Partagez|

Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Sonny S. Jefferson
Sunny Delight
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 77
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : À observer mes prochaines victimes
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Mer 28 Oct - 16:46

En ce levant le matin, Sonny avait eu une grande envie de prendre soin de lui. Il décida alors de prendre un bon petit déjeuner, puis, d'aller à la salle de musculation jusqu'au déjeuner. Il ne prit pas la peine de prendre une douche, il alla directement manger au restaurant puis prit deux heures de digestion en profitant pour faire une petite sieste chez lui. Une fois réveillé, il essaya d'apprendre sa carte par cœur, pour éviter de devoir la reprendre avec lui et donc qu'on essaye de la voler. Une fois qu'il avait à peu près réussit, il cacha précieusement la feuille dans son appartement.

Après avoir fini tout ce qu'il avait à faire, il décida d'aller prendre un bain. Il prit une douche. Pourquoi, alors qu'il allait prendre un bain ? Pour ne pas sentir la sueur s'il rencontrait une jolie jeune femme qui lui servirait de proie ! Donc, après être devenu tout propre, il alla vers les bains publics. Il remarqua que c'était dans le coin des Imagine, alors il allait peut-être croiser le p'tit con blond ? Comme il espérait ne pas le voir...

Une fois arrivé, il constata qu'il était le seul. Il soupira intérieurement, commençant à croire qu'il n'y avait que les deux jeunes femmes, qu'il avait rencontrées quelques jours plutôt et le blondinet. Il ne pourrait pas s'amuser longtemps ici, dit donc...

Enfin bon, il se déshabilla tranquillement, mit ses affaires dans un coin et entra dans le plus grand bain, pour avoir le plus de place alors que personne n'était là. Comme ça faisait du bien... L'eau était à bonne température et le rendait si... Zen...

« Ah... Enfin un bon moment de repos...

Il ferma les yeux quelques secondes, profitant de ce bonheur. Mais un bruit de porte vint déranger son repos. Qui cela pouvait-il être ? Une proie ? Ou un emmerdeur ? Il regarda d'où venait le bruit, attendant de voir la tête de cette personne.

_________________
Come in my arms, taste the most intense pleasures ♥️

https://www.youtube.com/watch?v=RF0HhrwIwp0


Dernière édition par Sonny S. Jefferson le Dim 1 Nov - 15:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ushisekken.deviantart.com/
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Mer 28 Oct - 19:10

[EDIT : J'AI MIS UNE MADAME PARCE QUE SA PRESENCE FAIT QUE NICO SE DIT "WAI JE SUIS PAS TOUT SEUL ! SI SONNY ME PETE LA GUEULE ELLE SERA LA POUR M'AIDER" MAIS AU PIRE TU LA FAIT PARTIR QUAND TU VEUX PARCE QUE DE TOUTES FACONS ON SAIT C'QU'IL VA SE PASSER]

Après avoir visité le jardin, fait affaires aux marchés et passer par le musée il ne lui restait que les bains publiques à explorés ! Il n'avait jamais été un grand fan de ce genre de truc...ni des bains d'ailleurs. Nu dans l'eau, il se sentait cruellement vulnérable. N'importe qui aurait pu lui sauté dessus, l'immobiliser et le séquestrer. Il se rappelait que, lorsque autrefois il se rendait dans la salle de bain, il prenait soin de fermer la porte à clef et d'emporter un ou deux couteau à boucherie, sa belle mère avait tendance à trouver ça louche, et avait finit par poser un cadenas sur le tiroir à couvert, "Ne sait-on jamais ce qu'il pourrait faire avec !". Comme s'il allait essayer de les tuer. Il n'était pas comme ça. Il arriva à l'intérieur du bâtiment et se dirigea vers les trois couloir. Celui de gauche menait vers les vestiaires des bains pour hommes, celui de devant vers les vestiaires des bains mixtes et le dernier vers ceux des femmes.

Dans lequel allait-il aller ? Celui des femmes seraient... une mauvaise idée, chose le décevant étant donné qu'il aurait été sûr qu'aucune de ses frêles demoiselles n'auraient essayé d'attenter à sa personne. Celui des hommes... trop de gros bras, de gens plus forts que lui... Le mixte restait la meilleure option. Il entra dans le vestiaire et commença à se déshabiller. Il n'avait jamais été à l'aise avec son corps... l'idée que d'autres puisse l'observer, le juger le mettait extrêmement mal à l'aise. Ce genre de pratiques se faisaient également dans les saunas en Allemagne, mais il n'avait jamais testé, et n'avait jamais voulu. "Tu le fais par obligation, tu DOIS inspecter cet endroit, voir s'il s'y cache une menace."

