Partagez|

Alex Mc.Dowell [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Alex Mc.Dowell [Fini] Ven 4 Mar - 17:42

ALEX MC.DOWELL
ft. Robin/Fisheye Placebo

Nom(s) :: Mc. Dowell (et pas McDonald, namého !)
Prénom(s) :: Alex
Surnom(s) :: Si Alex c'est pas assez court..
Âge :: 22 ans
Sexe :: Femme
Orientation sexuelle :: Hétérosexuelle
Nationalité :: Britannique
Groupe désiré :: Imagine

Situation conjugale :: Autrefois en couple, maintenant célibataire.
Situation familiale :: Grande famille aisée qui la rend quelques peu distante avec ses parents. Elle a une seule et unique sœur dont elle était très proche, autrefois..

Date de naissance :: 24 mars 2123
Date du décès :: 7 octobre 2145
Cause de la mort :: Suicide
Péché principal :: Envie
Péché secondaire :: Luxure
Péché contraire :: Avarice
Ancienne profession :: Photographe

(Vous pouvez distribuer 150 points)
Force :: 40/100
Vitesse :: 90/100
Endurance :: 20/100

Avis sur la situation :: Elle s'est suicidée alors que pensez-vous que ça puisse bien lui faire de mourir ?
Pour elle c'est une délivrance et tout ce qu'elle espère c'est de ne pas tomber sur sa sœur où des personnes semblables à elle.
Caractère

"Je veux tout.. Tout !"

Oh non, ne voyez pas ces mots comme une parole d'avare car ce mot ne convient pas du tout à la femme qu'elle est.  La jalousie et l'envie, ah.. Ce sont des choses que connait bien notre protagoniste, ce désir ardent de vouloir garder simplement pour pouvoir dire "il est à moi" puis le délaisser comme une enfant.Oui, Alex est plutôt du genre à vouloir quelques chose un court instant pour pouvoir le découvrir puis finalement le jeter comme une vieille chaussette dès lors qu'elle n'éprouve plus d'intérêt pour cette chose, chose qui peut aussi être une personne !Elle ne fait pas la différence à vrai dire, alors, orgueil me direz-vous ? Vous n'y êtes toujours pas dans ce cas! Alex est bien plus compliquée que cela. En aucun cas elle ne se sent supérieur à qui que ce soit, au contraire elle ressentirait plutôt un complexe d'infériorité par rapport aux autres et surtout un type de personnes que nous aborderons plus tard.   Une enfant perdue dans ce vaste monde; que cela décrit bien la rousse. Elle a beaucoup de mal à s'identifier et à identifier les autres par la même occasion mais l'image qu'elle a des gens -et d'elle même- s'apparente à des jouets plus ou moins puissants, les plus puissants peuvent jouer avec les plus faibles qui eux sont.. en gros des victimes. Même si l'idée semble montrer les "jouets puissants" comme des êtres malveillants il n'en est rien la plupart du temps, à vrai dire un rien peut faire que Alex juge une personne puissante : avoir un ami de plus qu'elle, être meilleur(e) qu'elle dans une discipline ou elle se sent douée, etc..

Pour en revenir aux gens qu'elle juge comme puissants, elle à tendance à soit haïr ces derniers au plus haut point comme sa sœur par exemple, soit vouloir attirer leur attention par tout les moyens afin de.. s'approprier leur force c'est pas si facile ?

Ainsi nous arrivons à la manière dont se présente la luxure chez Alex et ce malgré son caractère quelques peu enfantin. Le sexe est la seule chose que la rousse à trouver pour se défendre des "puissants" et aussi attirer leur attention, elle pourrait tout aussi bien fricoter avec une femme bien que n'étant ni bi' ni homosexuelle simplement parce qu'elle sent sa petite place de "faible" encore plus en danger qu'elle ne l'est déjà. Cependant cela n'arrive que très rarement, elle passera plutôt par la case haine. Ce trait de caractère est visible avec les hommes, notre protagoniste fera tout son possible pour que ces derniers ne s'intéressent qu'à elle, elle a aussi une affection naturelle pour le sexe et non pas uniquement pour "se protéger des puissants". Ce trait de caractère se montre souvent suite à l'envie d'acquérir quelques chose/ quelqu'un.

