Partagez|

Home sweet home ! [PV : Leo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Home sweet home ! [PV : Leo] Dim 17 Juil - 19:41


Cerys s'était réveillée un peu tard. Pour une fois, elle avait très bien dormi (après s'être couchée bien tard) et c'est donc de bonne humeur qu'elle sortit de son lit. En se promenant dans son appartement pour vérifier que tout était en ordre, elle se rendit compte que Andrew était sortit. Au moins, rien ne semblait anormal, donc elle se contenta d'aller prendre un bon bain et de prendre le temps de bien laver ses cheveux ; inutile de dire que c'était une vraie corvée. Au moins, lorsqu'elle pu sortir entièrement sèche, elle ne pouvait pas se sentir mieux !

Et comme la journée déjà bien entamée s'annonçait pour le moins intéressante, elle se dit que ça valait la peine de bien se préparer. Elle mit donc un peu plus de temps à s'habiller et surtout à se coiffer, plaçant quelques lys blancs sur le côté de sa tête, maintenus par une tresse et un petit bandeau en dentelle. Au final, elle portait une chemise blanche décorée seulement par quelques ajouts en dentelle et une jupe longue de couleur navy blue. Bien sûr, elle n'oubliait pas sa montre, sa broche, son collier et ses gants. Sans l'une de ces choses, tout particulièrement la montre et la broche, elle se sentait incomplète.

Quelques minutes plus tard, elle prépara du thé qu'elle garda au chaud. Alors qu'elle regardait son petit jardin de fleurs et s'assurait qu'aucune d'elles n'avait soif, elle entendit quelqu'un cogner à la porte. Elle se redressa immédiatement, regrettant un peu son choix lorsqu'elle se sentit un peu étourdie par la chute de pression, mais ça ne l'empêcha pas de se rendre à la porte en ignorant la grosse bouillie de points multicolores dans son regard. Elle mit la main sur la poignée, attendit que les points disparaissent entièrement et allant beaucoup mieux, elle ouvrit la porte avec un grand sourire, ouvrant sur Leo. Rien que de le voir, elle avait l'impression que la soirée s'annonçait merveilleuse.

- Bonjour ! Entre, viens t'asseoir !

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Aliester
Dompteuse de vaches
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 57
Date d'inscription : 29/10/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 10:56

Léo était réveillé tôt, comme toujours. Mais ce matin, il était un peu stressé. Il avait donné Rendez-vous à Cerys ce même jour, à l'heure du thé. Il le regrettait un peu... Il avait envie de revoir la demoiselle, évidemment. Mais il n'était plus certain d'avoir envie de d'en apprendre plus en faite. Il était comme "effrayé" par cette soudaine curiosité : cela lui ressemblait si peu, il ne se reconnaissait pas dans ses actes. Toutefois, hors de question de renoncer ou pire, de poser un lapin à l'albinos : sa compagnie après tout était plus que plaisante et l'après-midi serait surement intéressante à ses côtés. Mais vu les nombreuses heures encore disponibles avant leur rendez-vous, Léo profita de sa matinée pour errer sans but dans le Purgatoire, comme il savait si bien le faire.


Le début d'après-midi étant arrivé, il rentra chez lui et jeta machinalement un regard dans son armoire... quasiment vide. Il se rendait chez une dame, autant essayer d'avoir un meilleur aspect. Il saisit la chemise blanche/grisâtre qui lui semblait en meilleur état que les autres et l'enfila après une rapide douche. Il abandonna l'idée de se coiffer cependant : il détestait l'air sérieux et coincé que lui donnait ses cheveux lorsque ils étaient poussés en arrière. Et puis le but était de faire plus ample connaissance avec la demoiselle, donc pourquoi se rendre chez elle dans un tenue qui ne lui ressemblait pas ? Au finale, la tenue de Léo ressemblait à sa tenue quotidienne : elle lui ressemblait à lui, et c'était très bien ainsi.


Une fois l'heure arrivée, Léo quitta son petit appartement et se mit en quête de celui de Cerys, situé quelques étages plus hauts. Arrivé devant la porte de la demoiselle, le brun pris une légère inspiration et frappa d'un poing ferme contre la palissade en bois. Il attendit plusieurs secondes avant que la demoiselle ouvre sa porte, le gratifiant de son agréable sourire.


- Bonjour ! Entre, viens t'asseoir !


Le brun s'exécuta et pénétra dans la demeure de la jeune femme.


-Bonjour. Désolé de venir les mains vides, tu te doutes qu'au Purgatoire, les boutiques ne courent pas les rues...


Il posa ses yeux dorés sur son amie. Son chemisier simple mais raffiné lui allait à merveille et s'accordait parfaitement avec sa jupe bleue marine. Il s'en voudrait presque de ne pas avoir fait d'effort sur sa tenue, mais bon, il était un peu tard pour regretter.


-C'est agréable chez toi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 11:45


Cerys fut très heureuse de voir que Leo était resté à son naturel. En fait, pour elle, c'était un petit plus, elle qui n'aimait pas les gentlemans à cheval sur les règles... Oui, c'était parfait. Elle regarda le jeune homme du coin de l’œil alors qu'elle fermait la porte.

- Oh ? Heureuse que ça te plaise. Par ici !

Elle conduisit Leo à son salon, passant à travers les nombreuses fleurs qu'elle faisait pousser, pour finalement arriver sur son balcon, là où se trouvait une petite table accompagnée de seulement deux chaises. Le thé était là, encore très chaud, avec deux tasses, un panier de fruits et une simple fleur en décoration. La vue sur la ville était imprenable et en plus, le soleil de 16h rendait l'éclairage agréable. Étant en hauteur, à cette heure, tout était tranquille. Cerys se tourna vers Leo avec un petit sourire et lui fit signe d'aller s'asseoir.

- I hope you like it. Je prend toujours le thé ici, j'aime bien regarder les alentours.

L'occultiste attendit que le forgeron soit assis pour verser du thé dans les tasses, puis elle lui montra où se trouvait le sucre, le lait et autres ajouts, question qu'il puisse ajuster l'amertume à son goût. Du moins, elle savait que elle, elle aimait son thé sucré. Lorsqu'elle eut terminé, elle prit place également, ajouta du sucre et du lait, s'empara d'une petite cuiller pour secouer et elle leva les yeux vers Leo au même moment, toujours souriante. Elle appuya légèrement son menton sur le dos de sa main lorsqu'elle en eut finis avec son thé, toute ouïe.

- Je te conseille d'attendre un peu avant de boire, c'est encore bouillant.

Il y eut un très court moment de silence, moment que Cerys utilisa entièrement pour regarder Leo d'un air très doux. Mine de rien, elle se sentait vraiment très bien. Alors elle n'eut absolument aucun problème à poser sa question.

- Comment se fait-il que tu sois au Purgatoire ?

