Partagez|

Death Rides a Pale Horse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Enrico Cortez
SONO CHI NO SADAME ! COCO !
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 2
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 22
Localisation : Dans le coeur de tous
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Death Rides a Pale Horse Dim 22 Mai - 23:56

Cortez, Enrico
ft. Diego Brando/JoJo’s Bizarre Adventure - partie 7: Steel Ball Run

Nom :: Cortez
Prénom :: Enrico
Surnom(s) :: Rico, Coco
Âge :: 27 ans
Sexe :: masculin
Orientation sexuelle :: Asexuel (mais romantique)
Nationalité :: Hispano-américain
Groupe désiré :: Riddle

Situation conjugale :: Inexistente
Situation familiale :: Mère décédée, Père inconnu, Enfant unique

Date de naissance :: 21 Octobre 1872
Date du décès :: 31 Décembre 1899
Cause de la mort :: Victime d’une fusillade
Péché principal :: Avarice
Péché secondaire :: Orgueil
Péché contraire :: Luxure
Ancienne profession :: Cavalier au Pony Express

Force :: 23/100
Vitesse :: 49/100
Endurance :: 78/100

Avis sur la situation :: "Mmmm. Intéressant. Une vie après la mort? Cela mérite réflexion. Très clairement, ma foi personnelle était dans le tord. Dommage que je sois mort, j'aimais bien mon cheval..."
Caractère

Enrico, surnommé Rico ou Coco par ses collègues, est un homme froid et distant. Il préfère la solitude et le silence (ou, mieux, la musique classique) à la présence d'une foule - et ne sera pas gêné de partir si quelqu'un le dérange, ni de le dire. Avec une sagesse et un intellect aiguisés comme un couteau par une vie de poursuite des connaissances, très peu d'information ne passe sans être filtrée par son filet. Son intérêt pour les arts et la culture le poussent à s'informer encore et toujours: il préfère passer le meilleur de son temps à lire. Bien entendu, ayant travaillé dans le secret pendant toute sa vie, Enrico connait le poids et la force d'une vérité, et la violence qu'un secret peut engendrer. Malgré tout, il préfère garder ses connaissances secrètes - sauf si il a quelque chose à gagner à vider son sac.

Ayant vécu dans la pauvreté toute sa vie, Rico considère son avarice comme une qualité. L'important c'est surtout de CACHER le fait qu'on aie beaucoup d'argent. Il considère aussi qu'il est important d'améliorer sa situation sociale, et de ne pas rester, comme il dit, "Dans la boue". Mais malgré ses défauts et son nihilisme avancé, Enrico n'est pas impossible à approcher. Il suffit simplement d'être intéressant, à ses yeux - ce qui peut prendre plusieurs formes, comme venir du "futur" (il est, après tout, provenu du far west), ou être assez intelligent pour avoir une conversation avec lui. Après ça, il endurera la présence de la personne (jusqu'à un point, surtout pour le son), et fera de son mieux pour protéger celle-ci.

Ah oui, aussi: peut-être parce qu'il vient de la vieille école, Enrico est particulièrement galant avec les femmes. Une demoiselle en détresse mérite d'être délivrée au plus vite, et il a de la difficulté à ignorer une femme en pleurs. Par conséquent, une arme particulièrement puissante contre lui sont les larmes de femmes. Peut-être que c'est macho, ou digne de chauvinisme, mais ça ne fait pas de lui une mauvaise personne. Enfin. Plus que normalement.

En combat, Enrico est un terrifiant tacticien - ignorant sa force physique, le jeune homme préfère plutôt déposer le plus de pièges, de trappes, et d’embuscades possibles, laissant le moins de temps à son adversaire pour se défendre. Toutefois, en cas de détresse, il est aussi adepte au revolver, et, étant mort avec son arme en main, le possède encore: il cache son arme dans son sac en bandoulière, avec deux ou trois boites de munitions.

