâne, bien trop heureuse d'avoir un spécimen vivant à observer ! Elle s'agenouilla à côté du monstre en disant à voix haute (avec le ton excité d'une gamine face à son jouet préféré) ses observations pour mieux s'en rappeler... et pour informer Riley du même coup.

- Alors... Spécimen humanoïde se déplaçant à l'aide de ses jambes et de ses bras... Respiration semblable à celle des poumons percés ou remplis d'eau... Squelettique, la peau est grise et humide, très chaude. Le visage ressemble à celui d'un humain décomposé, les yeux sont aveugles, ce qui suggère qu'il se dirige à l'odorat et au son. Tiens tiens... Il a des crochets comme ceux des serpents veni---


Elle s'arrêta immédiatement et examina très rapidement les mains de la créature : de longues griffes plates et tranchantes. Celles de droite étaient encore tachées par son propre sang et celles de gauche étaient ruisselantes et dégageaient une odeur qu'elle ne connaissait que trop bien. Cerys serra les dents et cassa le cou fragile du monstre, laissa les aiguilles tachées par du sang sombre et épais plantées là où elles étaient.

- Riley...

Le ton de Cerys était maintenant très sérieux. D'accord, mourir dans cet endroit n'était plus aussi grave que de mourir pour la première fois, mais... disons qu'elle n'avait pas du tout envie de subir les symptômes qui allaient suivre si elle ne faisait rien.

- Je vais avoir besoin de ton aide.

Tout en parlant, la miss ouvrit son sac en se mit à sortir toute sorte de choses, plein de petites bouteilles rangées dans une boîte et des bandages. Elle en ouvrit une et but tout son contenu avant de sortir une fiole vide.

- Suis bien mes instructions, d'accord ? Tu peux éloigner cette bestiole pour avoir plus d'espace, mais fais attention aux griffes.

Cerys déposa tout en ordre devant Riley avant de commencer à préparer un bandage. Elle était toujours très calme et gardait son sang froid, mais elle jugea bon de prévenir Riley pour qu'elle sache à quel point il était important de se dépêcher :

- J'imagine que tu l'as deviné, mais bon... si la créature derrière-toi te blesse, elle injecte un venin qui commence à faire effet après cinq minutes et tue en environ deux heures. Je t'épargne le reste, d'accord ? J'aimerais juste éviter que le cinq minutes s'écoule, car il sera trop tard à ce moment. Si toutefois nous échouons... pars sans moi, ça t'évitera le spectacle.

Elle eut un eye contact avec sa peut-être sauveuse et lui fit un sourire angélique, se voulant rassurante... puis elle se mit à donner des instructions sur un ton doux, y allant au rythme de la jeune femme aux cheveux rouges. En même temps de son côté, elle plaça son bandage sur la blessure et tenta de stopper l'hémorragie.

- Prends la première bouteille en haut à gauche dans la boîte juste là et verse deux gouttes dans la fiole vide. Ensuite, je veux que tu prennes cette bouteille et que tu la vide entièrement dedans. Bien. Prends la deuxième bouteille dans la boîte et verses-en environ dix gouttes : attention, elle sent mauvais. (elle prit une pose le temps que Riley termine et lui passa un pot rempli d'une poudre blanche semblable à du sel, qu'elle devait verser de moitié dans la fiole)] Good, good ! You're doing great. Prends... l'avant-dernière bouteille de la boîte et... hmmm, vide-la au complet, ça devrait suffire.

Cerys laissa sa blessure tranquille et se mit à faire un autre mélange de son côté avec les mouvements rapides et précis de celle qui concocte ce genre de "concoction" souvent. Elle brassa son résultat quelques secondes et estima qu'il lui restait environ une minutes, y compris quelques secondes le temps que son remède circule dans son sang... L'occultiste adopta une expression un peu plus sombre avant de sortir une seringue d'une autre petite boîte à part. Pendant ce temps, elle demanda à Riley de mélanger correctement son élixir au sien dans un autre récipient. Finalement, elle put remplir la seringue avec un peu de la solution obtenue.

Il devait lui rester environ 40 secondes. Elle ne savait pas si c'était assez, mais ça ne l'empêcha certainement pas de vider sa seringue dans la première artère qu'elle trouva dans son bras ! Elle pouvait sentir le liquide froid circuler dans ses veines. Normalement... l'antidote devait anéantir le poison en une dizaine de secondes, ce qui en faisait un remède puissant. Cerys attendit une minutes et fut très, très soulagée de voir qu'elle n'était pas en train de se dissoudre lentement de l'intérieur ! Non, ce fut plutôt l'effet secondaire de l'antidote qui fit répercussion et son cœur se mit à battre plus rapidement ce qui fit trembler légèrement ses mains, rien de bien grave... et accessoirement, elle avait l'impression d'être capable de courir des kilomètres sans se fatiguer !