Il avait ôté l'intégralité de ses vêtements, gardant seulement le collier dont il ne pouvait se résoudre à quitter. Aller dans les bains pouvaient aussi l'aider à se détendre et mieux réfléchir après tout... Il poussa la porte et... reconnu à sa grande surprise le type qui lui avait tapé sur la gueule. Tout ça parce qu'il avait volé sa très précieuse carte qu'il n'avait pas voulu partager... Il avait encore quelques douloureux bleus au visage, et se souvenait avoir du se traîner au sol pendant plusieurs mètres avant de pouvoir se lever. Il riait, rien que de s'imaginer lui même si ridicule.

Nicolas entra dans le bain en faisant mine de ne pas l'avoir remarqué. Il fallait être tellement faible d'esprit pour s'énerver pour si peu... Rentrer dans l'eau le soulagea tout de même. Tout d'abord, il n'avait plus à supporter le regard des autres sur lui, et il devait admettre que la température était parfaite. Il était sur un rebord, les coudes à l'extérieur mais le corps plongés dans l'eau. Il scrutait son agresseur sans rien dire, attendant simplement. Une jeune femme entra à son tour, plongea dans le bon et s’installant très loin des deux garçons. Bien. Il fit semblant de tout juste remarquer la présence de l'autre et se dirigea vers lui en réprimant un rire lui montant à la gorge.


"-Mais quelle surprise ! le salua-t-il sarcastiquement Excuse moi pour l'autre jour, ce nouvel endroit me perturbait... je pensais que tu mentais. Mais grâce à toi tu vois, je suis ici, dans le territoire des Imagine.

Est-ce qu'il pensait ce qu'il disait...? A moitié. Il était désolé de s'être trompé, mais pas d'avoir pris les précautions nécéssaires. Précautions qu'il allait s'empresser de reprendre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny S. Jefferson
Sunny Delight
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 77
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : À observer mes prochaines victimes
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Jeu 29 Oct - 5:37

Sonny gardait son regard posé sur l'homme entrant dans la salle. Le p'tit con... Il commençait à croire qu'il n'avait vraiment pas de chance... En regardant chaque détail du corps du blond, il remarqua qu'il avait gardé son collier et qu'il avait encore quelques bleus au visage. Ah, oui, il l'avait quand même bien massacré.

Il se retenait de rire le voyant faire semblant de ne pas l'avoir remarqué. Bien sûr qu'il savait qu'il l'avait vu. Le tatoué l'ignora donc, ne voulant pas le massacrer aujourd'hui. Il regarda le plafond, fermant les yeux, se moquant complètement s'il le regardait ou non.

Puis, un autre bruit de porte lui fit ouvrir les yeux et regarder la nouvelle personne entrer. En voyants, cette magnifique demoiselle, il ne pue retenir un sourire pervers. Quelle belle femme ! Il aurait voulu la rejoindre, mais il remarqua que le blondinet se dirigea vers lui. Il soupira nerveusement. Il n'avait pas envie de lui parler, il voulait aller draguer cette demoiselle qui était beaucoup plus intéressante que lui. Il l'écoutait avec un regard neutre, sans sourire, ''Cette surprise, j'aurais voulu l'éviter.'', c'était-il dit intérieurement.

-Ouai, ouai. C'est bien pour toi que tu as trouvé ton chemin.

On sentait bien dans sa voix qu'il s'en contre fichet de ce qu'il disait. Ne voulant pas faire la causette. Mais vu qu'il y avait une demoiselle avec eux, il ne restait pas sur ses gardes. Après tout le blondinet n'essayerait pas de se venger avec un témoin, sauf s'il est idiot. Ou alors que sa vengeance passe comme un amusement entre eux aux yeux de cette femme... Possibilité...

-Maintenant, silence. J'aimerais me reposer et je pense que la demoiselle au fond aimerait bien aussi.

Oui, il se faisait passer pour le gentil homme qui prend soin des oreilles des autres personnes. Il voulait simplement attirer l'attention de la demoiselle et de pouvoir avoir une ouverture pour lui parler un peu plus tard. En attendant, il ferma les yeux, les coudes sur le rebord du bain, sans prêter attention au blond, alors qu'il devrait sûrement faire attention à ses arrières...

_________________
Come in my arms, taste the most intense pleasures ♥️

https://www.youtube.com/watch?v=RF0HhrwIwp0
Revenir en haut Aller en bas
http://ushisekken.deviantart.com/
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Jeu 29 Oct - 9:28

L'homme qui l'avait frappé quelque jour plus tôt ne renvoya pas autant d'enthousiasme que le faisait le jeune homme, lui faisant comprendre par son ton qu'il l'ennuyait plus qu'autre chose. Peu importe, Nicolas non plus ne l’appréciait pas particulièrement, mais tout de même, présenter ses excuses étaient la moindre des choses. Et, il devait bien trouvé un moyen d'empêcher cette personne de lui faire du mal. Soyons réfléchis cinq minutes. Il possédait une carte extrêmement détaillée de ce monde, il pouvait venir chez lui le retrouver s'il voulait... en bref, il n'aurait aucun remord pour ce qu'il s’apprêtait à faire.

"-Maintenant, silence. J'aimerais me reposer et je pense que la demoiselle au fond aimerait bien aussi."