Ensuite notons que Alex est passionnée par les arts en général mais plus précisément par les arts de la scène, les arts visuels et la musique. Elle adore photographier de nombreuses choses mais étrangement elle n'aime pas garder ses photos, pour elle cela doit rester quelques chose d'éphémère mis à part dans sa tête ou cela peut devenir éternel. Ainsi elle a tendance à détruire ses photos une fois prises. Après sa résurrection Alex s'est aussi passionnée pour la peinture et en pratique régulièrement, elle adore peindre un peu partout et même sur les gens wtf ! Ayant une imagination débordante (comme vous avez pu le voir avec son histoire de jouets), elle n'est jamais en manque d'inspiration pour ses tableaux; elle préfère presque la peinture à la photographie y voyant moins de contraintes : pas forcée à prendre une chose précise en photo.

Et même si ses pêchés prennent souvent le dessus, au fond Alex est une personne relativement sympathique bien qu'elle ait quelques peines à se lier d'amitié avec les gens. Elle essaie de feindre avoir oublié son passé pour ne pas se faire souffrir.

Physique

Taille :: 1m77
Poids :: 56kg
Corpulence :: Très mince avec une petite poitrine, pas de muscles mais quelques abdos dû au fait qu'elle soit très sèche.
Teint de la peau :: Très pâle.

Couleur des yeux :: Verts.
Taille des yeux :: Moyens.

Couleur des cheveux :: Roux.
Coupe de cheveux :: Cheveux longs.


Expression faciale :: Plutôt neutre mais elle semble souvent perdue.
Visage :: Long et fin.
Sourcils :: Moyens.

Particularités :: Cicatrices d'automutilation sur les avants-bras.
Style de vêtement :: Souvent habillée à la garçonne.
Tatouages :: Un tatouage sur le côté droit de l'abdomen où il est inscrit "Everything is mine", un autre une sorte de rosace ayant pour centre son nombril et à l'intérieur de laquelle est noté le prénom de sa sœur : Abby.

Épaules :: Petites, moyennement solides.
Mains :: Grandes mains aux longs doigts fins.
Jambes :: Grandes jambes.
Démarche :: Lente et noble, il lui arrive cependant de paraître peu sûre d'elle.

Sa voix :: Douce et calme.

Première impression quand on le/la voit :: Elle a tout simplement l'air perdue et impressionnée par tout ce qu'elle voit.


Histoire

Une douce journée et pourtant.. Dans une vaste maison située près d'Uxbridge en Angleterre, tu naissais. Autour de toi venaient t'accueillir cette famille qui allait être la tienne, un homme de grande taille et à la chevelure brune aux quelques reflets rougeâtres, à côté de lui on distinguait à peine un petit corps qui se tenait sur la pointe des pieds afin d'observer le frêle bébé que tu étais. C'était ta sœur, Abby dont les longs cheveux blonds venaient te chatouiller au point de te faire ouvrir les yeux. Quelques mèches rousses et des yeux verts, oui tu étais finalement née : Alex Mc.Dowell.

Même à cette époque ta famille vivait toujours dans un style quelques peu "vieillot" digne de l'époque des rois, alors bien sûr tu as grandis ainsi. Dans un immense château alors que de gigantesques grattes-ciels dont tu ne parvenais même pas à déduire la hauteur trônaient partout en ville. Dès lors que tu sortais de ta maison tu remarquais avec émerveillement à quel point le monde était beau et surtout différent de l'image que tu avais reçu. Contrairement aux autres enfants toute ton éducation se faisait à la maison, bien ou pas, tu ne pouvais pas encore le juger mais tes parents étaient tellement têtus que ton apprentissage de l'histoire s'arrêtait presque à des centaines d'années auparavant alors il était clair que comme dit plus haut, dès lors que tu quittais ta demeure la différence était frappante. Tu ne connaissais même pas ton propre monde en réalité.