Maintenant très joyeuse, Cerys fit un énorme câlin à Riley et ne se gêna pas pour la serrer du plus fort qu'elle le pouvait, avec toute la force de son immense gratitude. Elle ne le laissait pas trop paraître, mais le simple fait que cette  jeune femme pratiquement inconnue ait fait des efforts pour la sauver la touchait profondément. Et vraiment, elle était soulagée au point où elle ne trouvait pas les mots pour le dire. Il y eut un long moment de silence pendant que Cerys serrait Riley dans ses bras avec l'expression la plus tendre au monde. Elle finit par parler avec un ton très calme et sincère :

- Merci du fond du cœur, Riley, vraiment. Tu m'as sauvé la vie. Et qui plus est...

Cerys lâcha finalement sa nouvelle amie en qui elle avait aussi une grande dette et prit la fiole encore pleine d'antidote.

- Nous avons un moyen de contrer ces créatures. Ou du moins, leur poison. Je me demande si elles aussi reviennent à la vie tout le temps... Juste au cas, je vais laisser les aiguilles là où elles sont, question que celui-là ne se remette pas à essayer de nous tuer. Hmmmm... Appelons-les des Weirdos, pour le moment.

Cerys rangea toutes ses choses en plaçant les bouteilles vides ailleurs que les bouteilles pleines. Elle changea la seringue, plaça tout dans son sac et finit par se relever, encore fébrile à cause de l'antidote. Elle tenta aussi d'ignorer son mal de crâne et sa blessure, qui avait au moins cessé de saigner.

- Bon, le Weirdo est arrivé de là... Alors allons dans la même direction ! J'ai l'impression que ce labyrinthe est un défi à la hauteur de mes attentes... Haha ! Mais avant tout...

L'occultiste sortit un petit couteau d'une cachette sur elle et le passa à Riley avec un petit sourire.

- Vises le cou, les yeux ou le cœur ! ~ Aussi, si jamais ils sont plusieurs, n'en attaque jamais un seul par toi-même : le travail d'équipe est la meilleure chose au monde, d'accord ?

Elle n'attendit pas son approbation et se remit à marcher dans la direction qu'elle croyait mener à la fois vers la sortie... et vers d'autres secrets.

Et bien sûr, elle gardait un œil sur Riley et sur n'importe quel mouvement suspect.

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Riley O'Connor
Ma dracène
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 234
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part... En train de manger...
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor] Dim 31 Jan - 1:30

Dans la noirceur, je ne pouvais pas distinguer grand chose du combat entre Cerys et la bête. Tout ce que je pouvais savoir, c'était que la jeune femme n'était pas encore morte. Je voyais les silhouettes bouger, s'entre-mêler, et je n'avais toujours pas entendu de cri de détresse. Seulement des grognements inhumains. Moins d'une minute après l'attaque, l'une des formes s'effondra au sol. C'était la plus grosse qui gisait par terre. Je soupirai alors que la jeune femme s'agenouillait à côté du corps sans vie de la créature. Elle l'examina méticuleusement en me faisant aussi part de ce qu'elle voyait. Je notai ces informations dans ma tête. Ça pouvait toujours être utile.

Alors que je scrutais les alentours en essayant de détecter toute autre activité que la notre, Cerys m’interpella gravement. Elle demanda mon aide et commença à sortir des remèdes de son sac. Je m'approchai lentement et m'agenouillai près d'elle pour voir ce qui n'allait pas. Je crus distinguer une tache sombre sur ses vêtements et ses mains. La créature ne semblait pas saigner alors j'en déduis qu'elle devait être blessée. Lorsqu'elle me dit d'éloigner la bête en faisant attention aux griffes, je compris que ma déduction était bonne. J'obéis et déplaçai la créature qui était étonnement lourde, puis je revins devant la jeune femme. Elle avait placé tout un tas de petites fioles entre nous deux. Je fronçai les sourcils en les voyant, commençant à me douter que sa blessure n'était pas qu'une simple égratignure. Elle me confirma bien vite que les griffes de la bête étaient empoisonnées. Super.