Il avait dit ça de manière à ce que la jeune femme entente, comme s'il prévoyait déjà ce que le gosse allait faire et qu'il anticipait et cherchait à mettre cet unique témoin de son côté. Il paniqua tout d'un coup, et si elle se méprenait et pensait que c'était lui le méchant ? Il pensait soudainement à l'éventualité que la demoiselle puisse appelé la police, les conséquences qui en découleraient et le malheur que cela aurait pu lui procurer avant de se ressaisir. Pas de police. Pas d'inquiétude à avoir. Elle avait sûrement la jugeote nécessaire pour comprendre que son acte ne serait pas fatale. Elle n'allait pas l'empêcher de le noyer, parce qu'elle aurait trop peur pour agir. Si elle intervenait il la priait de déguerpir. Mais si la situation dérapait et qu'il basculait du côté de l’offensé, il n'aurait qu'à hurler jusqu'à s'en déchirer les poumons, ainsi, d'autres accourraient voir qu'est-ce qu'il lui causait tant de mal.

Lui ne faisait pas ça dans le but de le faire souffrir. Cela se ferait discrètement, calmement rapidement, il procéderait posément à l'élimination du supposé parasite.


"-Deux hommes qui discutent sereinement, ça n'a jamais dérangé personne." affirma-t-il avant d'appuyer brusquement sa tête dans l'eau. Il le savait plus lourd que lui et y s'efforçait donc d'y mettre tout son poids. Un instant d'incertitude, de relâchement, et il remonterait à la surface. Auquel cas il devait absolument et immédiatement songer à un plan B. Sa conscience lui interdisait catégoriquement de prendre cette femme pour bouclier, il ne lui restait qu'à s'enfuir le plus loin possible pour être à l'abris de tout danger. Il se souvenait avoir acheté de l'essence et un briquet, l'essence était resté chez lui mais le briquet était resté bien gentiment dans sa poche. Il pourrait toujours se ruer dans les vestiaires et l'attraper n'est-ce pas ? "Juste le temps que tu sois inconscient"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny S. Jefferson
Sunny Delight
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 77
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : À observer mes prochaines victimes
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Jeu 29 Oct - 16:32

Il resta les yeux fermés, entendant les dernières paroles du blond avant de se retrouver la tête sous l'eau. Il ne s'attendait pas du tout à ça. Il se débattait comme un diable, essayant de remonter sa tête. Mais il arrêta assez rapidement, remarquant qu'il manquait de plus en plus d'air. Il réfléchissait et finissait par trouver une solution. Il attrapa les jambes du blond et les fit glisser pour le faire tomber dans l'eau et le lâcher.

Une fois fait, il ressortit la tête de l'eau, prenant une grande inspiration et toussant légèrement. Il regardait autour de lui avant de remarquer que la jeune demoiselle s'en allait calmement, sûrement gêner de tout ce vacarme. Sonny était fou de rage, à cause de ce p'tit con, sa ''proie'' s'était échappée.

Il regarda justement le fauteur de troubles avec un regard remplit de haine, puis il eut une idée. Il alla vers la porte et la ferma à clé, sachant qu'il y avait un verrou. Il lança un regard au blondinet, ce regard était tout sauf gentil, mais sadique. Il revenait dans le bain, comme si de rien était.

-Par ta faute, elle fuit. Tu es un fauteur de trouble. Un emmerdeur.

Il s'approcha de plus en plus près de lui, qui allait sûrement redevenir sa victime.

-Un simple p'tit con qui n'aura jamais d'amis. Un p'tit con qui se retrouvera seul. Je parie que tu es mort seul, hein ? Personne ne t'a aidé à survivre, hein ? Tu es mort comme une merde, hein ? Et tu sais pourquoi ? Parce que tu es une merde et que le monde terrestre ne voulait plus de toi. Pourquoi tu es ici ? Parce que même le diable ne voulait pas de toi et le dieu encore moins.

Quand il fut enfin pile devant le blondinet, il le regardait avec moquerie, son sourire mélangé entre le sadique et le narquois. Il avait des idées pleins la tête pour se venger maintenant. Tous ses péchés étaient en train de prendre le dessus sur lui. Il attrapa le blond et le colla contre lui, l’empêchant de le repousser.

-C'est quoi ton p'tit nom d'ailleurs, hm ? Tu as une tête à avoir un nom en N. Pourquoi ? Parce que nul s'écrit avec un N, tout simplement.

Il riait en le gardant contre lui, l’empêchant de faire un seul geste. Il allait s'amuser, beaucoup s'amuser...