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Aliester
Dompteuse de vaches
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 57
Date d'inscription : 29/10/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 12:11

Léo regardait la vue. Il n'était pas vraiment à l'aise en hauteur, mais il était bien forcé de reconnaître que le paysage qui s'offrait à ses yeux était assez agréable. Il peinait à croire qu'il était au Purgatoire.  Il prit place devant la petite table et laissait Cerys le servir. Il observait le thé bouillant dans sa tasse. En avait-t-il déjà bu ? Si c'était le cas, c'était il y a très longtemps. Il était bien plus habitué aux alcool qu'à une telle boisson. Mais cela lui semblait intéressant de goûter à de nouvelles choses. Il voyait la demoiselle mettre du sucre et du lait dans sa boisson. Le forgeron, habitué aux liquides amères préférait d'abord le déguster nature avant d'ajouter quelconque arôme supplémentaire. Son regard se perdit alors à nouveau sur le paysage. Il restait muet, comme à son habitude. Il y eu un petit moment de silence, un silence calme, serein, loin d'être gênant. La demoiselle rompit toutefois cet instant avec une question des plus prévisible.


- Comment se fait-il que tu sois au Purgatoire ?


Léo se racla la gorge et réfléchit un instant.


-Voyons voir... Je dirais mon mauvais caractère. J'étais impulsif, colérique... (il sourit un peu) Quand j'y pense, j'me dis qu'en faite, j'étais pas loin de ce que les gens qualifie d'"hystérique". ça explique surement pourquoi...(il perdit son sourire) Non. Oublie ça. Et toi alors? C'est certainement pas ton mauvais caractère qui t'a amené ici. Qu'est-ce que tu fais au milieu de gens comme moi ?



Le forgeron plongeait ses iris dorés dans ceux rouge de son amie, les oreilles en alerte. Le thé avait refroidit, il saisit sa tasse et en pris une gorgé. C'était à la fois amère et pourtant très doux. Il était à présent curieux d'en apprendre plus sur sa camarade.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 12:38


Cerys prit sa tasse et souffla sur son breuvage avant d'en prendre une gorgée tout en écoutant Leo très attentivement. Elle se rappelait qu'il avait mentionné son tempérament pour le moins explosif au manoir, mais elle était un peu surprise qu'il soit colérique à ce point. Il lui semblait être une personne certes au sang chaud, mais pas violent, voir hystérique. Si elle se fiait à sa description, nul doute que les gens de sa classe de riches l'auraient très vite envoyé dans un asile... Néanmoins, sa curiosité fut méchamment piquée lorsqu'il se retint de lui dire quelque chose. Elle déposa sa tasse pour lui répondre tout en gardant ses questions dans un coin de sa tête.

- Comme le purgatoire tourne autour des péché que l'on commet au cours de notre vie, j'ai eu tout mon temps pour comprendre que j'ai abusé de l'avarice et de la colère. Mais qu'importe, nous avons ce que nous méritons.

Elle s'empara d'une fraise et croqua dedans, utilisant la petite pause pour réfléchir un peu. Elle se rendait bien compte qu'elle n'en disait pas beaucoup, mais c'était plus fort qu'elle. Elle haussa un sourcil alors que son sourire s'agrandissait un peu. Les apparences étaient trompeuses, parfois.

- J'imagine que nous avons un point commun, au final. By the way... il se trouve que j'ai beaucoup de mal à oublier...

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Aliester
Dompteuse de vaches
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 57
Date d'inscription : 29/10/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 13:06

Léo leva un sourcil dubitatif suite à la réponse vague de la demoiselle. Au moins les première balises étaient posées dans son esprit : il va lui falloir de la patience pour en apprendre plus sur elle. Il bu une autre gorgée de thé et regarda le ciel. Il faisait plutôt beau, voire même très beau. Une journée agréable en somme, comme souvent au Purgatoire. Il écoutait Cerys faire une subtile allusion après un autre moment de silence.


- J'imagine que nous avons un point commun, au final. By the way... il se trouve que j'ai beaucoup de mal à oublier...



Léo fit un petit sourire malin tout en continuant de regarder le ciel. Il voyait où elle voulait en venir.


-Beaucoup de mal à oublier... Donc je suppose que tu n'as pas oublié ma phrase incomplète de tout à l'heure hein ? (il rit un peu et baisse son regard sur elle) Je suis grossier si je te traite de petite curieuse ? Enfin bon... (il se redressa convenablement et saisit le premier fruit qui passait sous sa main, une pomme) C'est ce qui me plait chez toi.


Il croqua dans le fruit mûr et la regardait, le regard plein de malice. D'ordinaire, les gens trop curieux l'agaçaient, lui tapaient sur le système. Mais il appréciait la subtilité de la demoiselle et cela l'amusait plus que le contrariait. Elle lui rappelait Azzuen, sa petite soeur récemment retrouvée. Il avala sa gorgée après quelques secondes de mastications et repris sur un ton mécanique.


-Le jour de ma mort, on m'a accusé du viol et meurtre d'une femme dans ma ville. Ils n'avaient rien, pas une seule preuve. La seule charge qui les poussaient à me suspecter, c'était ma réputation. Evidemment, ça ne m'a pas plu et ça a finit en bagarre.



Léo se tut. Il revoyait encore clairement la scène et rien qu'y penser le contrariait. Imperceptiblement, il serra son emprise sur le fruit qui s'abîmait à vue d'oeil sous la forte pression des doigts du brun. Cet évènement le contrariait visiblement...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 16:17


Au début, Cerys souriait avec tout autant de malice que Leo (et un peu d'autre chose aussi), mais elle se fit plus sérieuse lorsqu'il lui raconta sa mort. Elle pouvait à peu près deviner comment il avait bien pu perdre la vie. C'était violent, mais elle espérait qu'il soit mort rapidement et non pas au bout de son sang... Mais un autre détail la préoccupait.

L'albinos se dit qu'elle pouvait bien remettre ses réflexions à plus tard. Pour l'instant elle avait quelque chose d'un peu plus urgent à faire. Elle déposa sa tasse déjà à moitié vide et tira un peu sa chaise avant de se lever doucement cette fois.

- Pardonne-moi, je reviens tout de suite.

Elle lui fit un petit sourire avant de retourner à l'intérieur en faisant tournoyer sa montre à gousset, laissant Leo seul à l'extérieur pendant quelques temps. À l'intérieur, elle alla dans sa chambre et s'accroupit à côté de son lit, en face de sa table de nuit. La miss ouvrit un tiroir, là où se trouvait une petite boîte visiblement fermée à clef, un livre et un petit quelque chose, chose que Cerys attrapa avant de fermer le tiroir, de se relever à nouveau et de retourner sur le balcon. Là, elle s'approcha de Leo.

- Tu te souviens probablement de ce que j'avais dis au manoir l'autre jour...

La miss prit sa main, l'ouvrit et y déposa le petit cadeau : un jonc visiblement en argent avec les lettres L.A. gravées dessus avec une calligraphie très soignée, puis recouvertes d'or. Les bords du jonc semblaient faits d'or également. Cerys retourna à sa place après avoir remplis les tasses de thé à nouveau.

- C'est ma façon de te remercier pour m'avoir accompagnée.