Elle m'expliqua brièvement l'effet du poison et me dit de l'abandonner si jamais je n'arrivais pas à la sauver à temps. Elle marqua une petite pause et planta son regard dans le mien. Je marmonnai un petit «J'espère que tu expliques bien parce que mes résultats étaient pas glorieux en chimie...» sur le ton de la blague. Elle se mit alors à m'expliquer comment faire l'antidote. Les explications étaient assez claires pour moi ce qui me facilita grandement la tâche. J'exécutai ses consignes avec une habileté qui me surprit. Par contre, je dus retenir un haut-le-coeur en versant un liquide nauséabond dans la solution. Je le fis rapidement et refermai la bouteille avec une certaine joie.

Lorsque Cerys s'injecta enfin le remède, je m'approchai d'elle pour vérifier son bandage. Si la chimie n'était pas mon fort, je connaissais bien mes premiers soins en contre-partie. Je l'ajustai un peu en attendant que l'antidote fasse effet. Au bout d'un moment à fixer l'albinos pour voir si quelque chose se passait, cette-dernière m'étreignis, visiblement contente que je l'aie épargnée d'une terrible souffrance. Je lui fis un câlin aussi jusqu'à ce qu'elle me remercie de l'avoir aidée.

- De rien, répondis-je. J'allais quand même pas te laisser crever seule dans un couloir lugubre.

Cerys proposa alors qu'on aille par là où la créature qu'elle avait baptisée «Weirdo» était apparue. Ça ne pouvait définitivement pas être une bonne idée, mais c'était aussi une idée géniale. Après tout, nous ne savions pas où aller et on croiserait probablement des Weirdos peu importe le chemin par lequel nous allions. J'acceptai le couteau qu'elle me tendait et nous reprîmes le chemin à travers les couloirs du labyrinthe. Je posai quelques questions sur les pires scénarios qui pourraient arriver.

- Et si on se retrouve séparées, qu'est-ce qu'on fait ? Je ne crois pas être capable de semer les weirdos et pour ce qui est du combat, je n'ai pas beaucoup d'expérience. J'devrais pouvoir éviter les coups, par contre.

Je me tus quelques secondes puis continuai:

- Je crois qu'on ferait mieux de conserver notre énergie le plus longtemps possible. On continue de se déplacer lentement en prenant de courtes pauses comme ça on peut tenir toute la nuit. À moins de vouloir mourir des centaines de fois en attendant que le soleil se lève, il faut qu'on reste éveillées toute la nuit. Si tu veux mon avis, les weirdos sortent seulement la nuit...

Je lâchai un petit rire en la regardant et ajoutai à la bague :

- Ils doivent être albinos.

Un sourire faussement angélique éclaira mon visage. J'essayais de détendre l'atmosphère même si j'étais un peu tendue. Si les weirdos se repéraient bel et bien grâce à leur odorat, nous allions être traquées toute la nuit maintenant que Cerys était blessée. L'odeur du sang attire beaucoup de créatures en général. Je plaisantais un peu, mais j'étais toujours sur mes gardes.
La nuit ne faisait que commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor] Dim 13 Mar - 22:28


Cerys esquissa un sourire face à la blague de sa nouvelle amie et accessoirement sauveuse. Elle était bien d'accord avec son plan. Bien sûr, elle avait envie de chercher les moindres recoins de ce labyrinthe, mais comme la situation était plus... dangereuse que prévue, elle préférait se sortir de là avec Riley... pour revenir plus tard et mieux préparée. Bref ! Elle mena la marche un long moment, prenant des pauses avec Riley et de cette façon, elles ne se firent pas attaquer par les Weirdos. S'il y en avait un dans les parages, elles s'immobilisaient au lieu de continuer à marcher et attendaient simplement qu'il s'éloigne assez loin pour daigner recommencer à respirer.

Cerys avait expliqué à Riley que si elles se retrouvaient séparées, qu'elle ne devait pas bouger et attendre que l'albinos la retrouve. C'était la meilleure solution et également la plus simple. Les heures passaient et la nuit commençait tout doucement à s'éclaircir, permettant à Cerys de voir un peu mieux. Selon son estimation, elles étaient presque à la fin. Encore une heure environ et elles étaient libres ! Sauf qu'il fallait bien que l'occultiste se mette à penser de façon aussi optimiste pour qu'un problème vienne briser son jugement. Bien sûr, c'était bien trop facile.

Il fallait bien qu'elles tombent dans ce qui semblait être une pièce sans issues et que dès qu'elles tentent de faire demi-tour, le chemin disparaisse. Ugh. Cerys s'avança dans la "pièce", marchant sur la terre humide aux motifs étranges. Elle sembla activer un mécanisme et un carré se forma autour d'elle... avant de grimper dans les airs en créant une colonne !