_________________
Come in my arms, taste the most intense pleasures ♥️

https://www.youtube.com/watch?v=RF0HhrwIwp0
Revenir en haut Aller en bas
http://ushisekken.deviantart.com/
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Jeu 29 Oct - 18:33

Merde, merde, merde, merde ! Il paniquait, s'affolait, sa respiration s’accélérait. Son plan était tombé à l'eau [excuse moi omg, j'ai pas pu m'empêcher...] Il l'avait fait glissé dans le bain et c'était lui qui, le temps de quelques secondes, s'était retrouvé à ne plus savoir où se trouvait le haut du bas, qui dans un élan de surprise avait tenté de respirer et avait commencé à boire la tasse. Il ressortit aussi vite qu'il eu pu la tête de l'eau et essaya de retrouver ses repères. Voyons où était l'homme ? Il ne le voyait plus. Il s'était enfuit ? Mais quand allait-il lui régler son compte une bonne fois pour toute ?! Il sentit un élan de fierté monté en lui, avant de se rendre compte de la réalité. Il venait de verrouiller l'unique porte de la pièce et reprenait la direction du bain en lui adressa un regard noir. Le regard d'une bête enragée qui est prêt vous sauter dessus, un boa qui vous étrangle, vous dépècer vivant.

Où était la clef ? Il avait réellement besoin de cette clef. Pour s'enfuir. Parce qu'il ne faisait pas le poids devant lui sans arme. S'il avait eu son briquet ! Pourquoi ne l'avait-il pas pris avec lui ? Lui qui emportait toujours tout avec lui ? Parce qu'il c'était senti confiant en se disant "Je suis mort de toutes façons, je ne vais pas souffrir !", mais bien sûr qu'il allait souffrir pardi ! Depuis quand craignait-il la mort ? Il en avait toujours été indifférent, il avait eu un raisonnement stupide. Où était cette clef ? A moins que ce n'était un verrou. A fur et à mesure que l'autre approchait, ses pensées s'affolaient, son corps tressaillait.

"-Par ta faute, elle fuit. Tu es un fauteur de trouble. Un emmerdeur."

Qui ? La fille ? Mais qui s'en préoccupait ! Non, non, il était SEUL avec lui ? Il mesurait dix centimètres de plus que lui, devait sûrement faire deux fois son poids. Deux fois ? Non il exagérait. Comment savoir ? Tout lui semblait si grand et hostile à ce moment même. Pas de panique, ne paniquons pas ! Il courrait jusqu'à la porte, la déverrouillerais et irait chercher son briquet pour le brûler vi-

"-Un simple p'tit con qui n'aura jamais d'amis. Un p'tit con qui se retrouvera seul. Je parie que tu es mort seul, hein ? Personne ne t'a aidé à survivre, hein ? Tu es mort comme une merde, hein ? Et tu sais pourquoi ? Parce que tu es une merde et que le monde terrestre ne voulait plus de toi. Pourquoi tu es ici ? Parce que même le diable ne voulait pas de toi et le dieu encore moins."

I-Il.. si ça sœur avait été vivante elle l'aurait aidé à guérir ! Mais on l'avait poussé à la tuer, presque obligé ! Non,non, s'il avait eu le choix il l'aurait laissé en vie, cette pauvre, douce et gentille jumelle. Elle lui accordait toutes son attention. Non. C'est faux. Les parents lui retournait le cerveau, l'intimait de le haïr et de se lier avec son autre frère. Le monde terrestre, il ne voulait pas de lui ? Ces paroles l'épouvantaient, parce c'est ce qu'il avait toujours pensé. Son regard bleu le transperçait, semblait tout pouvoir lire en lui. C'était le monde entier qui ne le méritait pas ! Pas le contraire ! Et, il s'était laissé mourir pour ça hein, pour ne plus à avoir à leur imposer son existence.

Il fut pris d'un hoquet de surprise en remarquant qu'il était maintenant en face de lui, à le regarder de haut, un regard méprisant et haineux, un regard qu'il le pétrifiait, mais dont il ne pouvait se détourner. Il essaya de regagner ses esprit et se mit à vouloir courir vers la gauche, mais avant qu'il eu pu faire le moindre geste, l'autre le colla contre lui. Il se surpris à se débattre si furieusement, la colère le gagnait peu à peu, en même temps qu'une peur blême. Ce connard allait le lâcher immédiatement. Il voulait secouer les poings, le taper, n'importe où, de n'importe qu'elle manière mais il était était plus fort. Leur peau se touchait, d'ici, il pouvait même sentir son souffle chaud. Nicolas commença à trembler, de fureur, de rage, de tout les sentiments effroyables qu'il aurait pu ressentir.

"-C'est quoi ton p'tit nom d'ailleurs, hm ? Tu as une tête à avoir un nom en N. Pourquoi ? Parce que nul s'écrit avec un N, tout simplement."

Se boucher les oreilles, il devait se- Il ne pouvait pas faire le moindre geste. A cette proximité, son agresseur devait certainement entendre le cœur de l'adolescent s’accélérer. Une monté d’adrénaline.

"-L-LÂCHE MOI TOUT DE SUITE OU JE T’ÉCLATE ! LÂCHE ! LÂCHE ! LÂCHE MOI !"