Il fallut bien des années pour sortir ces vieilles idées de la tête de tes parents et comme pour marquer ce changement, lors des ton neuvième anniversaire ils t'offrirent un appareil photo. Très simple contrairement à ceux qu'on pouvait trouver à ton époque mais avec ton mode de vie actuel il t'en fallait peu pour te satisfaire et cet appareil faisait donc l'affaire. Alors avec ta sœur qui était aussi ta plus grande confidente et ta meilleure amie vous preniez tout et n'importe quoi en photo. Au départ la quasi-totalité des images étaient médiocres, floues, mais au fur et à mesure tu apprenais à user ce petit bijou.

Au fur et à mesure que toi et ta sœur Abby vous épanouissiez vos parents devenaient plus souples, ils vous laissaient sortir un peu plus loin et envisagèrent même à la fin de l'année de vous faire intégrer une école avec d'autres enfants et donc des amis potentiels. C'était ce dont tu avais besoin. Non pas que ta sœur ne te suffisait pas mais des personnes extérieures étaient importantes. Et à la fin de l'année tu intégras la-dite école avec ta sœur, tu allais avoir douze ans et elle quatorze.

Tout se passait bien, chacune d'entre vous parvint à créer des liens d'amitié avec aisance, des liens qui te semblaient forts. C'était si plaisant de rentrer chaque soir et de raconter à ses parents comment c'était passé la journée, ça l'était au départ.. Mais lorsque ses parents devinrent plus sévères et commencèrent à regarder les notes et le comportement plus qu'autres chose, le plaisir n'était plus vraiment le même. Le sentiment d'avoir encore plus besoin de ses amis, de vouloir rester avec eux pour toujours et de laisser ces parents derrière apparaissait peu à peu. Alex fut de plus en plus distante avec ses parents mais Abby quand à elle ne prenait pas les choses de la même manière, elle fit en sorte de rendre ses parents fiers avec des bonnes notes et un comportement parfait, c'était la clé qui ouvrait leurs cœurs et les rendaient attentifs à sa journée, à elle. Même si au départ cela ne choqua pas Alex au fur et à mesure elle se sentir délaissée, elle avait de plus en plus de mal à gérer sa concentration en cours et ses notes baissaient donc tout comme son comportement. La relation parents-fille devenait de plus en plus catastrophique tandis que sa sœur était toujours l'objet de toutes les paroles, la joie et la fierté de la famille.

Jalousie.

Pourquoi n'avait-elle pas le droit à tout ça, elle ?

Peu importait tant qu'elle avait ses amis elle pouvait tenir le coup, le temps était passé, elle avait dix-huit ans et la situation n'avait pas changé mais elle allait bientôt empirer. Qui aurait pu le prévoir ? Alex avait un copain fidèle depuis une année maintenant, rencontrée en dehors de sa scolarité il avait un an de plus qu'elle et elle ne l'avait présenté ni à ses parents, ni à sa chère sœur. Cependant pour tenter de renforcer ses liens avec sa soeur les deux filles s'étaient chacune faites tatouées sur le ventre une rosace avec le nom de l'autre dessus. Ca allait vraiment marcher ? En cours elle ne se souciait plus du tout de rien, en dehors elle aimait toujours prendre des photos mais sans sa sœur désormais. Mais peu à peu les gens autour d'elle à l'école s'éloignaient, préférant sa soeur à elle. Elles avaient un faible écart d'âge alors tout le monde se fréquentait, un an ou deux ça n'était pas grand chose. Les conversations avec ses amis se raccourcissaient, ils s'en allaient rapidement ne semblant pas vouloir s'éterniser avec notre protagoniste qui se donnait du mal pour les intéresser. C'était peine perdue, elle faisait plus pitié qu'autre chose, et ils la délaissèrent ainsi.

Solitude.

Les cours ce n'est pas si grave ! Je ferais sans, tant qu'il me reste l'amour je ne serais pas seule. A chaque fois qu'elle voyait sa soeur avec ses anciens amis elle ressentait l'envie, l'envie de les reprendre. Pourquoi étaient-ils tous partis ? Qu'avait-elle de moins que Abby ? Elle avait tut essayé pour les reprendre. Elle s'était teints les cheveux comme Abby et avait mis des lentilles, résultat on s'était ouvertement moqué d'elle. Elle avait nettement changé son style vestimentaire pour qu'il soit semblable à celui d'Abby, résultat identique. Rien n'y faisait ! Alex ne pouvait plus supporter cela, rien que la voir à la maison était agaçant mais ça alors.. Ses parents avaient compris qu'il n'y avait plus d'espoir en Alex et la délaissèrent alors, elle essayait d'en profiter pour rejoindre son copain. Des moments doux et tendres entre les deux, plaisirs charnels, ils se voyaient déjà dans le futur avec des enfants, oui une grande famille.