- Whaaaaaaaat !

La miss se fit soulever dans les airs, au sommet de la colonne nouvellement formée. Elle était carrément surprise pour le coup, elle ne s'attendait certainement pas à ce que quelque chose de ce genre survienne dans un endroit pareil. Elle n'était pas si haute que ça, la descente devrait bien se passer si elle savait bien se réceptionner. Hmmm... Cerys leva les yeux. Et les écarquilla sous l'émotion. Bon... d'accord, elle venait de mémoriser le chemin à prendre pour sortir du labyrinthe rapidement en plus de comment sortir de cet endroit, mais il n'y avait pas que ça.

Elle pouvait voir les Weirdos qui se ruaient dans leur direction en rampant sur les murs, aussi loin étaient-ils. Pas moyen de faire demi-tour. Et lorsqu'elle regardait vers la sortie... elle voyait un énorme monstre, silencieux, immobile. Entièrement noir, sa tête était minuscule comparée à celle de son corps massif et seul deux lueurs blanches pouvaient être vues à la place de ses yeux. Cerys avait l'impression d'avoir croisé son regard. Une idée saugrenue germa dans son esprit. Elle devait être folle... mais elle n'avait pas non plus le choix.

- Riley, attrape-moi !

Cerys se laissa tomber de la colonne de façon à ce que Riley puisse l'attraper facilement. Elle ramassa son chapeau, expliqua rapidement la situation (sauf son idée) et termina par "on se dirige vers le gros monstre". Elle se mit à courir en tirant Riley par la manche, la forçant à aller à sa vitesse disons de torpille. Elles devaient être capables d'y arriver en dix minutes à ce rythme et avec ce nouveau chemin. Et il valait mieux qu'elles réussissent...

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Riley O'Connor
Ma dracène
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 234
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part... En train de manger...
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor] Ven 1 Juil - 22:23

Alors que le soleil se levait tranquillement, le labyrinthe se fit moins sombre. Enfin, nous pouvions y voir quelque chose. C’était seulement un peu dommage que le seul «quelque chose» que l’on puisse voir, c’était le dédale de couloirs qui formait le lieu. Au moins, c’était une plus belle vue que celle des weirdos. D’ailleurs, ça faisait quelques minutes qu’on ne les avait pas vus. Peut-être que la faible lueur du soleil les avait fait fuir ?

Cerys et moi arrivâmes bien vite dans un étrange cul-de-sac. Aussitôt avions-nous posé les pieds dans la pièce que le couloir par où nous étions passées se ferma. Oooh, great… On était coincées dans un cul-de-sac maintenant. Et puis quoi encore ? Il y allait y avoir des pièges ? Comme de fait, en marchant dans la pièce, Cerys activa ce qui me semblait être une sorte de piège. Elle fut soudainement surélevée par une colonne. J’allais lui crier de sauter en bas mais, par le temps que je réalise ce qui se passait, elle était déjà trop haut pour sauter sans se blesser. Je regardai autour de moi en me demandant comment je pourrais monter là-haut pour aider mon amie, mais je ne vis rien. Peut-être qu’il y avait d’autres colonnes ?

Tout à coup, Cerys me demanda de la rattraper. Euuuh… Quoi ? J’eus à peine le temps de réfléchir qu’elle se laissait déjà tomber. Une chance pour elle que j’avais de bons muscles, car cette situation aurait définitivement pu mal se finir. C’est alors qu’elle m’appris qu’une horde de weirdos fonçait droit vers nous. Elle prit précipitamment la manche de mon chandail et me tira vers l’endroit où se trouvaient le couloir par où on était arrivées… Sauf qu’il n’y avait plus de couloir.

- Euuuh... Cerys ? Par où veux-tu qu’on sorte d’ici ? Pas que y’a aucune porte, mais c’est à peu près ça.

Je la fixai quelques secondes, puis une idée stupide traversa mon esprit. Je piétinai un peu le sol près des murs de la petite salle et je dis à l’albinos d’en faire autant. Il ne fallu pas beaucoup de temps avant qu’une colonne s’élève dans les airs, m’emportant aussi. Je regardai en direction de Cerys et lui fis signe de sauter sur le mur. Ma colonne devait bien être à trois ou quatre mètres de ce dernier. J’évaluais mes chances de me casser la gueule à environ 80%... Seems legit. Je bondis vers le mur et m’y accrochai comme si ma vie en dépendait, puis je m’y hissai correctement. Je réalisai à quel point nous étions dans la merde lorsque je vis des dizaines de weirdos grimper les murs pour venir nous attaquer. Tendue, je rejoins rapidement l’endroit où était Cerys et je me laissai tomber au sol avant de l’aider à descendre. Nous étions sorties de la pièce, la demoiselle avait visiblement un plan, tout était parfait.