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Aliester
Dompteuse de vaches
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 57
Date d'inscription : 29/10/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 17:11

Léo était resté seul sur le balcon. Son hôtesse avait sans doute senti son agressivité montante. Il profita toutefois de cette absence pour passer ses nerfs sur le pauvre fruit qu'il tenait entre les mains et lorsqu'il fut certains que la demoiselle ne puisse pas le voir, il se leva brusquement de son siège pour rejoindre la rambarde et il envoya loin par-dessus le balcon la pauvre pomme. Le forgeron avait bien conscience que gâcher ainsi de la nourriture n'était pas la meilleure chose à faire, mais il n'avait pas vraiment pu contrôler ce geste. Dans un sens, pensait-t-il, il valait mieux que ce soit juste un fruit plutôt que la table entière. Il lâcha un long soupire de lassitude et se rassis lourdement sur la petite chaise. Décidément, il avait toujours le même problème : une fois les nerfs à vif, son corps agissait plus vite que son esprit. Ce n'est pas le lendemain qu'il pourrait sortir du Purgatoire...


Lorsqu'il aperçut la demoiselle revenir en sa direction, il avait repris une expression sereine et la regardait s'approcher. Il fut toutefois surpris lorsqu'il la sentit saisir sa main et y déposer un petit objet. Surpris, il baissa les yeux sur sa paume et fixa un moment silencieux le large anneau masculin qui reposait dans sa main.


- C'est ma façon de te remercier pour m'avoir accompagnée.


Le forgeron restait silencieux, bouche-bée. Il avait déjà eu à forger de tels bijoux et par conséquent, en connaissait bien la valeur. Mais jamais, même en rêve il n'aurait cru en posséder un jour. Il ne savait plus quoi penser, ce qui le déstabilisait fortement. Cerys, Il est magnifique mais je ne peux pas l'accepter... C'est ce qu'il aurait voulu lui dire mais les mots ne sortaient pas. De toute manière, il se doutait bien que son amie ne reprendrait pas le présent. Le brun dégluti et glissa l'anneau à son doigt. Il fixa sa camarade, le regard emplit de gratitude et sans doute d'autre chose bien plus difficile à définir... S'il avait osé, il se serait levé et aurait pris la demoiselle contre lui, l'aurait serrée si fort qu'elle en aurait surement étouffée la pauvre. Au lieu de ça, le brun baissa son regard sur sa tasse à nouveau pleine de thé.


-Tu es vraiment quelqu'un d'exceptionnel, marmonna-t-il.


Il se leva doucement et saisit la main de sa douce amie. Il la souleva et se baissa de sorte à déposer un léger baiser sur le dos de sa paume, un fin sourire aux lèvres. A cet instant précis, c'était bien plus que sa main que le brun aurait voulu embrasser. Mais il ne se serait jamais permis une telle outrance, avec aucune femme et certainement pas avec une dame telle que Cerys. Il lâcha la petite main de l'albinos et recula de sorte à s'appuyer contre la barrière du balcon. Il regardait la demoiselle et se racla la gorge pour s'éclaircir la voix. Il n'avait aucune envie de quitter son amie et pour cela, il désirait bien rengager la conversation.


-Sinon... Aurais-tu d'autres question, petite curieuse ?


Il fit un sourire taquin à la demoiselle. Il venait de lui attribuer un surnom qui resterait en place un bon moment...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 17:52


Malgré le fait qu'elle rougissait comme une tomate et qu'elle avait l'impression que son cœur allait exploser, Cerys gardait le contrôle et se contenta d'aller s'appuyer également sur le côté de la barrière de son balcon, de façon à lui faire face. Elle ne s'appuyait pas trop fort, juste assez pour être confortable.

- Serait-il possible que tu commences à me connaître ?

Elle rit doucement, faisant rapidement le tri dans sa tête pour déterminer dans quel ordre elle voulait poser ses questions. Elle voulait en savoir plus et apprendre à le connaître, comme il était convenue. Et en posant ses questions, il aurait l'occasion de poser des questions lui aussi et elle ferait de gros efforts pour lui en dire le plus possible. Alors, déjà, elle devait faire le choix difficile de ce qui l'intéressait le plus... Difficile car en fait, tout l'intéressait ! Alors au final, la miss se contenta de prendre une question au hasard et de lui poser.

- Qu'est-ce que tu aimes le plus ? Que ce soit hobbies, couleurs, personnes, objets, n'importe quoi. Je veux juste commencer par savoir ce qui te rend heureux.

Elle ne pouvait même plus s'arrêter de sourire. En ce moment au moins, elle savait parfaitement ce qui la rendait heureuse ! Et puis, elle savait déjà qu'elle serait également tout aussi capable de répondre à ce genre de question s'il lui demandait la même chose. Mais pour l'instant elle voulait parler de lui, lui, lui et rien que de lui !

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Aliester
Dompteuse de vaches
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 57
Date d'inscription : 29/10/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 18:21

Léo prit un temps de réflexion avant de répondre. Ce qu'il aimait ? Ce qui le rendait heureux ? C'était-t-il déjà posé la question ? Il aurait été capable de faire la liste de ce qu'il n'aimait pas, il y avait tellement de choses... Mais ce qu'il aime ? C'était bien plus délicat. Il réfléchissait, cherchant au fond de sa mémoire.


-Voyons voir... Ce que j'aime... Je dirais ... (il ferma les yeux un instant) Les matins frais, en Ecosse. Comme je me levais très tôt, les rue étaient désertes. Je me mettais à la fenêtre et j'écoutais le silence, je sentais juste le vent froid rentrer dans mon atelier. C'était apaisant. Ensuite, il y a mon frère et ma soeur. C'est pour eux que j'ai travaillé très jeune. Oh, et puis il y a aussi la bière, je l'avoue... Ce n'est pas très noble comme boisson, mais ça a au moins la vertu de te faire oublier une journée pourrie. Et je crois que ça s'arrête là, je n'ai pas de hobby, pas de couleur, ni d'objets fétiche. (il fit tourner machinalement son jonc autour de son doigt, un léger sourire aux lèvres.) Enfin si, maintenant j'ai cette bague...


Il tourna la tête et posa ses iris dorés sur la demoiselle.


-Mais ce que j'aimais le plus de mon vivant, c'était pouvoir être fier. Avoir une fierté.... C'est la seule chose qui m'aurait rendu heureux.
(il haussa les épaules) Je n'ai pas réussi au bout du compte mais bon... J'imagine qu'il faut des losers pour qu'il y ait des grands dans le monde.


Il regarda le ciel bleu , toujours appuyé contre la rambarde.


-Et toi ? Laisse-moi faire quelques déductions... Je suppose que tu aimes bien les fleurs, vu le nombre présent dans ton salon. Et je pense que tu as un petit penchant pour les choses surnaturelles et paranormales si je me fie à notre première rencontre. Tu aimes quoi d'autre ? Et tu n'aimes pas quoi d'ailleurs ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 19:13


Cerys l'écoutait et répondait dans sa tête. Elle l'imaginait très bien à sa fenêtre le matin. C'était presque comme si elle pouvait se mettre à sa place et sentir elle-même la brise. L'Écosse, hm ? Elle avait entendu dire que cet endroit était magnifique. Elle avait toujours voulu y aller, mais le seul voyage qu'elle avait fait avait été avec son oncle et bien qu'elle l'ai adoré, c'était en France et non pas en Écosse. Dommage, avec beaucoup de chance, elle aurait peut-être pu le rencontrer de son vivant... Mais bon, penser à ce qui aurait pu arriver ne servait pas à grand chose. Elle détourna le regard deux secondes avec un sourire gêné lorsqu'il dit qu'il aimait beaucoup la bague. Par contre, elle n'était pas d'accord avec ce qu'il disait sur sa fierté. Elle n'était pas vraiment surprise des déductions correctes de Leo et cela la fit sourire encore plus, mais elle voulait corriger un petit détail juste avant de répondre à sa question.