Des dizaines, des vingtaines, peut-être mêmes un cinquantaine de fois la même plainte, qu'il hurlait jusqu'à ne plus avoir de voix, jusqu'à être épuisé de s'agiter, fatigué de sentir la pression ferme de cet homme. C'était des cris furieux, il espérait de toute son âme qu'on l'entendrait, qu'on viendrait le sauver. De nouveau, il était pris par une de ses horribles colères, mais pour la première fois il n'avait pas le dessus. Pour la première fois de toute son existence il était confronté à un réel danger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny S. Jefferson
Sunny Delight
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 77
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : À observer mes prochaines victimes
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Ven 30 Oct - 5:20

Il voyait dans le regard du blond de la panique et de la peur. Peut-être une pointe de colère aussi, mais ça l'amusait plus qu'autre chose. Il se mit à rire en le voyant se débattre comme un asticot et en sentant son cœur s'emballer. Quel plaisir de voir qu'il a peur et qu'il n'aime pas sentir le corps d'un autre contre lui. Malheureusement, Sonny avait quelques projets en tête. Des projets de se coller de plus en plus à lui.

Il l'écoutait hurler de toutes ses force, jusqu'à l'épuisement. Personne ne viendrait le sauver, personne. La femme était sûrement partie depuis quelques minutes et pourquoi viendrait-elle le sauver ? Pourquoi quelqu'un du Purgatoire, en général, viendrait l'aider ? Après tout, tout le monde se fout bien de savoir si quelqu'un est en danger, les pécheurs veulent simplement sortir d'ici ou comme Sonny, profiter un maximum.

-Hey, du calme, voyons. Crois-tu vraiment que quelqu'un viendra de sauver ? Pourquoi ils feraient ça, hein ? Surtout pour une personne comme toi. Crois-tu vraiment que quelqu'un va défoncer la porte pour venir à ta rescousse ? Laisse-moi rire. Et quand bien même, quand il verra qui, il doit aider, il repartira immédiatement. Pourquoi ? Parce que tu es faible. Parce que personne ne veut de toi.

Il le garda toujours contre lui. Comme il était méchant... Vraiment. Mais il l'avait prévenu, il lui avait dit qu'il allait le faire souffrir mentalement. Il l'avait mis en garde. Maintenant, c'était tant pis pour lui.

-Et puis, même si quelqu'un venait te sauver, je lui dirais de partir. Je ne suis pas d'humeur à casser des gueules aujourd'hui, mais d'humeur joueuse ~

Il regarda les yeux bleus de sa future victime, puis ses lèvres. Elles étaient plutôt mignonnes, assez fines et très belles... Donnant envie de les embrasser sans plus tarder, il essayait de se contrôler un peu, mais il sentait son cœur battre de plus en plus vite, sentant l'envie monter. Il s'approcha de son oreille avant de lui chuchoter.

-La seule personne en ce moment qui veut de toi, c'est moi.

Après ses mots, il l'embrasse quelques secondes avant de le lâcher une infime seconde simplement pour le retourner pour qu'il soit dos à lui. Il lui tenait fortement les poignets derniers le dos, l’empêchant de s'enfuir et l'obligeant à avancer de force vers le rebord du bain. Il réfléchissait, dedans ou dehors ? Non, dedans, il faisait plus chaud dans les bains qu'à l'extérieur, même si leurs corps allaient bouillir d'un instant à l'autre.

-Allez, dit-moi ton prénom, je n'ai pas envie de t'appeler toujours ''p'tit con'', ni monsieur N et encore moins le blondinet ~

Il sentait qu'il avait très envie, surtout au niveau de son entrejambe... Il était toujours collé au blond, il devait avoir senti et donc deviner ce qu'il allait se passer.

_________________
Come in my arms, taste the most intense pleasures ♥️

https://www.youtube.com/watch?v=RF0HhrwIwp0
Revenir en haut Aller en bas
http://ushisekken.deviantart.com/
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Ven 30 Oct - 10:05

Ses plaintes étaient devenues de plus en plus faibles, devenant peu à peu des souffles, des œillades agressives. S'il lui lâchait les mains, il déchiquetterait son visage, le grifferait jusqu'à ce qu'il soit méconnaissable ! Remuer dans l'eau l'avait épuisé, il était essoufflé. Il avait du mal à remettre de l'ordre dans ses idées. L'important était de mettre le plus de distance entre lui et le torse de cet homme. Alors il chercha à se tirer vers l'arrière, sans vraiment pouvoir, seule sa tête ne touchait pas le Strenght. Il observa autours de lui. Il devait bien y'avoir une fenêtre, une ouverture ! Il agita la tête sans pour autant pouvoir la tourner complètement. Ça devait bien le faire marrer l'autre ! Le voir prisonnier. Parmi tout les scénarios horribles qu'il aurait pu imaginer, celui là était de loin le pire. Combien de fois s''était-il imaginé pris au piège comme cette fois là ? Il avait besoin de bouger, anticiper ! Il n'avait jamais compris d'où lui venait sa faroucherie, à vrai dire, il n'avait jamais vraiment cherché à comprendre. Il avait juste le sentiment qu'on ne devait pas s'approcher de lui. Exténué, il laissa un peu retombé sa tête. Il ne pouvait qu'écouter les paroles abjectes de son offenseur :

"-Hey, du calme, voyons. Crois-tu vraiment que quelqu'un viendra de sauver ? Pourquoi ils feraient ça, hein ? Surtout pour une personne comme toi. Crois-tu vraiment que quelqu'un va défoncer la porte pour venir à ta rescousse ? Laisse-moi rire. Et quand bien même, quand il verra qui, il doit aider, il repartira immédiatement. Pourquoi ? Parce que tu es faible. Parce que personne ne veut de toi."