Nous fonçâmes dans le dédale de couloirs en esquivant la pluie de weirdos qui s’abattait sur nous à chaque fois que l’on passait près d’un groupe de monstres. Le nombre de monstres qui nous suivaient ne faisait qu’augmenter. Des fois, un ou deux d’entre eux apparaissaient devant nous pour nous bloquer le passage. Je plongeais entre les deux en espérant qu’ils s’attaqueraient mutuellement en essayant de m’attraper et je recommençais à courir, ignorant la douleur dans mes muscles.

Au détour d’un couloir, au moment où mes jambes allaient me lâcher, je vis un géant noir. Un autre monstre. Paniquée, je ralentis ma course et regardai Cerys de façon à ce qu’elle sache que j’ignorais complètement quoi faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor] Mer 13 Juil - 14:45


En voyant l'issue bloquée, Cerys se mit à réfléchir à toute vitesse avant de s'interrompre, fixant Riley piétiner le sol. ... C'était une idée de génie ! Elle ne se fit pas prier et commença à sautiller près des murs également, tentant de s'aligner de façon logique avec l'autre colonne. Elle ne tarda pas à trouver le bon spot, tout comme Riley et elle s'agrippa alors que sa colonne s'élevait dans les airs. À environ deux mètres du mur, avec un bon élan, elle n'eut aucun problème à atterrir sur le mur du labyrinthe. Elle regarda une dernière fois le trajet à faire à partir de l'endroit où elles étaient, puis les Weirdos. Si elle pouvait être plus pâle encore, elle le serait. Elle ne voulait définitivement pas se faire attraper par l'un d'eux ! Avec l'aide de Riley, elle descendit du mur et fila immédiatement à travers les murs, guidant Riley à travers le labyrinthe, choisissant le chemin le plus court.

Elle arrivait de justesse à rester hors de portée des griffes des monstres, sautant très souvent par réflexe par-dessus eux avec une acrobatie facile à faire lorsque venait le temps de sauver sa peau. Si elle avait pu continuer à courir à une telle vitesse jusqu'à la fin du trajet, ce n'était que grâce à la magie de l'adrénaline. Elle avait l'impression que chacun de ses muscles pesaient une tonne, elle avait chaud et ses poumons allaient probablement exploser, mais au moins, elles étaient à destination avec un petit peu d'avance.

Cerys prit Riley par le poignet et la força à s'approcher du monstre d'un pas précipité. Elle s'arrêta face à une petite ouverture entre ses griffes et le sol, juste assez grande pour laisser la place à une personne d'entrer. Là, elle reprit son souffle et lui expliqua très vite le plan, plus pour la rassurer et la motiver que pour véritablement lui expliquer. Après tout, c'était extrêmement simple.

- If you sprint sans te retourner, tu devrais avoir le temps de passer à travers la sortie avant que le monstre ne la bloque. Mais il faut se dépêcher, c'est impératif. Et je t'interdit de penser que tu peux échouer ! Je ne pense pas que les Weirdos pourront nous suivre.

Cerys plaça Riley face à l'ouverture.

- Vas-y la première, je suis assez rapide pour te rejoindre à temps ! Go ! Hurry !

Tout en disant ces mots, elle poussa Riley dans l'ouverture, la faisant très vite disparaître sous l'ombre du monstre géant, qui lentement, commençait à réagir. Agitée, elle compta environ cinq secondes pour foncer à son tour, mais au dernier moment, elle entendit un hurlement monstrueux qui stoppa littéralement son élan alors que son sang se glaçait. Cette hésitation était sa dernière erreur. Elle se retourna très vite, seulement pour se faire plaquer par un Weirdo qui lui sautait dessus. Puis deux, puis trois.

La sortie du labyrinthe se ferma du côté de Riley, la laissant toute seule à l'extérieur.

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor]

Revenir en haut Aller en bas

It's a game, and we have to win. [PV : Riley O'Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Lying Game
» Game of Thrones
» EPOXIA ORAGIS, projet jeu de combat Game Maker
» Développez du iOS grâce à Game Maker Studio! (c'est pas gagné...)
» Un jeu de gestion sur Game Maker, est-ce possible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wages of Sin :: Zone hors-jeu :: RP terminés-