Se redressant, Cerys alla à côté et s'appuya sur la rambarde avec ses coudes, joignant les mains dans le vide en faisant face au paysage. Elle s'était placé à la droite du jeune homme, question de ne pas avoir à se faire un torticolis rien que pour le regarder ; et puis, elle le fixait déjà de coin de l’œil de toute façon.

- À propos de ta fierté, je pense qu'il y a bien des choses dont tu pourrais être fier. Du moins, à mes yeux... C'est le cas.

Elle quitta sa position quelques secondes pour aller chercher une pomme à son tour, remarquant à ce moment que celle de Leo avait entièrement disparue... Elle se doutait bien du sort du fruit, mais elle n'en teint pas compte et se contenta de retourner à sa place, près de Leo.

- En ce qui concerne tes déductions, elle sont tout à fait correctes. J'aime bien les fleurs, mais ma véritable passion est l'occultisme. De mon vivant, très peu de gens étaient d'accord avec ce choix, donc je passais souvent pour une sorcière ou une sataniste, mais je te rassure, ce n'est aucunement le cas.

Elle commença à nettoyer sa pomme avec un mouchoir en tissus qu,elle venait de sortir d'une poche cachée de sa jupe.

- L'occultisme est quelque chose de très vaste, avec plusieurs domaines. Tu peux te douter que j'ai appris tout ce que je pouvais et c'est encore ce que je fais le plus clair de mon temps. Tu peux me considérer comme une scientifique cherchant les réponses que personne n'arrive à comprendre.

Avec un petit sourire, elle tendit la pomme à Leo pour qu'il la prenne. Elle préférait s,arrêter tout de suite sur le sujet de l'occultisme, sinon elle savait qu'elle pourrait facilement en parler sans s'arrêter pendant des heures et des heures. Hors, elle voulait toujours autant en apprendre plus sur le forgeron...

- Et pour ce que je déteste...

Elle prit une grande inspiration en haussant les sourcil et en fermant les yeux d'un air désinvolte.

- Les hommes manipulateurs, à cheval sur les règlements et leur façon de penser ridicule et injuste. (son ton se faisait de plus en plus frustré) C'est encore pire si vous êtes blond, chrétien, politicien et que vous vous appelez Edward...

Elle s'était clairement emportée vers la fin, sifflant presque ses paroles entre ses dents tellement la colère la faisait se tendre. Elle prit un moment pour se calmer, contente à son tour de ne plus avoir la pomme entre les mains, car elle aurait probablement subit un triste sort également. La miss soupira, de nouveau calme.

- Enfin bref. Comment était la vie pour toi ? Tu disais que c'était difficile...

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Aliester
Dompteuse de vaches
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 57
Date d'inscription : 29/10/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 19:43

Le brun écoutait la demoiselle lui énumérer ce qu'elle aimait et détestait. Il n'avait pu s'empêcher de la fixer un peu surpris lorsqu'elle s'attardait sur la description des hommes qu'elle haïssait... C'était plus que précis. Il regardait la pomme qu'elle lui tendait et la saisit. Il sentait une profonde frustration émaner de la jeune femme. Une puissante haine même. Il lui laissa un instant pour calmer ses nerfs, et profita de ce moment de silence pour faire tourner la pomme entre ses mains.


- Enfin bref. Comment était la vie pour toi ? Tu disais que c'était difficile...


Il lui fit un petit sourire en coin avant de croquer dans le fruit. Rien ne lui échappait décidément. Et puis il avait bien envie de la taquiner...


-Eh bien, même si c'était difficile, vu ta description, je m'estime heureux de ne pas être blond, chrétien, politicien et de ne pas m'appeler Edward.


Il rit. Il savait pertinemment que cette réponse ne plairait pas à la curieuse jeune femme qui souhaitait vraiment le connaître. Après quelques secondes, il reprit plus sérieusement, toujours un léger sourire aux lèvres.


-Mais oui, j'n'ai pas eu une vie facile... Du moins à partir de mes 12-13 ans. C'est à cet âge que j'ai été envoyé en Ecosse pour être formé au métier de forgeron. Comment te dire... J'en ai pris des coups là-bas, notamment par mon formateur. (il releva une manche de sa chemise, dévoilant une vilaine marque de fer rouge) Tu vois ça ? Il me l'a fait car j'n'avais pas été assez rapide pour lui amener sa soupe. (il rabaissa sa manche) Le plus souvent, l'argent que je gagnais avec mon travail était divisé en deux parties : la première allait à ma famille, la deuxième à mon maître. J'n'avais rien pour vivre et du coup, je me contentais des quelques victuailles qu'on m'accordait pour le repas. J'en ai passé des soirée à envier le voisin et ses enfants, qui mangeaient tout les jours à leur faim... enfin bref, quand le vieux est mort, j'ai repris sa forge. Mais entre-temps, je m'étais fait bien plus d'ennemi que d'ami et du coup, ça finissait souvent en bagarre avec le voisinage, surtout lorsque je passais au bar. Et puis... Un jour, j'ai tout perdu. Voilà tout.


Léo avait volontairement pris soin d'omettre de pas parler de la période datant d'avant ses 13 ans. Il n'aimait pas aborder cette partie là de son passé. Et puis il y avait peu de chance que la demoiselle bloque dessus.


-Je te demanderais bien de me raconter ton train de vie, mais quelque chose me dit que n'iras pas dans les détails, je me trompe ?



Il croqua à nouveau dans la pomme juteuse, en observant sa camarade du coin de l'oeil. Il était impatient de savoir sa réponse qui serait sans doute très vague...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Lun 18 Juil - 20:50


Cerys s'imagina une fois de plus la vie de Leo. Ce que ça pouvait bien faire que d'avoir faim, comment c'était de se faire battre tous les jours au point de se faire brûler, de se tuer à la tâche du matin au soir pour au final ne rien posséder... et terminer sans amis à se battre, à être en colère et à boire pour oublier les mauvaises journées. Et à s'amuser un peu, si elle se fiait aux accusations dues à sa réputation... Leo avait définitivement eu une vie difficile. Vie qui se terminait un peu de la même façon que tout le monde ici présent et c'était bien l'une des seules choses qu,elle pouvait comprendre, puisqu'elle l'avait elle-même vécu. Néanmoins, le fait de savoir tout ceci ne pouvait que la faire compatir. Elle se sentait un peu plus proche de Leo et c'était un sentiment qu,elle n,avait pas ressentit depuis des lustres. C'était plus qu'agréable. Elle soupira une fois de plus, tendant l'oreille pour écouter la question du jeune homme...