Si il le ferait ! Les gens sont gentils ! N'est-ce pas...n'est-ce pas ? Il ne tournerait pas les talons en voyant qu'il s’agirait de lui... le pauv' type aux paroles dérisoires qui poussait les gens à se foutre sur la gueule....! Il ne faisait pas exprès. C'était dans sa nature ! C'était leur rendre servir que de les faire s'affronter. Mais lui, est-ce qu'il aurait aidé quelqu'un qui se serait trouvé dans la même situation ? Ses yeux s’agrandirent. Il n'aurait jamais défoncé cette porte, et même dans l'éventualité qu'il l'eusse fait, il aurait fait demis tour en esquissant un sourire et en pensant qu'il n'aimerait pas être à la place du malheureux. Il était comme eux tous, contrairement à ce qu'il pensait, il ne re-sortait pas du lot. Il aurait voulu en pleurer tellement ça lui crevait le cœur.

"-Ma-..." Il n'arriva pas à finir sa phrase, les mots lui restaient coincés au travers de la gorge.

"-Et puis, même si quelqu'un venait te sauver, je lui dirais de partir. Je ne suis pas d'humeur à casser des gueules aujourd'hui, mais d'humeur joueuse ~"

A ses paroles, il gigota de plus belle. Comme une petite souris aux griffes d'un chat qui sait ce qu'il l'attend, mais continue de luter, encore, encore, encore. L'Imagine grimaça, terrifié niant le sort inéluctable qu'il lui était destiné. Lorsque leur regard se croisa, il crut sentir chaque poil de son corps se hérisser de terreur. Son bourreau abandonna la contemplation des deux billes d'azure qui lui servaient de yeux pour se concentrer sur sa bouche. Celle-ci était agitée d'un tic nerveux. Il se pencha subitement à son oreille pour lui souffler.

"-La seule personne en ce moment qui veut de toi, c'est moi."

Son haleine était brûlante. Il eu un petit gémissement plaintif lorsqu'il pressa ses lèvres contre les siennes. Mon dieu, non, non ! Il y aurait forcément quelqu'un qui viendrait le sauver ! Qui se préoccupait de lui ...? Même ses parents l'avaient délaissé. Il énuméra, comme pour se réconforter, qui sur Terre l'avait aimé. Aucun nom ne lui venait. Les Hommes qui lui avait porté secours ? Ils en existaient assurément ! Il le retourna brutalement sans lui laisser le temps de faire quoi que ce soit. Nicolas avalait difficilement sa salive. Ce répugnant baisé forcé lui donnait envie de vomir. Il le força à avancer, le pauvre eu toutes les peines du monde à le faire.

"-Allez, dit-moi ton prénom, je n'ai pas envie de t'appeler toujours ''p'tit con'', ni monsieur N et encore moins le blondinet ~"

Non ! Il ne devait pas lui donner. Il refusait de le faire. S'il aurait voulu lui dire son prénom, il l'aurait fait depuis le début. Avec un prénom on peut tout savoir. La seule chose qui avait été bien dans le fait de mourir, c'est qu'à présent personne ne connaissait son identité ! La victime sentit soudain quelque chose. Un quelque chose qui le dérangeait et le déplaisait fortement. Il était collé au bord du bassin, quasi paralysé, mais il remuait quand même, quitte à s’érafler le ventre sur le bord. Il aurait voulu balancer sa tête en arrière pour lui donner un coup mais il n'osa pas, le fait même d'imaginer bouger vers l'arrière et risquer de se coller un peu plus à son entrecuisse le pétrifiait.

"-Lâche moi ! geignit-il faiblement. Qu'est-ce que tu vas faire ? Qu'est-ce que tu attends de moi ? J'étais obligé de te plonger la tête sous l'eau ! Et, qu'est-ce que ça change de toutes façons, t'es crevé !"

Il pleurnichait et parlait d'une voix relativement faible. Non, non, non ! Quelqu'un devait venir l'aider !
(crevé dans le sens "'mort" hein)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny S. Jefferson
Sunny Delight
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 77
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : À observer mes prochaines victimes
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Ven 30 Oct - 16:22

Le Strength riait intérieurement. Comme il était heureux de voir ce bonhomme blond paniquer à ce point et être en colère. Il était si mignon... Q'importe ce qu'il faisait, il allait finir comme il l'avait décidé. Il savait que tout ce qu'il lui disait était vrai en quelque sorte vu comment il réagissait. Vilain Sonny ! Il était mort de rire au fond de lui, tout ce qu'il voulait, il allait l'avoir. Il n'avait pas peur que le blondinet se venge, il aurait trop peur de lui maintenant. Trop peur de se faire frapper ou sauter dessus. De plus, il avait encore plus envie de rire quand il le vit essayer de parler, mais sans réussir. Sûrement à cause de la peur.