Physique

Taille :: 1m80
Poids :: 70 kilos
Corpulence :: Mince, athlétique, épaules larges, musculature appréciable
Teint de la peau :: Pale, mais pas trop hein

Couleur des yeux :: Vairons (bleu, et bleu/vert)
Taille des yeux :: Moyens, un peu plissés

Couleur des cheveux :: Blonds
Coupe de cheveux :: Au niveau du bas du cou, un peu ondulés


Expression faciale :: Sérieuse et sévère
Visage :: Menton affuté, traits du visage verticaux et allongés
Sourcils :: Minces et longs

Particularités :: Cicatrices de balle (sur le front, le cou et le torse), traces de la fusillade qui l’a tué.
Style de vêtement :: Propres, mais relax (cols roulés, chemises, etc)
Tatouages :: Tatouage numérique codé sur son avant bras.

Épaules :: Solides, mais tout de même minces
Mains :: Mains rudes et usées au travail, quoi que fines
Jambes :: Jambes longues, musclées et athlétiques
Démarche :: Démarche assûrée, un peu hautaine, mais sans presse

Sa voix :: Grave, quelque peu musicale (comme un ténor)

Première impression quand on le voit :: “Bordel qu’il a l’air de s’en foutre. Est-ce que c’est un connard? Il a un peu l’air d’un connard.”


Histoire

Enrico travaillait pour le Pony Express (le système de livraison et de poste avant le télégraphe), et il avait gagné une certaine réputation avec le temps - celle d’un cavalier rapide, agile, et diligent, capable de rester professionel tant que l’argent arrive à temps. Dans le cas contraire…

Eh, disons tout simplement que personne n’a jamais prouvé que Rico aie été le meurtrier. Et il avait descendu beaucoup de gens qui doutaient de sa capacité au six-coup.

Bien sûr, avec le temps du train, du télégramme, et plus récemment, de la ligne téléphonique, il était de plus en plus difficile de trouver du travail en tant que coursier à cheval, mais il était là, si on savait bien chercher. Des colis demandant une certaine délicatesse, des lettres privées, et autres produits un peu moins légaux. Mais Enrico ne se mêlait pas de ce qui n’était pas de ses affaires. Le jeune homme était assez intelligent pour savoir que certains de ses clients étaient moins que respectables, et qu’il était mieux de se faire discrèt, et professionnel. Après tout, une erreur de jugement pouvait facilement causer sa mort.

C’est durant l’été de 1899 qu’il a fait sa première et dernière erreur de travail. Le colis est tombé de sa sacoche quand son cheval a fait un bond un peu périlleux. Il se pencha pour le ramasser, et remarqua qu’il était ouvert.

Tentation…

Oh, et puis, la curiosité n’a jamais tué personne.

Ce n’était pas une lettre, mais un gigantesque dessin, fait à l’encre, à meme une vieille pièce de coton. Cela ne prenait pas un chasseur au trésor professionnel pour voir qu’il s’agissait d’une carte au trésor. Signée par un certain colonel confédéré de la guerre civile, elle pointait vers une petite zone au Texas, autour de la ville de Corpus Christi. Et Enrico avait entendu parler des trésors trouvés. Une richesse qui aurait créé certains moguls du pétrole. Coco avait déjà mordu à l’hamecon avant même de considérer l’alternative. Le colis n’est jamais arrivé à destination.

---

C’est le soir du 31 décembre, au texas, près du Golfe du Mexique, que Enrico a réussi à trouver son but. Au milieu de la plaine désertique se trouvait un vieil arbre près de la mer, qui aurait été utilisé par le Ku Klux Klan avant, pour pendre des esclaves qui n’étaient pas… coopératifs. Un arbre si sombre ne pouvait pas être vide de secrets, et la géographie environnante était la même que celle de la carte que Rico possédait. Le ciel étoilé était allumé par des feux d’artifices qui retentissaient à Corpus Christi, un peu plus au nord, et le vent marin offrait une certaine salinité à l’odeur de la terre retournée - l’endroit où, selon la carte, se trouverait le trésor qui changerait la vie d’Enrico.