... Avant de regarder l'horizon lorsqu'elle assimila ce qu'il voulait. Elle se mit à réfléchir une minute ou deux, pensant à ce qu'impliquerait sa réponse, craignant surtout les conséquences du choix qu'elle s'apprêtait à faire. Elle fixa le visage de Leo quelques secondes en l'imaginant crier tous ses secrets sur tous les toits et à qui voulait bien entendre. Se rendant compte à quel point l'image ne collait pas, elle se mit à rire doucement, s'amusant avec son mouchoir en le faisant se plier n'importe comment. Elle garda encore le silence une bonne dizaine de secondes avant de se dire qu'elle pouvait tout à fait faire un effort, aussi gros soit-il, pour surpasser son avarice. Après tout, cet homme en valait la peine et elle sentait qu'elle pouvait lui faire confiance pour garder tout ça pour lui. Et si jamais il s'en servait contre elle... ça lui servirait de leçon.

- J'étais obligée de rester chez moi le plus clair de mon temps. Si je sortais, je risquais de "tacher la réputation de la famille avec mes idioties". Sans oublier l’œil... Enfin bref. Quand j'étais petite, j'apprenais tout ce qu'une enfant se devait de savoir pour devenir une vraie lady. Même avec mon meilleur ami, je m'ennuyais à mourir, surtout lorsque j'avais terminé les études... Mais mon oncle est apparu et j'ai découvert l'occultisme. Mon... père l'a mal pris. Ma mère...

Elle s'arrêta à un moment, se rappelant une certaine phrase que Edward lui avait dite. Elle s'empara de sa montra à gousset, qu'elle se mit à tenir à deux mains avec son mouchoir, comme si ça pouvait bien la rassurer. Petit réflexe qui fonctionnait, puisqu'elle se sentait déjà plus calme rien qu'à regarder la montre.

- Grâce à mon oncle et à mon meilleur ami et sa famille, j'ai pu vivre et apprendre des tonnes de choses. Ils me manquent...

Elle secoua la tête, repensant surtout à sa mère et à son petit frère qu'elle n'avait jamais pu voir. Elle se demandait ce qu'ils étaient devenus et quel genre de vie ils avaient mené sans elle. Puis elle repensant à Edith... puis à son père, se rappelant qu'elle n'avait pas finis d'en entendre parler. Elle serra les dents, rangeant sa montre et son mouchoir avant de se tourner vers Leo.

- Si tu vois un grand homme blond aux yeux bleus et qu'il s'appelle Edward, frappe-le très fort pour moi.

Elle lui fit un petit sourire et frotta un peu le bras de Leo comme si elle le réconfortait, alors qu'il n'en avait pas nécessairement besoin. Au final, elle posa doucement la main sur sa brulure, regrettant presque de ne pas avoir été là pour mettre l'ignoble personne lui ayant fait ça au tapis. Finalement, elle retourna s'asseoir, heureuse de constater que son thé était maintenant à la température parfaite pour qu'elle puisse le boire sans aucun problème. Au final, elle ne put s'empêcher de changer de sujet pour éviter les questions, ne souhaitant pas vraiment craquer devant lui.

- Au final... Comment es-tu mort et depuis combien de temps es-tu ici ?

Sur ces paroles, elle prit sa tasse et bu une grande gorgée, un peu plus que permis même. Après tout, ce n'était pas comme si Leo allait être outré par ça.

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Aliester
Dompteuse de vaches
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 57
Date d'inscription : 29/10/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Mar 19 Juil - 7:13

Le forgeron sentait bien les efforts que faisait la demoiselle pour lui dévoiler tout ça. Il avait bien pris note dans son esprit de la description faite par la jeune femme : le premier Edward grand, blond aux yeux bleu risquait de prendre un bien mauvais coup... Il ignorait bien ce que cet homme avait pu faire, mais au vue de l'état de nerf de l'albinos, il ne doutait pas qu'il n'avait pas dû lui faire du bien.  Il eut un léger mouvement de recule quand la main de Cerys s'égara sur sa brûlure, puis se laissa finalement faire : il n'avait pas l'habitude de laisser les gens le toucher... Du moins pas pour des geste si doux. Puis il la regardait quitter le bord du balcon pour rejoindre à nouveau la petite table de terrasse. Plus il y pensait, plus il la trouvait attachante, voire même attirante.


- Au final... Comment es-tu mort et depuis combien de temps es-tu ici ?


Cette question sortit le brun de sa contemplation. Il ne pu toutefois retenir un petit rire discret en voyant la demoiselle boire son thé : au moins, elle ne s'encombrait plus des bonnes manières de lady avec lui, et ça l'arrangeait. Mais il se rassombrit un peu, sachant bien qu'il lui fallait répondre à la question de son amie.


-C'était pendant une bagarre, dans un pub. Comme je te l'ai expliqué, on m'a accusé à tord et sans preuve d'un meurtre. J'ai pas apprécié et ça m'a fait péter un plomb. Mais ce que j'avais pas prévu, c'est qu'ils se mettraient à plusieurs contre moi. J'en ai pris plein la gueule pendant une bonne dizaine de minutes et puis... (il marqua une pause, essayant de se remémorer la scène) A vrai dire, je n'en suis pas certain.J'avais mal partout et je voyais plus grand chose. Mais il me semble que c'est un vieillard qui m'a achevé. Il avait je-ne-sais-quoi dans les mains et il m'a frappé au crâne. Juste là (il désigna d'un geste un point sur sa tête) Après je me suis réveillé dans le bar du Purgatoire, il y a environ 2 ou 3 mois avec un marteau dans la main. Voilà tout.


Il sourit à la demoiselle et se rassis à son tour face à elle, autour de la table. Il bu une gorgée sans lâcher la demoiselle des yeux.


-Mais au final, je suis presque satisfait de me retrouver ici, ça m'a permis de trouver plusieurs choses que je n'aurais surement pas eu sur Terre. Et toi? Tu es ici depuis quand ?



Léo épargnait à la jeune femme la question qui l'aurait forcée à faire le récit de sa mort. Dans un premier temps par sorte d'instinct : elle lui avait raconté une partie de sa vie, elle ne voudrait sans doute pas lui en dire d'avantage. Ensuite, par savoir vivre, hérité de son origine noble : on ne demande pas à une lady de raconter de telles horreurs qui pourraient la perturber. Mais surtout, parce que cela ne l'intéressait pas : à la limite, il se moquait presque du genre de personne qu'elle avait pu être lorsqu'elle était en vie. La Cerys qu'il voulait connaître était devant lui, et il n'avait pas besoin d'en savoir plus sur sa vie passée pour l'apprécier d'avantage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Mar 19 Juil - 10:15


Cerys avait encore pris une fraise alors que Leo parlait, retirant les feuilles en les déposant sur une petite assiette avant de gober le petit fruit machinalement, hochant la tête lorsqu'il lui montra l'endroit où il avait été frappé par un objet contondant. Elle comprenait bien sa mort, maintenant. Elle était déçue d'apprendre qu'il avait eu le temps d'avoir bien mal avant de rendre son dernier souffle, mais au moins, le coup de grâce avait été impitoyable. Et s'il avait eu la chance de survivre, il aurait vécu des tonnes de complications. Elle était bien placée pour le savoir. Mais bon. En écoutant la suite, elle s'accorda un autre sourire en espérant avoir bien compris le sous-entendu, appréciant ensuite le fait qu'il lui épargnait les détails de sa mort. Elle leva les yeux vers le ciel en signe de réflexion face à sa question néanmoins, se rappelant qu'elle comptait les jours depuis son arrivée dans cet endroit étrange...