Le gardant plaquer sur le rebord du bassin, il l'écoutait calmement, en s'amusant à se coller à lui, un peu plus à chaque fois jusqu'à sentir le moindre petit frisson du corps de sa victime. Il fit un sourire narquois dont il avait le secret avant de lui susurrer ses mots d'une voix douce.

-M'amuser avec ton corps. Que tu sois sage. Je m'en fous. Et alors ? Je peux prendre du bon temps, même mort, non ?

C'est vrai ! Il avait le droit dans profiter un maximum, non ? Il fit un petit rire à le voir pleurnicher ainsi, mais ça ne servait plus rien de toute manière. Il allait enfin pouvoir s'amuser, satisfaire son corps brûlant. Mais il avait clarifié quelques petites choses avant de passer à l'acte.

-Moi, c'est Sonny. Dommage que tu ne veux pas dire ton prénom, je me serais fait un plaisir de le dire pendant nos ébats.

Après ses mots, il embrassa le dos du blond, comme pour essayer de le calmer. Il se doutait bien que cela allât être sa première fois, mais même si c'était un viol, il ne voulait pas lui faire mal tout le long. Il aimait que ses victimes aient au moins un peu de plaisir.

Il tenait fermement d'une main, les poignets du blond et de l'autre, attrapa doucement sa hanche. 

_________________
Come in my arms, taste the most intense pleasures ♥️

https://www.youtube.com/watch?v=RF0HhrwIwp0
Revenir en haut Aller en bas
http://ushisekken.deviantart.com/
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Sam 31 Oct - 8:24

Il n'en pouvait plus de ce gars qui jouait avec ses nerfs, savait exactement quoi faire pour le mettre mal à l'aise ou accroître son manque de confiance en lui. Merde ! Il était déjà assez mal dans sa peau comme ça, pourquoi est-qu'il en rajoutait ? Pourquoi les mauvaises choses tombaient toujours lui et pas un autre ? Il n'avait pas la réponse à cette question. Il sentait le désespoir le gagner peu à peu, sa volonté lui glisser entre les doigts. Il aurait voulu être n'importe où sauf ici, n'importe qui sauf lui. Des larmes commencèrent à lui brouiller la vue. Du début jusqu'à la fin sa vie n'avait été qu'un échec.

"-M'amuser avec ton corps. Que tu sois sage. Je m'en fous. Et alors ? Je peux prendre du bon temps, même mort, non ?"

Il s'en foutait ? Il faisait bien ça pour se venger, non ? Pas par pure sadisme ! Le mince espoir qu'il avait en l'humanité commençait à disparaître. Les gens sont dégueulasses, plus dégueulasses qu'il le pensait possible. Nicolas se figea, appréhendant la suite des événements. Il allait se réveiller, que quelqu'un le pince, c'était un cauchemars ! Bizarrement, il avait abandonné l'idée de se débattre, il gardait en sa mémoire le bruit de cette petite voix qui lui murmurait que ça ne servirait à rien. Il pouvait qu'être anxieux, conjurer... Il continuait à chouiner en se confondant en excuses et en supplications. "Pitié, non ! Désolé, désolé ! Pardonne moi , s'il te plaît, s'il te plaît ! Lâche moi !" Inlassablement les mêmes mots, qui lui coûtaient si chers à prononcer.

"-Moi, c'est Sonny. Dommage que tu ne veux pas dire ton prénom, je me serais fait un plaisir de le dire pendant nos ébats."

Il ne répliqua même pas, trop lasse et fatigué. Arracher ses oreilles, percer ses tympans, s'il pouvait trouver un moyen de se couper du monde, se téléporter, ne plus avoir à entendre la voix grasse de son violeur. Il commença à baisoter son dos, comme deux amants l'auraient fait. Cela le fit affreusement frisonner de dégoût. L'angoisse lui donnait des hauts de cœurs. Il ferma les yeux ne désirant pas avoir à être témoin de la toute proche réalité. Mais même dans sa tête, il visualisait tout un tas d'images écœurantes. Sonny posa une des ses mains sur la hanche de l'autre homme, tenant ses deux poignées de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny S. Jefferson
Sunny Delight
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 77
Date d'inscription : 26/10/2015
Localisation : À observer mes prochaines victimes
Fiche RPG
Feuille de personnage
Caractéristiques:
Compétences:
Péchés:

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Sam 31 Oct - 16:00



Satisfait de ce qu'il venait de faire, il eut un sourire de satisfaction, mais à la fois un regard tendre envers son amant forcé. Il lui embrassa le dos une dernière fois, n'osant pas l'embrasser après ce qu'il lui avait fait. Il parla d'une voix douce.