En rentrant un jour Abby constata curieuse que Alex avait plusieurs photos d'un ravissant jeune homme sur son appareil, ne voulant pas de malentendu la rousse expliqua immédiatement que c'était son petit-ami et Abby lui proposa de le lui faire rencontrer. Pourquoi pas. Alex était sûre d'elle, il l'aimait et même Abby ne pouvait rien y changer, elle allait lui montrer qu'elle aussi elle avait quelques chose qui pouvait faire envier sa sœur. Le jour tant attendu de la rencontre entre Abby et son petit ami arriva. Ils s'entendait assez bien. Non. Ils s'entendaient bien. Non. Ils s'entendaient très bien, trop bien.

Pas lui.

Et si, même lui semblait avoir succombé finalement. Que restait-il pour Alex ? Rien.. Elle commença l'automutilation après cela, sur ses avants-bras. Même si son petit ami n'était pas parti elle avait l'impression que sa vie était misérable et que sa relation amoureuse ne tenait qu'à un fil. Elle n'avait rien de plus que Abby, il lui parlait tout le temps d'Abby. Comment rivaliser ? Le sexe. Quel homme ne pouvait y résister ? Ainsi elle se livra à la débauche, autant que possible tant qu'elle pouvait le garder lui, elle ne voulait qu'il pense qu'à elle et elle n'avait pas vraiment le choix pour ce faire, elle ne voyait que cette solution. Elle continuait malgré tout à s'automutiler, son petit monde était devenu horriblement fragile et elle aussi. Elle avait plusieurs fois fugué, avait été plusieurs fois envoyée à l'hôpital à cause de veines ouvertes par l'automutilation. Et finalement vint le moment ou c'en était trop.

Son copain l'avait finalement quittée et avait demandé à sortir avec sa soeur.

Vengeance.

Oui, elle devait se venger, elle voulait reprendre son homme mais tout ce que Abby "touchait" semblait lui appartenir pour l'éternité. Ne pouvant se résigner à blesser sa soeur elle préféra en finir de sa misérable vie.

"Moi tu ne m'auras pas. Au fond de moi je sais que j'ai... j'ai tout ce que tu as."

Elle s'était ouverte les veines puis pendue dans le salon de sa maison laissant un marécage de sang au sol ainsi qu'un bruit incessant de gouttelettes de sang s'écraser sur le sol. Avaient-ils pleurer en découvrant cette scène morbide ? Ressentaient-ils l'envie de son retour ? Elle leur riait et leur crachait au visage, elle ils ne pourraient pas l'avoir, dans sa douleur elle les faisait souffrir aussi.

Un peu de vous

Ton prénom :: (Optionnel)
Ton âge :: 16 piges
Ton puf:: Aszayel, Zaenya..

Comment as-tu découvert le forum? :: Element's Keys
Tes premières impressions / choses à améliorer :: Tout le monde il est sympa ! 8D
Code du règlement :: Mangé par Riley

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Riley O'Connor
Ma dracène
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 234
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part... En train de manger...
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Alex Mc.Dowell [Fini] Ven 4 Mar - 21:48

Fiche administrative

Félicitation, vous avez terminé votre fiche de présentation !
Nous vous invitons à lire les annexes pour vous renseigner sur l'architecture ainsi que le dernier jugement. Si vous êtes intéressé à faire votre fiche de lien, vous pouvez cliquer ici ou si vous avez un lieu/un appartement à proposer, vous pouvez cliquer ici.

Maintenant, passons aux choses sérieuses. Lors de votre premier RP, à votre arrivée au purgatoire, les dieux vous donneront un objet que vous pourrez garder ou non.

Voici votre objet : Un fouet.

Faites-en bon usage.
Bon rp !

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Alex Mc.Dowell [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wages of Sin :: Zone hors-jeu :: Archives des Présentations-