- Environ un an. Si j'étais encore en vie, j'aurais bientôt 23 ans... C'est drôle, je n'arrive plus à dire si le temps passe vite ou lentement ici.

L'albinos se surpris à vider sa tasse de thé et se dit qu'il était temps d'arrêter de boire si elle ne voulait pas finir repue déjà. Alors elle déposa sa tasse sur la table de façon définitive, attendant simplement que Leo finisse la sienne pour rentrer à l'intérieur avec la vaisselle à nettoyer.

Elle ne voulait pas harceler Leo de questions et préféra donc prendre une pause, joignant ses mains face à son visage et prenant le temps d'observer le forgeron un peu plus précisément. Au fond, elle ne faisait que noter ce qu'elle aimait chez lui. Ses yeux, ses cheveux, les traits de son visage, ses mains... Plus ça allait, plus elle le trouvait charmant à sa façon. Il était totalement son genre, elle ne pouvait pas le nier non plus. Un peu plus et elle allait commencer à noter dans un coin de sa tête ses manies, alors pour éviter d'avoir l'air d'une idiote à le fixer tout sourire, Cerys préféra tourner la tête en direction du paysage, laissant à son angle mort le soin de le masquer de son champs de vision.

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Aliester
Dompteuse de vaches
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 57
Date d'inscription : 29/10/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Mar 19 Juil - 13:09

Le brun s'étonnait du temps qu'avait passé Cerys au Purgatoire. Un an déjà ? Et dire que lui trouvait déjà que ces derniers mois avaient été pénibles et ennuyeux... Le regard dans le vague, le brun termina sa tasse à la suite de la demoiselle. Il leva la tête en l'air et profitait un instant de ce silence. Lorsqu'il rabaissa son visage, l'albinos regardait au loin. Il ne pouvait pas se mentir, il la trouvait très belle : il regrettait même ce qu'il avait pu lui dire sur son oeil... Il avait bien encore quelques questions à lui poser.


- Dis-moi Cerys, comment tu fais pour t'occuper ici, au Purgatoire ? Car un an, c'est quand même long...


Le brun regardait la demoiselle. Ne s'ennuyait-t-elle jamais ? Il l'avais entendu mentionner sa mère et son meilleur ami, disant qu'ils lui manquaient. N'avait-t-elle jamais trouvé un moyen de prendre de leurs nouvelles ? Il lui aurait bien demandé qui était cet Edward d'ailleurs, mais il ne tenait pas à la voir s'énerver. Il se remémora alors les dernières paroles de la jeune femme.


-Tu as évoqué ton anniversaire aussi il me semble... Pourquoi ne pas le fêter ?  Je sais, c'est complètement inutile dans un lieu comme ici, mais ça aide à faire passer le temps et puis...



Au moins, ça nous donnera un nouveau prétexte pour nous revoir
, pensa le brun en souriant. Il était un peu gêné de sa proposition, mais il avait vraiment envie de revoir la jeune femme après cette après midi. Elle lui sourit et avait déjà commencé à rentrer à l'intérieur avec les tasses usagées. Elle lui répondrait surement après. Il pénétraà sa suite à l'intérieur et ne voulant la déranger dans sa cuisine, le brun scruta l'agréable salon de l'albinos, décoré comme à la mode de leur époque et orné dde magnifiques plantes.

Le brun nota alors l'imposant objet qui trônait dans un coin de la pièce : un piano à priori neuf tellement le verni luisait. Le brun ressenti alors des picotements au bout de ses doigts. Il avait appris à jouer de cet instrument dès ces 8 ans. Bien évidemment, cela faisait parti des activités réservées aux hautes classes qu'il avait dû arrêter dès son départ pour la vie de forgeron. Mais tout de même, il se demandait si il serait toujours capable de jouer, ne serait-ce qu'un morceau simple : en effet, la musique était bien le seul domaine dans lequel le brun excellait dans son éducation, se contentant de notes passables pour les restes des matières.

Léo jeta un rapide coup d'oeil en direction de la cuisine : Cerys semblait toujours bien occupée dans la pièce voisine. Le forgeron en profita pour se glisser rapidement derrière le clavier de l'instrument et posa ses doigts sur les touches. Une simple Lettre à Elise ne devrait pas être difficile à jouer. Le brun pris une grande inspiration et se mit à taper sur les différentes touches, d'abord lentement, hésitant puis progressivement, il prenait confiance jusqu'à jouer presque parfaitement le dit morceau. Le jeune homme poursuivit la petite rengaine une petite minutes avant d'arrêter, un sourire satisfait au lèvre. Il avait beau ne pas avoir fini son éducation, il lui en restait encore quelques traces. Il fit volte-face pour s'éloigner du piano et constata avec gêne que la jeune femme le fixait depuis l'encadrement de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Jeu 21 Juil - 16:25


Alors que Cerys rinçait et vidait la vaisselle pour pouvoir la placer dans le lave-vaisselle, elle repensait à ce que Leo lui avait dit avec excitation ; et pas qu'un peu. Déjà, fêter son anniversaire... Elle avait beau y avoir déjà pensé et prévu ne rien faire car elle était seule, mais puisque c'était Leo qui en parlait, l'idée lui semblait soudainement extrêmement agréable. Ça lui ferait probablement du bien. Alors qu'elle s'imaginait des scénarios improbables de cette journée éventuelle et qu'elle refermait le lave-vaisselle, la demoiselle entendit les premières notes de piano jouées par... Leo ?

Elle s'approcha et s'appuya sur l'embrasure de la porte de la cuisine, observant le forgeron jouer Lettre à Élise sur son piano. Alors qu'il jouait la mélodie -à la perfection-, la miss haussa un sourcil en croisant ses mains ensembles sur son ventre. Elle se mit à réfléchir. Son nom à la signification du lion, un animal royal... ses manières jusqu'à présent... ses connaissances... son impression de la Upper Class... et maintenant, cette mélodie... Cerys fut sortie de ses réflexions lorsque la musique s'arrêta et elle croisa le regard de Leo. Son petit air gêné la fit sourire et c'est avec un air un peu mesquin qu'elle commença à s'avancer lentement vers lui, lui tournant autour.

- So... What else did you learn ? Je me trompe peut-être, mais j'ai comme l'impression que tu as ommis de me dire quelque chose...

Elle s'arrête pile poil devant lui, les mais croisées derrière son dos cette fois, le regardant avec cet air taquin et cette lueur de curiosité dans sa prunelle écarlate.

- Toutefois, je fais rarement erreur. Nul besoin de faire des cachotteries, j'ai l'esprit ouvert !