-Je te laisse, repose-toi mon p'tit blondinet.

Après ses mots, il le lâcha et sortit de l'eau. Il attrapa une serviette et l'enroula autour de sa taille avant de déverrouiller la porte et se dirigea vers les vestiaires. Il se sécha et rhabilla rapidement avant de sortir des bains publics, se dirigeant vers son chez soit.

Il se mit dans son lit, réfléchissant à ce qu'il avait fait. Il se disait que c'était dommage de l'avoir laissé là-bas, il aurait pu le ramener chez lui au lieu de le laisser dans les bains ainsi. Quelqu'un allait peut-être le voir... Hein ? Pourquoi cet élan de culpabilité ? Il se reprit en main, ce disant que c'était bien fait pour lui. Il s'allongea avant de s'endormir comme un ange, repensant à tout le plaisir qu'il avait eu il y a quelques minutes.

_________________
Come in my arms, taste the most intense pleasures ♥️

https://www.youtube.com/watch?v=RF0HhrwIwp0
Revenir en haut Aller en bas
http://ushisekken.deviantart.com/
Invité
Invité
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI] Dim 1 Nov - 7:53

Une minute, puis deux, puis trois, quatre, sept, dix, quinze...une, deux heures...? Des jours entiers ? Une éternité. La notion du temps avait disparu, et que cela eusse duré dix minutes ou une heure il n'aurait honnêtement pas vu la différence. Ça aurait semblé tout aussi long, difficile psychologiquement. Sentant cette même force inconnue le traîner hors de son corps et de sa conscience. Il s'en fichait, il s'en fichait, son cerveau était déjà malade. "T'es qu'un emmerdeur", "Tu es faible, nul, personne ne veut de toi" "Tu es mort seul." "Tu sers à rien." Encore une autre de ces voix qui restaient à jamais encrée dans ses souvenirs les plus sordides. Elle viendra s'ajouter aux petits murmures dédaigneux qu'il entendait constamment derrière son dos, aux gens dans ses cauchemars qu'il l'humiliait. Eux tous, c'est grâce à eux tous que sa maladie perpétrait en lui. Il est méfiant parce qu'on lui fait du mal, il essaye de se défendre, et c'est parce qu'il se défend qu'on lui fait du mal et qu'il le devient encore plus.

Est-ce qu'il y avait d'autres gens qui avaient subis le même sort ? D'autres qui, jusque là, n'avait jamais attiser la curiosité du garçon ? Eh oui, ils étaient tous là. Il avait la certitude de pouvoir les entendre, les voir, pleurer, pleurer, gémir, gémir. Il pouvait les entendre gueuler que c'était bien fait pour lui. Il sursauta quand il sentit qu'on lui touchait le dos, se demandant même si on venait de le frapper fortement ou l'embrasser tendrement. Une voix articulait des mots qu'il ne comprit pas. Mais lorsque ses mains furent enfin libres, il s'écroula simplement sur les rebords du bassin. Il n'était pas partie la queue entre les jambes [...sans mauvais jeux de mots... xD] comme il aurait cru qu'il le ferait. Il avait juste posés ses bras sur le bord, enfonçant sa tête à l'intérieur et commençant à pleurer. Des flaques, des rivières, des torrents, des océans de larmes qui n'en finissaient pas. Ses yeux étaient rougis par la tristesse.

Il resta un long moment comme ça, se complaisant à ne rien faire d'autres que rester immobiles. Sa tête parfois agitée par de violents sanglots. Puis, il la releva soudainement, observa autours de lui. Il y avait des yeux qui le fixaient, quelques personnes qui étaient venues profiter des bains publiques sûrement, sans même imaginer ce qu'il s'était passé quelques... oh peu importait combien de temps auparavant cela c'était produit.

Il parti d'un pas lasse, mettant ses affaires sans même prêter attention le sens dans lesquelles il les enfilait. Il rentra chez lui son briquet à la main, l'allumant et l'éteignant machinalement. Il pouvait, immédiatement s'il le désirait se faire brûler. On ne retrouverait de lui qu'un tas de cendre sur lesquelles on marcherait où qu'on balayerait. "Tu dois le faire, si tu brûles ton mal partira. Rien qu'un moment." Ou il pourrait se glisser dans un four hein...? Personne, rien ni personne n'en saurait quelque chose...
[J'aurais même pu ne pas mettre de "hide" xD]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI]

Revenir en haut Aller en bas

Let me soil you... [PV: Nicolas Dahlia][Yaoi][FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rouen, acte de décès de Nicolas MIRBECK, an IV (1795)
» Nicolas Sarkosy en Normandie.
» La Maladrerie Saint Nicolas de Gravigny
» Les amis du barrage s’adressent à Nicolas Sarkozy
» [CINEMA]La Petit Nicolas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wages of Sin :: Zone hors-jeu :: RP terminés-