Le coffre en lui même n’était pas particulièrement attrayant - Enrico prit un temps de pose juste pour le considérer, un coffre de bois usé et un peu pourri par l’humidité de la terre, avec quelques pieces de métal plus décoratives que supportives, ainsi qu’une serrure facilement brisée avec un couteau. Et, finalement, la lumière lunaire alla se réfléter sur les quelques lingots d’or qui se trouvaient à l’intérieur de la boite.

Enrico Cortez n’a jamais été aussi heureux de toute sa vie.

Bien sûr, c’est là qu’il a entendu le bruit des sabots.

Il se retourna à temps pour voir trois hommes, leur manteaux longs fouettant dans le vent, leurs visages obscurcis par leur chapeau. Ils se trouvaient à quelques mètres seulement de Cortez - la distance parfaite pour le descendre sans avoir à se forcer. Un d’entre eux, leur patron, sans doute, se laissa descendre de son cheval et approcha Enrico.

Le client.

Un soudain poids se déposa subtilement dans le ventre de Coco. Avait-il fait une erreur? Il était sûr d’avoir effacé toute ses traces. Et pourtant, devant lui se trouvait son ancien patron, et ses deux gardes du corps. Bien sûr, la méthode la plus sécuritaire aurait été de les tuer avant qu’ils ne se rendent compte que leur courrier du Pony Express n’était plus coopératif, mais… Tuer quelqu’un comme lui n’aurait causé qu’un suite d’individus souhaitant venger la mort de leur patron.

Il claqua des doigts, et les deux hommes de main dégainèrent leur six-coup. Cortez avait été trop lent d’une micro seconde, et son coup de feu alla frapper le sol aux pieds du boss. Les gardes du corps, eux, firent mouche trois fois - une balle dans le torse, une dans le cou, et une sur le front, directement entre les deux yeux.

La dernière pensée de Cortez fut qu’au moins, il avait fait de son mieux, et ne devait pas avoir honte de sa mort. C'est en pleine humilité que Enrico Cortez ferma ses yeux pour la dernière fois.

Un peu de vous

Ton prénom :: Loïc
Ton âge :: 20 ans
Ton puf:: El Tipi!

Comment as-tu découvert le forum? :: C’est d’la faute à Cerys!
Tes premières impressions / choses à améliorer :: Je suis curieux par rapport à l’architecture et l’environnement du Purgatoire - une description plus détaillée me ferait particulièrement plaisir! Sinon c’est nickel.
Code du règlement :: Mioum


_________________


Dernière édition par Enrico Cortez le Lun 23 Mai - 15:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kyu B. Nightwalker
Bloody Princess
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 20
Date d'inscription : 06/05/2016
Age : 18
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Death Rides a Pale Horse Lun 23 Mai - 11:52

BIENVENUE. Et bah dites donc, la mignonne et fourbe Cerys fait des grosses campagnes de pub.

_________________
« Un zeste d'orange »
J'aime la limonade sucrée au citron et l'orange. Je suis un agrume.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Death Rides a Pale Horse Lun 23 Mai - 16:36

Fiche administrative

MWAHAHAHAHAHAHAHAHA. Félicitation, vous avez terminé votre fiche de présentation !
Nous vous invitons à lire les annexes pour vous renseigner sur l'architecture ainsi que le dernier jugement. Si vous êtes intéressé à faire votre fiche de lien, vous pouvez cliquer ici ou si vous avez un lieu/un appartement à proposer, vous pouvez cliquer ici.

Maintenant, passons aux choses sérieuses. Lors de votre premier RP, à votre arrivée au purgatoire, les dieux vous donneront un objet que vous pourrez garder ou non.

Voici votre objet : Un ventilateur d'un rose bonbon prononcé qui fait beaucoup de bruit quand il fonctionne et dont il manque une pile sur deux.

Faites-en bon usage.
Bon rp !

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Death Rides a Pale Horse

Revenir en haut Aller en bas

Death Rides a Pale Horse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Stylish Yours et Cham Pale
» Cham Pale haul
» craquage Charm Pale (plus léger que prévu)
» quad cham pale
» Mes craquages mickey contractor, cham pale et stylishy yours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wages of Sin :: Introduction :: Votre personnage :: Présentations :: Présentations validées-