Elle accompagna cette affirmation d'un sourire qui se voulait rassurant. Normalement, elle notait toujours les observations de ce genre dans un coin de sa tête pour s'en servir plus tard afin d'en apprendre plus encore, mais cette fois, c'était différent. La cause ? Trop évidente. C'était Leo, elle voulait qu'il soit en sécurité. Et bien sûr, elle voulait le connaître toujours un peu plus...

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Aliester
Dompteuse de vaches
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 57
Date d'inscription : 29/10/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Jeu 21 Juil - 17:00

Le brun détournait les yeux au fur et à mesure que la demoiselle s'avançait, un air malin au visage. Apparemment, et pour son plus grand damne, elle était là depuis un moment... Et l'avait bel et bien observé jouer. Et maintenant qu'elle lui tournait autour, un sourire mesquin aux lèvres, il se sentait mal, traqué comme une proie.... Et ça ne lui plaisait pas.


- So... What else did you learn ? Je me trompe peut-être, mais j'ai comme l'impression que tu as ommis de me dire quelque chose...


Le brun tournait encore plus le regard. En effet, elle avait bien compris le fin mot de l'histoire, ce qu'il avait volontairement passé sous silence. Le brun se sentait tellement mal à l'aise !


- Toutefois, je fais rarement erreur. Nul besoin de faire des cachotteries, j'ai l'esprit ouvert !




-Je.. Je n'ai rien ommis... C'est juste...



Il n'en doutait pas, il ne remettait pas en cause l'ouverture d'esprit de la jeune femme. Mais qu'est-ce qui le bloquait alors ? Sans doute le fait que le Léo de cet époque et le Léo actuel n'avait rien à voir ensembles... Tout comme lui n'aurait rien à faire avec Cerys en temps normal. Mais il était un peu tard pour revenir en arrière, elle l'avait démasqué et ne pas lui apporter plus d'explications serait incorrecte. Le brun soupira.


-Oui. Je ne t'ai pas dit, mais d'origine, j'étais né dans une famille de la bourgeoisie anglaise. Comme toi. J'ai été éduqué comme tout les garçon de ce range jusque 12 ans, ce qui explique... l'air au piano.
(il ferma les yeux un instant et soupira) Mais c'est loin tout ça.


Le brun ignorait si la demoiselle souhaiterait plus d'explication sur sa famille ou si cette réponse lui convenait. Au point où il en était, il pourrait bien aller dans les détails si elle le lui demandait mais il savait qu'il n'irait pas de l'avant en exposant ainsi sa vie de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Jeu 21 Juil - 18:42


Cerys hocha la tête en fermant les yeux quelques secondes. Puis elle re-regarda Leo avant de se diriger vers le sofa et de l'inviter à s'assoir. Elle alla fermer les portes du balcon puisque le temps commençait à être frais pour finalement prendre place juste à côté du jeune homme très doucement, d'un air maintenant très calme.

- Permet-moi de te faire part de mes déductions à mon tour.

Elle tourna la tête vers Leo de façon à ce qu'elle puisse bien le voir, tournant son corps en direction de lui également pour éviter de se faire un torticolis. Maintenant qu'elle le voyait sans aucun problème, elle le regarda vite fait de bas en haut comme si elle faisait une dernière révision, croisa les jambes en posant les mains sur son genou et se lança sans jamais le quitter du regard :

- Tu as été envoyé loin de ta famille en Écosse pour travailler dans des conditions pires que déplorables... Il y a sûrement une raison derrière tout ça. Et ai-je raison si j'affirme que tu loathe the Upper Class parce que tu as du verser sueur et sang pour financer un père qui n'en valait pas la peine ? Peut-être qu'il t'a motivé à travailler pour le bien de ton frère et de ta sœur, puisque tu es resté dans la misère pour le reste de tes jours...

Elle pencha la tête sur le côté très légèrement, se remémorant ses paroles au manoir et les indices qui lui revenaient à l'esprit, légèrement confuse. Elle ne voyait pas beaucoup d'explications possibles, ce qui était une bonne chose, mais elle trouvait que ces explications était trop cruelles. Après, il était possible que la vie de Leo ait définitivement été incroyablement difficile, mais cette réflexion la rendait triste. Elle détourna le regard une seconde avant de le planter dans celui de Leo.

- Tu n'as pas que cette envie de vivre confortablement à nouveau... N'est-ce pas ? Ce que tu hais chez la première classe, c'est cette image qui se rapproche de celle de ta famille. Il y a eu de l'abus, non ? Peut-être même des magouilles. You despise that.

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Aliester
Dompteuse de vaches
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 57
Date d'inscription : 29/10/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Jeu 21 Juil - 19:16

Léo écoutait placidement les déductions de Cerys. Son regard s'était pris de passion pour le mur situé en face du sofa et il restait impassible, à écouter l'exposé de son amie. Il joignait toutefois les mains et les serrait fortement lorsque la demoiselle évoqua "un père qui n'en valait pas la peine". Si elle savait... Mais avait-t-il laissé derrière lui autant d'indice ? Le brun qui se faisait d'habitude discret palissait face à l'intelligence déconcertante de la jeune femme. Sa vivacité d'esprit le rendait mal à l'aise mais paradoxalement, le rassurait. C'était un sentiment trop loin de la simple admiration mais trop proche de la peur en même temps, la peur d'être percé à jour : car il devait bien l'admettre, la jeune femme lisait en lui comme dans un livre ouvert. Lorsque la demoiselle eu fini sa tirade le brun ne put s'empêcher de rire, un rire mi-figue, mi-raisin.


-Bravo. Tu es douée en déduction. Ceci dit, ça reste éloigné de la vérité. (il braqua son regard sur l'albinos, un regard aussi dur et froid que la glace) De base, j'ai jamais aimé être enfermé derrière un bureau à apprendre des choses inutiles : c'est pas les mathématiques qui aident à te construire. J'travaillais, mais y a que la musique qui m'intéressait. J'ai eu un frère et une soeur après. Et quand j'ai eu 12 ans, comme tu l'as deviné, il fallait des fonds pour payer leurs études alors on m'a envoyer en tant qu'apprenti forgeron en Ecosse. Mais tu sais quoi ? (il dégagea un sourire infiniment triste et glaçant à la fois) cet argent n'a jamais servi à payer aucune étude. Non, mon père se le mettait de côté pour ses petits plaisir... Et un de ses plaisirs a été d'abuser de mon frère. Cool hein ? Travailler une vie entière pour permettre à un porc de baiser ses enfants... Et ma mère dans tout ça ? Elle n'a rien fait. Au contraire, elle a effacé mon existence de la famille : ma petite soeur n'a jamais reçu mes lettres et a fini par m'oublier. (il baissa la tête et serra les dents, marmonnant à voix à peine audible) Je hais ma famille... Leur rang... Et plus que tout, je hais ma vie et mon existence...


Le brun ne disait plus rien, il faut dire que la nouvelle avait été difficile à encaisser et la blessure qu'elle avait ouverte était encore très fraîche dans la mémoire du forgeron. Il réalisait alors le langage dépassé qu'il avait adopté face à la jeune Lady.


-Pardonne mon langage familier... Je pense que je vais partir maintenant...



Léo n'avait plus envie de discuter. Il avait plutôt envie de retourner chez lui ou au pub, s'affaler dans un coin et faire l'activité dans laquelle il excellait le plus : boire jusqu'à oublier. De plus, il ne tenait pas à apparaître aussi dépité face à Cerys plus longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Jeu 21 Juil - 20:01


Cerys prenait conscience qu'elle était allée trop loin. Ce genre de déductions, normalement, elle les réservait pour les gens qu'elle voulait utiliser... ou dans le cas d'une certaine personne, simplement pour lui faire du mal. Mais elle avait agit sans réfléchir pour Leo. Ou du moins, elle n'avait pas réalisé qu'elle le ferait souffrir, trop occupée à échafauder un plan de sa vie... Et voilà qu'il voulait partir. Lorsqu'il se leva pour quitter son appartement, l'albinos réagit en flèche et se leva immédiatement pour mettre sa main sur son épaule afin de le stopper dans sa marche. Elle avait manqué de délicatesse et surtout, elle se servant de Leo comme d'un appui quelques secondes, s'étant encore levée trop vite. Elle plaça sa main sur son front le temps que sa passe avant de finalement se placer devant Leo avec une expression assez... triste. Elle leva son regard pour essayer de trouver un contact visuel.

- Je suis désolée. Je n'aurais pas dû dire tout ça.

Sa main posée sur son épaule baissa jusqu'à son coude en une caresse qui se voulait rassurante. Cerys n'avait pas de mots. Pour une fois, elle ne savait plus du tout quoi dire. Elle n'arrivait simplement plus à se sortir de la tête ce qu'il lui avait révélé sur son père et... à quel point il devait s'être sentit comme un véritable déchet. Du moins, elle n'arrivait même pas à imaginer la déception. La trahison. Ou... le pouvait-elle ? Elle soupira brièvement.

- Here...

Cerys se permit de dépasser la barrière de la proximité pour le prendre doucement dans ses bras, posant sa tête sur lui et passant ses bras sous les siens pour le serrer contre elle en espérant très fort que ça soit suffisant pour le consoler au moins un peu. Néanmoins, son étreinte ne dura pas très longtemps et elle recula de quelques pas pour pouvoir le jauger plus généralement.

- Si ça peut te consoler d'une façon ou d'une autre... Saches que...

Elle prit une petite pause d'une seconde le temps d'expirer et d'inspirer, avec un sourire en coin.

- You're not the only one with "daddy issues".

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Aliester
Dompteuse de vaches
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 57
Date d'inscription : 29/10/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Jeu 21 Juil - 20:19

Léo restait immobile, profitant de la courte étreinte de Cerys. Il ne s'y attendait pas, mais ça avait au moins eu le mérite de calmer ses nerfs... C'est dingue le nombre d'émotions contradictoires que la jeune femme pouvait provoquer chez le forgeron en moins de 5 minutes. D'une tristesse emprunte de rage il était passé à un apaisement doux bien qu'emprunt de regrets.  Elle lui plaisait, tout simplement. Elle était la première avec qui il déposait toute trace de garde ou de méfiance : il voulait croire en elle. Elle tenta également de le consoler en notant la similitude entre leurs deux pères qui n'étaient pas très recommandables. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien reprocher au sien ? Le forgeron laissa un léger silence, le temps de réfléchir.


-Tu as eu des problèmes avec ton père...? De quel genre ?


Pour une fois, Léo laissait parler sa curiosité. Il avait définitivement envie d'en savoir plus sur la discrète et mystérieuse albinos. Et surtout, il n'avait pas envie d'être le seul à s'être exposé. Il voulait en savoir plus sur elle, l'écouter, la réconforter peut-être aussi... Il voulait être là pour elle comme elle était là pour lui. Il se moquait bien des règles strictes de son époque et saisit la fine main de la demoiselle au creux de sa grande paume.


-D'ailleurs... Merci pour tout Cerys... D'écouter et d'être attentive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cerys A. Tamsin
Cerbère, la non-déesse du rap
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 150
Date d'inscription : 29/09/2015
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo] Ven 22 Juil - 0:03


Cerys lui fit un grand sourire, posant sa main sur les siennes également avant de le reconduire sur le sofa, rassurée d'avoir réussis à le calmer. Cette fois, elle s'assura de s'assoir à la droite de Leo question de ne pas avoir à se tourner à se point pour bien le voir. C'était de nouveau à son tour de dévoiler des informations. Au moins, la glace avait été brisée et honnêtement... se confier à Leo lui faisait du bien, ne serait-ce qu'un peu. Overall, elle avait l'impression d'être de plus en plus proche de lui et c'était définitivement le sentiment qu'elle recherchait. Elle avait beau en apprendre plus sur lui, elle ne pouvait créer cette chimie qu'en y mettant du sien un peu.

C'était satisfaisant. Mais maintenant, c'était le moment où elle devait, justement, faire un effort.

- Du genre... Je ne sais pas. Tout a commencé lorsque j'ai avoué ne pas croire en l'église car je la trouvait injuste et contradictoire. Puis ça a empiré encore et encore. Des années durant. L'ambiance à la maison était exécrable.

L'albinos leva les yeux vers Leo, changeant un peu sa position pour être un peu plus confortable et faire s'évaporer un peu de tension, car elle serrait encore sa montre à gousset dans ses mains. Elle trouvait qu'elle en avait déjà beaucoup dit, mais comparé aux informations de Leo, les siennes ne pesaient pas assez lourd pour égaliser la balance. Il avait tout de même avoué des choses horribles. Elle frissonna en y repensant avant de finalement continuer.

- Je lui ai fais de mauvaises choses. Comme un bras paralysé. Des coups montés. Et lui... Une fracture du crâne. ... Du poison dans mon vin...

Elle dû lâcher sa montre pour éviter de l'abîmer. À la place, elle posa sa main sur son visage en tremblotant, luttant de toutes ses forces pour se calmer. Depuis le début, elle évitait de penser à sa mort pour contrer ce genre de réaction. Cerys fronça les sourcils en inspirant profondément, faisant ce qu'elle savait faire le mieux : garder tout ça pour plus tard. Elle reprit son expression sereine, mais préféra ne plus regarder Leo pour l'instant. Son ton se faisait plus bas, plus fatigué, mais après une bonne minute de silence à fixer le plafond éclairé par le soleil couchant, elle retrouva son sourire suite à un rire à peine audible.

- Bref. Jouer avec le feu a beau être amusant, c'est aussi très dangereux... et la fin n'est pas toujours belle. Too bad I'm addicted to that game.

_________________

Cerys's Theme

Hear my Cry

#872E2E

Chibi Cerys ! :
 

RPlayers be like :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Home sweet home ! [PV : Leo]

Revenir en haut Aller en bas

Home sweet home ! [PV : Leo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» home frome home (moa)
» Haute Fidélité et Home cinema
» HOME (film)
» Home déco
» HOME - un film de Yann Arthus-Bertrand (1:33:39)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wages of Sin :: Le Purgatoire :: Quartier Central :: Les résidences :: Appartement de Cerys & Andrew-